Archive pour 14 août, 2012

PRINCIPE DE PETER

 

PRINCIPE DE PETER dans Livre des Sagesses 9.FEE-ART-12-3-150x150

 

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

PRINCIPE DE PETER

 

Enoncé en 1969 par le psychologue de l’enseignement Lawrence Peter avec le concours de l’auteur dramatique Raymond Hull, tous deux Canadiens, ce principe de fonctionnement des structures hiérarchises (qu’ils étendent à la société tout entière) peut se résumer ainsi : « Dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever – ou à être élevé – à son niveau d’incompétence ». Exemple typique : le brillant général, nommé chef d’état-major en reconnaissance de ses mérites, se montre incapable de mener la guerre. Anodin ? Pas si l’on prend la mesure de l’étude à laquelle Peter et Hull se sont livrés, rassemblant les résultats d’enquêtes concernant tous les secteurs de la société. Et force est de constater que la hiérarchie est bne la colonne vertébrale de presque toutes les organisations humaines.

 

L’INCOMPETENCE GENRALISEE ?

Pour toi, cela signifie un risque : aspirer en toute bonne foi et confiance à une position que ta compétence actuelle te semble mériter, sans voir que c’est la position qui t’attire (parce qu’elle te fait monter dans la hiérarchie) et non les tâches qui l’accompagnent. Car attention, un second risque pointe : le déni, individuel et collectif. On intègre une information, on la réduit à sa dimension anecdotique, on en rigole ou on s’attriste et on oublie. Garde-toi d’oublier le principe de Peter ! Ou de croire qu’il s’applique seulement à ton chef (parvenu à son niveau d’incompétence) ou au dernier bureaucrate avec lequel tu as eu maille à partir (démotivé car bloqué à son niveau de compétence moyenne). Outre qu’il ne cesse d’être corroboré par la marche d’un monde dont la complexité grandissante ne se satisfait pas des modes hiérarchiques de communication et de gestion (qui engendrent lenteur, blocage et frustration), ce principe constitue une clé de l’avenir : « Avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable d’en assumer la responsabilité ». Il nous condamne ainsi à une « baisse tendancielle d e l’efficacité hiérarchique » menant jusqu’à l’incompétence vitale totale ».

 

Quand elle en tient compte, toute réflexion sur l’évolution des organisations humaines conduit à la nécessité d’un mode e fonctionnement moins compétitif et plus circulaire, a logique du cercle remplaçant le cloisonnement horizontal et vertical de l’habituelle pyramide hiérarchique.

 

A LIRE…

193572_2697019 dans Livre des Sagesses

 

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

PROBLEME (conseil Tao)

PROBLEME (conseil Tao) dans Livre des Sagesses 9.FEE-ART--12-

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

PROBLEME (conseil Tao)

Les problèmes ne peuvent être résolus en une fois. Pour résoudre un problème,  il est utile de comprendre d’abord s’il s’agit d’une énigme, d’un obstacle ou d’une complication. Une énigme nécessite une analyse rigoureuse – c’est comme démêler une pelote de fil – et requiert plus que toute autre choses de la patience.

 barre_separation dans Livre des Sagesses

Votre problème,

C’est votre solution.

Milton Erickson

 barre_separation

Défais lentement les nœuds, divise pour vaincre. Vaincre  un obstacle exige que nous utilisions la force et la persévérance pour le détruire, ou pour nous en dégager. Une complication nous emmène dans un labyrinthe d’entraves ; cette situation des plus dangereuses exige que nous fassions appel à toutes nos ressources pour nous en libérer le plus vite possible.

 

tortue_2

Quel que soit le problème, il est important de ne pas le prendre dans sa totalité. Réduis-le en éléments plus petits, plus faciles à manier. La plupart des situations problématiques sont des combinaisons d’énigmes, d’obstacles et de complications. En les fractionnant, elles peuvent être gérées plus facilement. Même la plus grande des difficultés peut être résolue lorsqu’elle est soigneusement réduite. Alors les nœuds de l’existence se défont aussi facilement que si tu avais une baguette magique.

 

Librement inspiré d’après Le Tao au jour le jour, Deng Ming-Dao, éd. Albin Michel ; à consulter sur WWW.taovillage.com 

 

KFWS_xiang1-150x150

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

 

PROJECTION PARANOIAQUE

PROJECTION PARANOIAQUE dans Livre des Sagesses 9.FEE-ART--12-

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

PROJECTION PARANOIAQUE

As-tu parfois l’impression que le monde entier est contre toi ?

Mais qui est le monde ?

Petits signes de la vie, remarques offensantes, manque de courtoisie, indifférence… les occasions de se sentir nul  ou rejeté abondent. Normal et ce, pour plusieurs raisons.

 

L’ERREUR

D’abord, aussi vrai qu’il y a des périodes où tout sourit, à certains moments le sort s’avère plutôt contraire. Dans un cas comme dans l’autre, une recherche des liens avec notre état d’esprit révèle souvent que les événements déterminent moins notre humeur que l’inverse. Car voici la raison seconde : le monde en question est aussi fait d’un monde intérieur. C’est la double démarche à laquelle les sages invitent et le Jeu du Tao entraîne ; tenir compte sans cesse à la fois du réel et des états internes.

On a longtemps cru que les émotions perturbaient les processus de décision, parce qu’elles étaient irrationnelles. Eh bien, c’est tout le contraire, comme l’explique par exemple la psychothérapeute Isabelle Filliozat : on sait aujourd’hui – et de source scientifique – que nos émotions nous rendent raisonnables, parce qu’elles sont les premiers outils de notre conscience. Souvent, par souci d’objectivité, nous omettons l’information la plus authentique : notre ressenti interne. Une émotion nous tord l’estomac ? Nous la faisons taire, arguant de la nécessité de nous montrer « raisonnables ». Et nous passons à côté de la plaque, car ce sont nos émotions qui nous confèrent notre véritable liberté intérieure.

 

barre_separation dans Livre des Sagesses

Lorsque quelqu’un te met

En colère, sache que c’est ton

Jugement qui te met en colère.

Epictète.

 barre_separation

Pourtant, se laisser envahir par des flots de sentimentalité ou régresser dans une réactivité infantile n’est pas à conseiller non plus…

Attention : à écouter Isabelle Filliozat, il ne s’agit pas là de véritables « émotions », mais plutôt de sentiments parasites, souvent hérités de l’enfance.

Toute la question devient donc de savoir faire la part entre vrai et faux ressenti. Cela demande une véritable éducation, qui passe par une exploration de tous les ressentis imaginables, de la peur au dégoût, de la pudeur à l’amour, dans la sphère privée comme au travail (« Alphabétisons-nous ! », propose la psychothérapeute).

 

LE MENSONGE

Autre chose peut expliquer tes projections paranoïaques, qui alimente le syndrome d’abandon (« Le monde ne fait rien pour moi ! ») et explique en partie la paranoïa sociale : nous sommes de plus en plus menteurs ! Les sociétés plus traditionnelles n’étaient pas forcément peuplées de gens meilleurs que nous, mais le sens de la parole donnée – comme la certitude que le mensonge abîme celui qui le profère – y était plus prégnant que dans notre monde de communication où chacun se sent libre de déterminer lui-même les limites de sa morale … et donc libre de mentir à sa guise.

Nous mentons le plus souvent pour d’excellentes raison ; ne pas faire souffrir l’autre, mettre de l’huile dans les rouages, excuser, voir légitimer nos manquements à la règle, et aussi ; nous ménager une bonne place, réussir un deal professionnel, éviter une sanction, etc… Docteur en communication au Québec, Marie-France Cyr ne cherche pas à faire la leçon, mais elle met en garde ; que tu en sois auteur ou victime, le mensonge peut te pourrir la vie ; si tu en es l’auteur, il t’éloigne de toi-même. Si tu en es la victime, il te dépossède et finit par te rendre paranoïaque. Aussi est-il fort utile de savoir le repérer. Comment ?

 

Dans l’approche de Marie-France Cyr, le point central est : savoir écouter l’autre, complètement, avec un sens de l’observation globale, comme un chamane ou un psy. Une qualité qui, curieusement, est aussi celle de l’éveil de la conscience. Identifie tes ressentis, lutte contre le mensonge, alors seulement u pourras observer les réponses de la vie d’un œil clair – car la vie répondra – et déterminer quels messages, positifs et négatifs, elle t’envoie.

 

A LIRE…

                                      41NRQP7A5YL._SL500_AA300_                                      31V7D1R75NL._SS500_

 

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

PROJET COMMUN

 

PROJET COMMUN dans Livre des Sagesses 9.FEE-ART-12-2-150x150

 

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

PROJET COMMUN

Hypothèse de départ : les problèmes rencontrés par l’humanité rencontrent notre difficulté à comprendre et maîtriser la complexité croissante du monde. Notre incapacité présente à les résoudre, de la misère urbaine au péril écologique, réside au sein même des politiques mises en œuvre à cet effet.

Il s’agit de prendre conscience que la résolution des problèmes considérée d’une façon linéaire, selon la vieille logique aristotélicienne (une cause donne un effet qui lui-même devient cause et produit un autre effet), est obsolète. Elle se montre inefficace pour gérer des systèmes complexes en liaison constante et rapide avec leur environnement : le retour des effets – le feedback – informe par exemple ces systèmes pour leur permettre d’ajuster leur action en temps réel, rendant inefficace et longue la recherche de la cause.

 

Démontrant que le causalisme n’était jamais parvenu à expliciter les relations humaines, la pensée systémique, au contraire, permet de voir les phénomènes dans leur intégralité en étudiant les interrelations plutôt que les éléments individuels, en observant les processus de changement. Elle oblige évidemment à considérer comme acquise – quoique toujours menacée – la pensée individualiste qui présida à l’invention de la modernité, et invite à dessiner un nouveau mode de rapports, fondé sur une reconnaissance de l’autre qui soit dans le même temps absence de toute « étrangeté », une notion dont la bombe atomique donna le coup d’envoi en montrant l’enjeu de l’unification présentement appelée mondialisation.

Jacques Salomé a traduit pour nous un poème qu’il aime citer, où Virginia Satir, célèbre thérapeute de l’école de Palo Alto, décline ces relations ainsi :

 

Je veux pouvoir t’aimer sans m’agripper

T’apprécier sans te juger

Te rejoindre sans t’envahir

T’inviter sans insistance

Te laisser sans culpabilité

Te critiquer sans te blâmer

T’aider sans te diminuer.

Si tu veux m’accorder la même chose

Alors nous pourrons vraiment nous rencontrer

Et nous agrandir l’un l’autre.

 

A LIRE…

 

9782220057750 dans Livre des Sagesses

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes