Archive pour août, 2012

Nos PENSEES créent le Monde

 

Nos PENSEES créent le Monde dans Livre des Sagesses ballon-alu-lettre-p3336141-150x150

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

NOS PENSEES créent le Monde

La phrase sonne bien, elle commence même à résonner avec l’air du temps. Mais que dirais-tu de la prendre au pied de la lettre ? Et s’il ne s’agissait plus de méthode Coué dont on rigole mais du titre d’un livre résumant une nouvelle métaphysique appuyée sur des faits ? Impossible de t’en exposer les détails, mais j’en retiendrai l’importance accordée à la conscience comme trame constitutive de l’univers en compagnie de la matière, ou encore celle des deux principes de leur évolution :

 

  1. Un principe directeur (être tout en changeant, comme tu restes le même en vieillissant alors que toutes tes cellules ont changé) ;
  2. Un principe moteur d’enchaînement duel d’union/séparation.

Dans ce modèle philosophique, la conscience est formée des données psychiques et informationnelles de tout ce qui existe (de l’étoile à l’homme), regroupées en bulles de sens et génératrices de notre perception et de notre compréhension du monde. Nous sommes donc, dans notre activité mentale, inséparables les uns des autres et du monde, l’âme étant ce que nous construisons comme apport personnel.

 

CONSEQUENCE PRATIQUE ?

Une intention claire et puissante peut t’aider à réaliser ta quête, car l’intention est le moteur de la création. Parmi d’autres éléments de preuve, les auteurs rappellent que la physique quantique démontre l’impossibilité d’observer l’infiniment petit de la matière sans lui donner la forme d’un choix préalable à l’expérience ; une intention. On veut voir une onde ? On voit une onde. Un grain de matière ? Un grain de matière ! Ils défendent qu’il est possible de le vérifier aussi dans la vie quotidienne, même si le choix de l’intention est plus complexe qu’entre onde et particule, ou entre guerre et paix pour des pensées collectives emportées par l’émotion.

 

Nous savons bien qu’une fois énoncé un désir que nous jugeons légitime, il ne nous reste plus qu’à nous lancer dans l’action tout en gardant l’intention claire. C’est souvent à ce moment qu’un miracle se produit. La chance nous sourit, comme si »quelque chose » nous aidait dans notre quête. Nous nous sentons portés par l’énergie de la vie ; le résultat nous paraît spectaculaire parce que nous avions désiré très fort et que l’événement s’est produit. En fait, le mécanisme de création est toujours le même. Mais à la différence des autres règnes – minéral, végétal et animal – guidés dans leur intention par des lois physiques ou l’instinct, les humains connaissent le libre arbitre et son corollaire, le doute. Et la plupart du temps, nous doutons. Nos intentions et désirs sont faibles, contradictoires, et la réalité qui se manifeste en est le reflet. Ben oui, que nous en soyons conscients ou non, nos pensées créent le monde !

 

A quelle réalité tes intentions vont-elles donner naissance, maintenant que tu le sais ?

 

A LIRE…

 

                                                                          51Czhf-5AlL._SL500_AA300_ dans Livre des Sagesses4151A3EC6KL._SL500_AA300_

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

 

OUBLI de Soi

OUBLI de Soi dans Livre des Sagesses stock-photo-5717307-watercolor-paint-letter-o

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

OUBLI DE SOI

Il y a du mystère dans cette qualité : souvent absente alors même que nous croyons être altruistes, souvent présente dans nos actes inconscients, elle semble pourtant loin de nous être naturelle ! Des millions de bénévoles en font la preuve chaque jour, sans compter ceux qui prient ou militent, mai sil est de bon ton d’en dénoncer la perte dans nos sociétés individualistes. Accusé : l’affaiblissement général du sentiment collectif, certains diront de la tradition chrétienne (au profit d’autres traditions et surtout d’un athéisme latent). Le psychanalyste et chrétien Jacques Arènes ajoute le net recul de la psychanalyse (au profit de psychothérapies plus rapides et moins impliquantes). Selon lui, bien que différents et parfois même opposés, christianisme et freudisme avaient en commun d’amener l’individu à s’affirmer… mais dans l’humilité, un certain renoncement a tout expliquer.

 

Faut-il réhabiliter cette recette chrétienne de base ; « si tu as des soucis, oublie-les et préoccupe-toi du bien-être des autres, tu verras, ça ira tout de suis mieux » ? C’est aussi une recette socratique, ou taoïste ; tout altruisme passe forcément par une certaine dose d’oubli de soi. C’est enfin également une recette zen ; la question n’est plus de penser aux autres, mais de ne plus penser du tout et de faire se dissoudre, dans notre esprit, toute idée de personnalité.

 

« Se connaître, c’est s’oublier », dit Albert Lôw, qui dirige un centre de zazen à Montréal. Paradoxalement, le premier pas de cet oubli de soi passe, non par un mouvement d’exaltation « hors de soi », mais par un recentrage ; le sujet se calme, ferme les yeux, respire lentement et laisse les nuées de pensées obsessionnelles lentement passer dans son esprit, sans chercher à les chasser. Peu à peu, les scories mentales – que nous prenons souvent, bien à tort, pour notre moi – vont se déposer et une conscience plus claire va pouvoir travers l’être, qui saura nous guider vers l’essentiel.

 

A LIRE…

 

                                                                         414ZMW5WD5L._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU08_ dans Livre des Sagesses                       blog-jeu-150x150

 

 

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

OUI….

 

OUI.... dans Livre des Sagesses stock-photo-5717307-watercolor-paint-letter-o1-150x150

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 OUI (immensité du)

Oui est un nom masculin (on dit « un oui franc et massif ») mais qui sonne féminin et ne porte aucune figure. Pour certains mystiques comme Mélik Nguédar ou Rupert Barnes, c’est le vrai nom de Dieu. A quoi faut-il dire oui ?

Au maximum. Au maximum des maximums – car contrairement à ce que nous dicte l’une des peurs les plus universelles, la mariée n’est jamais trop belle ! Et il faut savoir que ce que nous imaginons comme « la plus belle des mariées », depuis notre propre périscope, n’est encore rien, comparée à ce que le réel nous propose en mariage effectif. Cela dit, le chemin du « oui » passe par un « non » en constante résistance –y compris à l’appel du divin – c’est tout le mystère mystique : la création est, par essence, éloignement du principe créateur. Sans « non », le monde n’existerait pas.

Ceux qui ont tourné avec des derviches le disent : leur ravissement les anéantirait si leur bassin ne les retenait parmi nous, modérant leur consentement par une légère mais constante rébellion.

 

 

A LIRE

 

51N9TR9R8ML._SS500_ dans Livre des Sagesses

-          Je donne un sens à mes sens, à paraître dans la collection Tao-village, éd. Alban Michel

-           

-           

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

 

OUTILS de THERAPIE

 

OUTILS de THERAPIE dans Livre des Sagesses stock-photo-5717307-watercolor-paint-letter-o-150x150

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

OUTILS DE THERAPIE ET DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Toutes classification étant arbitraire et imparfaite, j’ai choisi trois grandes familles : les pratiques qui s’adressent avant tout au corps ; celles qui privilégient un changement des comportements et des habitudes de pensée ; et les thérapies de l’inconscient qui traquent le mal-être au plus profond de la mémoire.

 

PAR LE CORPS

  1. La thérapie de base, la plus naturelle, consiste à calmer ou à débloquer les problèmes psychologiques en passant par la mise en mouvement du corps. Une voie dont l’efficacité repose sur une pratique régulière. On connaît en effet depuis longtemps les bienfaits sur nos humeurs de la marche, du jardinage ou de la sexualité… Aujourd’hui, les scientifiques peuvent même nommer et quantifier les hormones libérées par certaines de ces activités et dresser la liste de leurs effets positifs sur l’organisme, et par conséquent sur nos états d’âme.
  2. De la tradition artistique est née l’art-thérapie, sous des formes aussi diverses que les arts sont nombreux. En musicothérapie, l’écoute de certaines vibrations associée à un état de relaxation provoque l’émergence des traumatismes passés. Théâtre, chant et danse se veulent plus « physiques ».
  3. Mais s’il s’agit de vraiment bouger, les sports et les arts martiaux, trop nombreux pour être passés en revue, nous viennent, eux, de la tradition militaire ; cependant certaines pratiques martiales, comme le tai-chi chinois ou le shintaïdo japonais, ne comportent ni agressivité ni combat. C’est que, bien comprises, elles reposent plutôt sur les notions d’apprentissage, de rigueur et de perfection que sur la force ou l’agressivité. Inspirées d e conceptions énergétiques, elles rejoignent en cela les idéaux de tous les amateurs de la « culture physique », tels que l’illustrent l’olympisme, mais aussi les académies d’équitation du XVIIème siècle ou encore le Geïdo japonais qui accorde autant de valeur à la maîtrise du sabre, la cérémonie du thé ou l’art du bouquet.
  4. Soigner l’esprit en passant par le corps fait également penser aux méthodes utilisées par les plus vieux médecins de la planète : chamanes et yogi. Leurs outils : relaxation, méditation, incantations, tambour, prière, massage, posture, travail sur le souffle, plantes, jeûne, mantras, sont utilisés aujourd’hui pour dissoudre les mémoires négatives bloquées dans nos cellules afin de libérer nos potentiels de bien être.
  • Revisitées, ces techniques se déclinent sous les formes multiples du néo-chamanisme, souvent liées à la redécouverte d’une « tradition première ».
  • A partir du travail sur le souffle du yoga, est né dans les années 1979 le rebirth, inventé par le psychologue américain Leonard Orr. Cette technique de respiration favorise l’émergence des mémoires corporelles en remontant jusqu’à notre naissance.
  • La respiration holotropique est apparue au début des années 1980 à partir des travaux du psychiatre d’origine technique Stanilas Grof sur les états modifiés de conscience et les « matrices périnatales » qui marquent la personnalité pendant la naissance. Elle s’appuie su r l’hyperventilation cérébrale, une méthode puissante capable d’ouvrir les portes de notre mémoire jusqu’aux premières minutes de la vie et même au-delà !
  • La mantra thérapie, inspirée des prières tibétaines, de la « prière du cœur » chrétienne ou de rituels similaires dans d’autres religions, consiste à répéter en boucle des questions ou une phrase afin de faire émerger les émotions qui y sont associées.
  • Emprunté à l’Orient, le rolfing est un massage spécial visant à libérer les tensions et les peurs bloquées dans nos cellules. Il a été perfectionné par l’ostéopathie crânienne et la fasciathérapie.
  • Le massage ayurvédique est une technique de massage en profondeur utilisant les plantes prescrites par la médecine indienne, la plus ancienne connue.
  • Le training autogène permet de retrouver l’harmonie intérieure par une profonde décontraction musculaire et vasculaire.
  • La méthode Mézière travaille sur la musculature du dos ;
  • La méthode Feldenkrais te fait changer tes gestes et postures pour qu’ils reflètent ta véritable personnalité.
  • Plus sophistiquée, la kinésiologie s’appuie sur un test de réponse musculaire qui permet de mettre en évidence les souffrances bloquées dans le corps. Des exercices appropriés de déprogrammation associés à une verbalisation permettent de  s’en libérer.
  • L’histoire du reiki, fait penser à une quête du Grall, menée au XIXè siècle par le médecin japonais Mikao. Usui, adepte du bouddhisme et du shintoïsme, converti au christianisme et devenu prêtre, qui cherchait à comprendre comment Jésus avait pu guérir les malades. Dans un état de transe créatrice, revenant du Tibet, il découvrit les gestes salutaires qui se sont transmis jusqu’à nos jours sous le nom de reiki, un art d’imposition des mains reposant sur une science de l’ensemble corps / esprit / souffle et usant des repères du yoga et de l’acupuncture.

 espace-zen-2-150x150 dans Livre des Sagesses

PAR LE COMPORTEMENT

Il est normal d’éprouver de la souffrance lors d’un conflit ou après un échec, un deuil, une séparation, une perte d’emploi. La thérapie la plus naturelle consiste alors à en parler, à ta famille, tes amis ou… à la personne concernée. Souvent une écoute attentive, une épaule compatissante suffissent à calmer nos peines et à redonner l’espoir. Mais cet échange amical a des limites lorsque nous nous trouvons devant une difficulté précise sans savoir comment en sortir. Il existe aujourd’hui toute une gamme de thérapies où le praticien s’implique dans la relation et te suit pas à pas jusqu’à  ce que tu réussisses à réaliser tes objectifs. Venues presque toutes des Etats Unis, elles ne cherchent pas à faire resurgir les traumatismes de l’enfance, mais privilégient le changement des comportements.

 

Bien que la psychologie béhavioriste soit largement antérieure, la plupart sont issues de la pensée systémique née dans les années 1940, décrite ailleurs. L’idée maîtresse commune : tout malaise signale que quelque chose s’est faussé dans la relation, c’est un système plus qu’un individu qui est perturbé, même si ce dernier peut servir de « fusible » en somatisant le trouble. Le thérapeute doit alors intervenir sur le couple, la  famille ou la lignée familiale pour rétablir l’harmonie.

 

  1. Thérapie brève, thérapie du couple, thérapie familiale, psychogénéalogie ont pour objectifs, suivant leur spécificité, d’assainir les rôles et les liens qui unissent conjoints, enfants, parents, grands-parents ou ancêtres.
  2. L’analyse transactionnelle, ou A.T, élaborée dans les années 1959 par Eric Berne, étudie notre manière de communiquer avec les autres en fonction des trois facettes de base de notre personnalité : l’enfant, le parent et l’adulte. L’objectif est de retrouver en soi l’enfant livre et créateur, le parent aimant et l’adulte constructif.
  3. La PNL, ou programmation neurolinguistique, mise au point en 1972 par le linguiste John Grinder et le mathématicien Richard Bandler, est une technique de reprogrammation de nos comportements en vue d’un objectif bien défini. Elle propose des exercices qui s’appuient sur notre propre filtre sensoriel (visuel, auditif ou kinesthésique) et une boîte à outils composée par nos réserves de souvenirs positifs et de compétences latentes.
  4. Le coaching est une technique d’accompagnement personnalisée inventée par le psychologue Michael Brown. Le coach, sorte conseiller, aide à franchir une étape difficile de la vie professionnelle ou personnelle.

ff7v6byb

 

PAR L’INCONSCIENT 

Il arrive que le mal-être s’installe et ronge jour après jour notre quotidien. Lorsque la souffrance est trop forte, il faut avoir le courage d’aller plus loin et de partir à la recherche précise des traumatismes qui nous pourrissent la vie. C’est le but des thérapies de l’inconscient. Elles font appel à la raison autant qu’aux émotions et peuvent durer plusieurs années.

  1. La psychanalyse, dont la paternité revient au médecin viennois Sigmund Freud, marqua au début du XXè siècle, le grand retour du rêve. Dans une cure classique, le patient est invité à s’allonger sur un divan et à parler librement, principalement en associant des souvenirs au récit de ses rêves, sans que l’analyse intervienne ou très peu, pour signaler un lapsus ou un mot clé, mais sans donner de grille de lecture. Le phénomène de transfert positif ou négatif – projection sur le thérapeute entraînant l’affectivité – constitue une autre étape de la cure. Elle s’achève lorsque le patient, ayant découvert l’origine de son mal, l’accepte et comprend qu’il est le seul à pouvoir s’aider. Divers disciples dissidents de Freud ont transformé cette cure en fonction de leur vison personnelle de l’inconscient.

 

-          La psychanalyse freudienne cherche dans notre inconscient, et particulièrement dans le rêve, les désirs sexuels oedipiens que nous avons refoulés.

-          La psychanalyse jungienne lui ajoute des modèles universels (mythes ou archétypes), qui pour Jung structurent l’inconscient. La cure est axée sur le dépassement des contradictions et l’unification entre notre animus (masculin) et notre anima (féminin).

-          La psychanalyse adlérienne insiste sur l’importance de la reconnaissance sociale et s’adresse à ceux qui souffrent de ne pouvoir trouver leur place dans un groupe.

-          L’analyse bioénergétique, née des travaux de Wilhelm Reich, autre dissident freudien, associe au travail sur le corps (posture, souffle) la mise en scène des situations traumatisantes et l’échange explicatif avec le thérapeute.

-          La psychanalyse lacanienne se caractérise surtout – outre la personnalité controversée de son idéologue – par une écoute  qui tente de cerner les névroses à travers les mots et expressions employées, l’inconscient étant « structuré comme un lange » selon Jacques Lacan.

 

  1. Mais pour briser plus facilement les barrières provoquées par la censure de  l’inconscient, on peut aussi faire appel à la fiction du jeu. La méthode était déjà utilisée dans le théâtre antique.

-          Sous sa forme moderne, cela s’appelle de la gestalt-thérapie. Inventée par Friedrich Perls en 1951, elle s’inspire de la théorie gestaltiste de la perception qui doit son nom au verbe allemand gestalten (mettre en forme), car nous percevons et intégrons la réalité selon des « formes » qui s’inscrivent dans notre mémoire et notre corps. Il s’agit de jouer sur une scène les différents personnages qui sont en nous, ou un épisode de notre vie réelle ou imaginaire.

 

Cette mise en scène théâtrale des problèmes permet au mal-être de s’exprimer plus facilement.

 

-          Dans le psychodrame analytique inventé par le psychologue roumain Jacob Moreno, c’est le patient qui demande au thérapeute et à ses aides de jouer les rôles qui l’ont bloqué.

  1. Loin de la psychanalyse, mais toujours attachée à l’inconscient, l’approche centrée sur la personne ou ACP, mise au point par Carl Rogers, se fonde sur un véritable échange avec le thérapeute, dont la compréhension empathique et l’acceptation positive inconditionnelle sont autant de clés essentielles permettant au patient de découvrir ses failles et ses ressources.
  2. Difficilement classables car appartenant à toutes les catégories mentionnées, mais voies du verbe créateur par excellence, l’hypnose et ses thérapies dérivées modifient nos comportement s d’une manière inconsciente, sans que nous comprenions les mécanismes mis en œuvre avec des effets directs sur notre corps. L’hypnose classique était déjà utilisée dans l’Egypte ancienne pour soigner les malades. Elle est fondée sur les suggestions du thérapeute pour induire chez le patient un état de conscience modifiée plus ou moins profond, grâce auquel celui-ci pénètre dans son inconscient et peut modifier ses comportements négatifs en se laissant aller aux idées plus positives que lui suggère le thérapeute. L’hypnose s’avère également très efficace pour lutter contre la douleur et les maladies d’origine psychosomatiques. Dans la lignée, la sophrologie conduit à la frontière de l’endormissement pour écouter les  conseils du thérapeute.

 

L’hypnose ericksonnienne doit son nom au génial thérapeute Milton Erickson et s’appuie elle aussi sur un état de conscience modifié, mais très léger, qui s’apparent plus à la rêverie qu’au sommeil.

Enfin, le rêve éveillé dirigé, mis au point par le psychologue et ingénieur français Robert Desoille, fait appel à la capacité de la psyché d’élaborer des images de différentes  natures en réponse à des suggestions de mouvements, principalement vertical.

 

A LIRE….

 

51WRGK4M1FL._SL500_AA300_73715_2658050      9782761915120 419BnX8YvKL._SL500_AA300_           65164583 

 

 

 

 Quitaud-Creer-Se-Creer-Livre-895444723_ML319H4KXD73L._SL500_AA300_51SDPW0QSKL._SL500_AA300_978_2_8132_0478_3_UNE_494_697_1339468587

 

 

 

2844546081     283850a7ccd0cbed0d7150ad0801d18a-300x30077745f7c2474180f3485a36d69b39503-300x30041923WAQGDL._SL500_AA300_integrez-la-dynamique-du-coaching-dans-votre-vie

 

 

51KAN8KGEBL._SL500_AA300_51RTNYE02GL._SL500_AA300_51urldrFkxL._SL500_AA300_e78e23f331c6885edc6db1a19dbb7ecd-300x30041u%2BY5OMpyL._SL500_AA300_

 

51KG72808BL._SL500_AA300_post-18-1252080385     4183N839JQL._SL500_AA300_978202078954x

 

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

 

BORN Max

Max BORN (11-12-1882 – 05-01-1970)

Principales découvertes :

  • Mécanique quantique
  • Cycle de Born-Haber
  • Approximation de Born
  • Théorie de Born-Infeld
  • Approximation de Born-Oppenheimer
  • Règle de Born et interprétation statistique de la mécanique quantique
  • Équation Born-Landé

 

Description de cette image, également commentée ci-aprèsMax Born (11 décembre 1882-5 janvier 1970) était un physicien et mathématicien allemand naturalisé britannique. Il a notamment joué un rôle important dans le développement de la mécanique quantique. Il contribua également à la physique du solide, en optique et supervisé les travaux d’un certain nombre de physiciens notables dans les années 1920 et 1930. Parmi eux, Werner Heisenberg, Wolfgang Pauli et Robert Oppenheimer. Le prix Nobel de physique (partagé avec Walther Bothe) lui fut attribué en 1954.

Born a pu bénéficier d’une solide formation en mathématique grâce à ses professeurs Hilbert et Minkowski, mathématiciens de tout premier plan et très expérimentés en physique. Il a ensuite étudié la physique des électrons avec Larmor and J.-J. Thomson, l’astrophysique avec Schwarzschild. Ses premiers travaux portèrent sur la dynamique des réseaux cristallins mais sa véritable passion à cette époque en physique est la toute jeune théorie de la relativité d’Einstein. Il deviendra un ami proche du père de la théorie de la relativité générale mais leurs opinions divergeront quant à l’interprétation de la mécanique quantique.

Max Born a eu pour assistant Werner Heisenberg et Wolgang Pauli alors qu’ils venaient tout juste de passer leur doctorat sous la direction de Sommerfeld. Born comprit tout de suite que derrière les curieux calculs de mécanique quantique que venait de découvrir Heisenberg en 1925, se cachaient les règles du calcul matriciel et en particulier la non-commutativité des produits de matrices. Il développe alors la théorie matricielle de la mécanique quantique avec son assistant,Pascual Jordan et Heisenberg. Il passe à côté de l’équation de Schrödinger qu’il était en mesure de découvrir avant que celui-ci ne le fasse en 1926 en publiant ses articles sur la mécanique ondulatoire.

C’est tout de même lui qui comprend que la fonction d’onde de Schrödinger n’est pas une onde de densité de charge électrique mais bien une amplitude de probabilité quantique pour l’état d’un système physique. Avec Heisenberg, il exposera sa vision de la théorie quantique, en opposition à celle d’Einstein, lors du mythique congrès Solvay en 1927. Congrès que beaucoup considèrent comme l’acte de fondation de la mécanique quantique dont les fondements et l’interprétation se sont alors cristallisés. 

Dans les années 1930, il développe avec Infeld la théorie de l’électrodynamique non linéaire qui tombera en désuétude après la seconde guère mondiale et les résultats spectaculaire obtenus en électrodynamique quantique par Tomonaga, Schwinger etFeynman. Cette théorie reviendra sous une nouvelle forme dans le cadre de la théorie des supercordes dans les années 1990.

Max Born avait émigré en Angleterre à cause du régime nazi. Devenu citoyen britannique il enseigna longtemps à l’université d’Edimburg avant de prendre sa retraite en Allemagne où il décédera en 1970.

Sur les contributions de Max Born à la mécanique quantique, on pourra lire : 

Contexte : biographie de Max Born, biographie Born

MAURIZIO Andolfi

 

 

MAURIZIO Andolfi dans RESSOURCES et Savoirs en TAO andolfiun pionner de la Thérapie Familiale en exercice clinique Maurizio Andolfi est pédopsychiatre. Il se rend pendant quelques années aux USA afin de se spécialiser et devient Professeur à l’Université

Le modèle de référence de Maurizio Andolfi est la psychologie relationnelle avec une intégration entre les théories systémiques et les théories évolutives dans une dimension intergénérationnelle.

L’objectif de la thérapie est de construire une expérience intersubjective avec les familles, qui permet de rencontrer la souffrance derrière le masque familial et les symptômes du patient. Maurizio Andolfi exposera l’évolution de ses idées depuis le démarrage de son travail de Thérapeute familial, qui s’appuiera sur

deux consultations familiales en français reçues quelques jours auparavant dans le cadre d’un Master Class qu’il conduira avec des thérapeutes confirmés.

 Nos liens avec Maurizio Andolfi, Pédopsychiatre, professeur de Psychologie à l’Université de Rome, Fondateur et Directeur de l’Accademia di Psicoterapia della famiglia, ne datent pas d’hier.

 Auteur de nombreux ouvrages dont « La thérapie avec la famille », Ed. ESF  – « La forteresse familiale », Ed. Dunod  –« La création du système thérapeutique », Ed. ESF  – « Temps et mythes en psychothérapie familiale », Ed. ESF  – « La thérapie racontée par les familles », Ed. De Boeck. Et aussi, une interview disponible sur www.parolesdepsy.com et www.ceccof.com

 Le CECCOF a déjà organisé un Master Class avec Maurizio Andolfi en 2008 à Paris et en 2009 à Rome. Devant l’intérêt des collègues, nous organisons un nouveau Master Class. Pendant 6 jours des familles en direct et les participants observeront comment les idées, les intuitions, les résonances émotives, le sens de l’humour et la créativité s’entrelacent d’une façon harmonique dans l’expérience thérapeutique pour que les troubles d’une personne se transforment en ressources intergénérationnelles, capables de restituer puissance et espoir au système familial.

 Aujourd’hui, il est professeur titulaire de psychologie, Université de Rome « La Sapienza », fondateur et directeur de l’Accademia di Famiglia della Psicoterapia (APF), un superviseur de AAMFT approuvé, fondateur de la Fondation Silvano Andolfi, rédacteur en chef de l’italien Terapia Familiare revue, gagnant d’un prix pour sa contribution spéciale AAMFT en thérapie de couple et de la famille en 1999, co-fondateur de l’Association européenne de thérapie familiale et ancien président de la Société de la thérapie familiale italienne.

Depuis 1981, pour l’anglais parlant de la famille et de thérapeutes-1991-pour la famille de langue espagnole et française thérapeutes-jusqu’à présent, il a dirigé un stage annuel en thérapie familiale à Rome. Il a créé un réseau international très actif avec des collègues venant de partout dans le monde, en grande partie grâce au stage et un certain nombre de présentations et d’ateliers internationaux.

12345...17

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes