Archive pour 31 juillet, 2012

REUSSITE (Secret de la)

REVES (comment les partager) dans Livre des Sagesses 8937905-threads-de-lettre-r-recouverte-de-lierre-isole-sur-fond-blanc2-150x150

 

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

REUSSITE (secret de la)

André Muller est un juriste surdoué qui, à trente ans, réussit à édifier une encyclopédie juridique en douze volumes, aujourd’hui référence de milliers d’experts. Sa philosophie tient en ces quelques mots qui ouvrent son livre et qui pourraient te servir : « La réussite c’est pas difficile. Si tous ne réussissent pas, c’est qu’ils ne l’ont pas voulu. Celui qui rêve et attend ne peut aller qu’à l’échec. Seul celui qui veut et agit recevra ce qu’il est en droit d’attendre… et qu’il n’attendra d’ailleurs par longtemps ». Sa méthode ? Le sommaire du livre la laisse deviner : Pourquoi et comment avoir une bonne opinion de moi ; il n’est jamais trop tard ; Je décide de réaliser de grandes choses ; ce que je veux être ; Je ne parle pas de mes projet ; Je me force la main ; Au lieu de prendre des résolutions, je décide et agis ; J’achève ce que j’ai commencé ; Je domine les grandes tâches en les subdivisant ; J’évite le fignolage inutile ; J’intègre les idées ; J’intègre les faits ; J’intègre les souvenirs ; La règle du précédent ; L’enthousiasme.

 

Enthousiasme en effet. Et plus fort que les Américains !

 

A LIRE….

REUSSITE (Secret de la) dans Livre des Sagesses cover-ebook

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

REVES

REVES (comment les partager) dans Livre des Sagesses 8937905-threads-de-lettre-r-recouverte-de-lierre-isole-sur-fond-blanc2-150x150

 

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

REVES  

Plus tu accorderas d’importance à la vie onirique, plus elle te révélera ses richesses. Cesse d’y penser, d’en parler et d’en rire, et elle disparaîtra dans le non-sens et l’oubli. Quoi qu’on en dise, c’est bien souvent son statu. Certes, nous avons tous plus ou moins accepté l’idée qu’elle avait un sens, que « l’interprétation des rêves est la voie royale pour parvenir à la connaissance de l’âme », comme le dit Freud. Mais ce qui est accepté là, c’est un emploi thérapeutique, exceptionnel et soumis à un cadre plus vaste – thérapie, relation d’aide, etc.

 

SE RECONCILIER AVEC LE REVE

Rares sont les êtres qui restent  en liaison intime avec leur vie nocturne, qui en profitent pour enrichir leur créativité. Profondes sont les empreintes du mépris dont les rêves souffrent depuis quelques siècles, fruit d’un lecture étroite du rationalisme oublieuse du rêve fondateur de Descartes ou des témoignages de nombreux artistes et savants – tel le chimiste allemand Kekule, en 1865, voyant en rêve une forme serpentine qui lui inspira la formule chimique du benzène.

 

De nombreux conseils pratiques te sont proposés dans ce livre pour te réconcilier avec tes rêves. Iras-tu jusqu’à envisager l’hypothèse qu’ils puissent te servir de source d’inspiration ? Toutes les civilisations, exceptée la nôtre, s’entendent pour leur accorder ce rôle privilégié. Toutes s’entendent également pour établir une distinction entre le rêve « instructif » et « celui qui ne veut rien dire » (le Talmud), oneiros et enuption (Arlémidore), vision et sommium (Macrobe), songe et rêve (les poètes romantiques), rêves normaux et « rêves trésors (Les Milam Ter du bouddhisme tibétain). La psychanalyse en convent et la science s’en approche – voir les études de D.Foulkes (Université du  Wyoming) et de J.A Hobson (Harward) sur le rêve hors sommeil paradoxal, comprenant idées et fragments de pensée plutôt que des images ou des sons.

 

Mais qui le dira mieux qu’Homère ? :

Les songes vacillants nous viennent de deux portes, l’une est fermée de corne, l’autre est fermée d’ivoire. Quand un songe nous vient par l’ivoire scié, ce n’est que tromperie, simple ivraie de paroles. Ceux que laisse passer la corne bien polie nous clament le succès du mortel qui les voit.

Remarque au passage que, pour les Grecs comme dans la plupart des langues excepté le français, on voit ou on a un rêve, on ne le fait pas ; l’idée que le rêve vient d’ailleurs n’est jamais très  loin. Reste à savoir où réside cet ailleurs et ce qu’l peut te dire. Une question qui revient à définir ta conception du monde ! La mienne, tu commences à t’en douter, me pousse à t’inviter à l’ouverture et à la curiosité : monde-autre, Dieu, inconscient ou agencement électrochimique cérébral, toutes les sources accordées au rêve ont leur intérêt, y compris pratique.

 

CONTROLER LES REVES

Pour traiter les terreurs nocturnes de leurs enfants, les Sénois de Malaisie ne tentaient ni petites histoire ni paroles lénifiantes, qui toutes conduisent peu ou prou à déconsidérer l’activité onirique. Selon l’anthropologue américain Kilton Stexart qui les décrivit dans les années 1930, ils invitaient au contraire l’enfant à raconter son rêve en détail puis offraient divers conseils qui visaient à lui faire prendre, lors du cauchemar suivant, une initiative : se retourner face au monstre qu’il fuit, voler quand il tombe,  demander voire exiger de la méchante sorcière, un cadeau, sous forme d’une idée quelconque à réaliser le lendemain.

 Ayant reconnu que des rêves conflictuels ou angoissés marquent souvent l’adolescence, accompagnant les difficultés de l’intégration sociale, ils invitaient les jeunes à s’expliquer, à obtenir et à offrir réparation dans la vie quotidienne en cas d’offense ou de conflit dans la vie onirique. Les pratiques d’invocation et de contrôle du rêve issues de ces sociétés premières sont actives dans le renouveau chamanique auquel on assiste depuis quelques décennies. Elles sont transposables dans notre culture, comme le montrent les travaux de l’Institut Monroe sur la sortie de corps, ou de Stephan Laberge sur le rêve lucide, ou du génial précurseur français Léon d’Hervey de Saint Denys. Sais-tu que dans le monde entier (avec en France l’association Oniros), des dizaines de milliers de gens expérimentent à certaines dates un même rêve planétaire ? A quel dépassement invitait Héraclite, qui disait que, si « chacun en dormant se retire dans on propre univers, les dormeurs en rêvant travaillent fraternellement au devenir du monde » ?

 

A LIRE…

                          REVES dans Livre des Sagesses 9782021012514        9782070725908 dans Livre des Sagesses          152                 

 

……………………………………………………1011330_2992592                               9782221087169

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

REVES ( comment les interpréter)

REVES (comment les partager) dans Livre des Sagesses 8937905-threads-de-lettre-r-recouverte-de-lierre-isole-sur-fond-blanc2-150x150

 

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

REVES (Comment interpréter les)

Les livres spécialisés et les dictionnaires de symboles sont une source inépuisable de connaissance et de réflexion, mais capturer le sens d’un rêve demande aussi de le replacer dans son mouvement, pour ensuite en raccorder chaque élément à toi-même. « Le rêve dit ce qu’i l est », affirmait Carl Jung. Loin d’être une méthode rigide d’interprétation, sa procédure d’analyse se déroule ainsi : divise une page en trois colonnes ; dans celle de gauche, inscris le rêve en espaçant ses phases successives. Dans celle du milieu, plus large, viendra le contexte onirique constitué à l’aide des associations libres ; dans celle de droite enfin, viendront figurer les conclusions que tu peux tirer de l’ensemble.

 

LE CONTEXTE

La deuxième colonne, celle du contexte, est évidemment la plus importante. Tu es le seul à pouvoir donner un sens aux différentes images et scènes de ton rêve, toi seul connais la fonction symbolique qu’elles ont pour toi !

 

REVES ( comment les interpréter) dans Livre des Sagesses couchee-herbes-1

 

Un brin de lâcher prise et, pour chaque image, se met en marche un processus d’associations d’idées. Ce sont les célèbres  associations libres » pour lesquelles Jung donna, dans une lettre à un ami, cette recette :

Contemplez l’image de votre rêve et observez avec précision comment elle se met à se développer ou à se modifier. Eviter toute tentative de lui donner une forme déterminée, ne faites rien d’autre qu’observer, tout simplement quels changements se produisent spontanément. Toute image psychique que vous observez ainsi se transformera tôt ou tard, du fait d’une association spontanée conduisant à une légère modification de l’image. Ce qu’il faut éviter avec soin, c’est de sauter impatiemment d’un thème à un autre ; tenez-vous-en fermement à l’image unique que vous aurez choisie et attendez qu’elle change d’elle-même. Tous ces changements, il faut que vous les observiez soigneusement et, pour finir, que vous entriez vous-même dans l’image ; s’il se présente une figure qui parle, alors dites, vous aussi, ce que vous avez à dire et écoutez ce qu’elle a à vous dire. De cette façon, non seulement vous pouvez analyser votre inconscient, mais encore vous donnez à l’inconscient une chance de vous analyser. Et ainsi vous créez peu à peu l’unité de la conscience et de l’inconscient, sans laquelle il n’y a pas d’individuation possible.

Lettre à M.O 2/5/1947.

 

REGLES D’INTERPRETATION

 

Ensuite vient l’interprétation, avec les conclusions que tu peux tirer de ces associations dans la colonne de droite. Tes progrès en ce domaine dépendront beaucoup des connaissances que tu peux glaner sur le symbolisme, l’histoire du rêve et des civilisations, les théories psychologiques. Deux règles fondamentales s’imposent : prudence lorsqu’il s’agit d’en tirer des perspectives (voire des prospectives) et attention à l’ambiance ressentie pendant le rêve.

Toujours grâce à Jung, en voici un exemple lumineux. Un collègue médecin, alpiniste, lui raconta un jour le rêve suivant : « J’escalade une haute montagne. Quand j’atteins le sommet, j’éprouve un sentiment si fort de bonheur et de supériorité que je pourrais continuer à monter dans l’univers. J’y arrive en effet et commence à monter dans les airs. Je me réveille en pleine extase ». Deux mois plus tard, il était pris dans une avalanche lors d’une ascension en solitaire et déterré in extremis par une patrouille militaire qui passait par là. Quelque temps après, et sous les yeux d’une cordée voisine, il mettait inexplicablement le pied dans le vide et faisait une chute mortelle.

Prudence : depuis la plus haute Antiquité, on sait que le symbolisme du rêve est souvent inversé. Il faut se méfier des rêves de grandeur. Attention à l’ambiance du rêve ; celui de l’alpiniste évoquait le bonheur, une sorte de mariage avec l’univers et d’illumination. Mais il parlait aussi de supériorité, sentiment qui n’a jamais sa place en montage. En fait, ce rêve ne venait pas annoncer une montée aux cieux, mais il était là pour prévenir : tu prends trop de risques, tu te crois invincible, tu veux t’appuyer sur du vent ! Les vrais grands rêves, les rêves visionnaires, remplissent l’être, au contraire, de la plus grande humilité.

 

A LIRE….

correspondance_pauli_jung dans Livre des Sagesses      28956                    9782226149855

 

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

REVES (comment les partager)

 

REVES (comment les partager) dans Livre des Sagesses 8937905-threads-de-lettre-r-recouverte-de-lierre-isole-sur-fond-blanc2-150x150

 

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

REVES (comment partager ses)

Sans pour autant entrer en psychanalyse, tu peux faire mieux que raconter tes rêves incidemment à des collèges ou à tes proches, comme le font la moitié des femmes et seulement 10 % des hommes. Tu peux les partager et faire appel à une théâtralisation qui provoque parfois l’apparition inopinée de drôles de découvertes !

Cette pratique s’inspire de la gestalt-thérapie  . Elle consiste à regrouper quelques amis, connaissance ou inconnus intéressés par l’expérience, comme il s’en trouve dans les cercles de Jeu du Tao.

1)      Chacun prépare le récit détaillé de son rêve en écrivant noir sur  blanc chaque détail, élément, personnage, sentiment ou humeur dont il se souvient.

2)      Quand vient ton tour de le raconter, comme le préconisait Fritz Perls, le fondateur de ces méthodes, « transforme-toi en chacun de ces différents éléments. Deviens vraiment cette chose, quelle qu’elle soit dans le rêve. Utilise ton imagination. Deviens cette grenouille hideuse, la chose vivante, la chose morte, le démon, et cesse de penser. Quitte ton intellect et rejoins tes sens ». Le but de ce one man show ? « Chaque petit morceau fait partie du puzzle qui, assemblé, fera un tout plus vaste, une personnalité plus forte, plus heureuse. Une personnalité plus complètement réelle ».

3)      Pour rendre les choses plus évidentes, les autres membres du groupe peuvent figurer les personnages de ton rêve. A toi de les placer dans l’espace, de leur donner un rôle, de les diriger comme un metteur en scène.

4)      A la fin de ce premier acte, tous peuvent réagir, proposer d’autres solutions, mais aucune interprétation menant vers une enquête psychologique. Restez-en aux faits du rêve et à ces scénarios.

5)      La phase suivante consiste à établir en commun, comme on écrit un script, un dialogue entre les éléments opposés ou contradictoires du rêve. On s’aperçoit alors qu’ils semblent avoir attendu cette occasion de se battre entre eux. Il faut les laisser faire, jouant chaque membre du conflit comme s’il était un personnage à part entière, ce qu’il est, en un sens, puisque ce jeu reproduit l’éternel dialogue intérieur entre les aspects contraires et ta personnalité.

Cette lutte enfin mise en scène par un dialogue dévoile le sens profond du rêve et apporte un éclairage qui aboutit à une intégration des forces divergentes mais constitutives de l’individualité. Alors, concluait Perls, « la guerre civile est terminée et on énergie est prête pour ta lutte avec le monde ».

 

barre_separation dans Livre des Sagesses

Un rêve se réalise

quand on y pense

tout le temps.

Paul Valéry

 barre_separation

A LIRE….

9782710122166

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes