Archive pour 12 septembre, 2012

MAIN NOIRE

 

MAIN NOIRE dans Livre des Sagesses ACARFALPHM21-111-150x150

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

MAIN NOIRE

 

La mise en application des lois de résonnance et de synchronicité peut servir au bien (le Jeu du Tao voudrait en être une démonstration) comme au mal – sous mille formes, communément regroupées sous l’expression de « magie noire ». Quiconque a un peu voyagé hors de la modernité, notamment en Afrique – mais éventuellement aussi dans l’Europe profonde (voir à ce sujet les études de Jeanne Favret-Saada sur la sorcellerie dans les campagnes françaises actuelles, mais les villes ne sont pas différente !) – retrouve ce que l’on sait depuis l’aube des temps : l’espèce humaine n’a eu de cesse d’user, avec une certaine efficacité, de ces lois de résonance et de synchronicité pour manipuler, voler, exploiter, inhiber voire tuer autrui.

 

Ainsi le veut sans doute l’apprentissage extrêmement long de la liberté de conscience qui, partant de l’ego infantile, doit rejoindre l’âge de la responsabilité adulte de son plein gré et sans se dissoudre.

 

Le ‘magicien maléfique » charge, comme une cartouche virtuelle à distance, toute la haine et l’énergie émotionnelle négative éprouvée par son client à l’égard d’une tierce personne pour émettre en direction de celle-ci la force d’une intention pathogène, voire létale ; l’influence néfaste ne pourrait vraisemblablement pas, circuler sans lien affectif fort – lien négatif mais réel – entre l’empoisonneur et l’empoisonné.

741122 dans Livre des Sagesses

 

SE PROTEGER ?

Hormis la mise en œuvre de dispositions physiques et/ou légales, l’un des boucliers de protection les plus forts contre les « empoisonnements » à distance est la neutralité compassionnelle du Bouddha, ou encore celle du Christ conseillant d’ « aimer ses ennemis » : il ne s’agit pas de tomber amoureux d’eux, ni d’établir avec eux le moindre lien fusionnel ou aliénant, mais de parvenir à les englober dans une compréhension inconditionnelle qui constitue une forme globale de pardon. Le sujet sait qu’à un niveau supérieur et inaccessible, lui et la personne sui le hait ne sont que deux aspects d’un même ensemble.

 

A l’inverse, l’utilisateur de la magie noire ignore généralement les fondements de la Règle d’Or, commune à toutes les cultures compassionnelles : « Ce que tu donnes est à toi ; ce que tu fais à autrui, tu te le fais à toi-même ». Les faits montrent que, souvent, le « magicien noir » et ses clients reçoivent la dure sanction de la Règle d’Or de leur vivant, en boomerang ou en miroir, souvent impitoyable. Ce livre des Sagesses ne s’aventurera pas à spéculer sur les sanctions post mortem.

 

A LIRE…

 

                                                  41mFDygBt5L._SL500_AA300_51E09KKJ3KL._SL500_AA300_31aw5yAWIxL

 

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

 

MAIN

 

MAIN dans Livre des Sagesses ACARFALPHM21-110-150x150

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

MAIN

 

Libérée de sa tâche locomotrice animale par l’avènement de la bipédie il y a quelques millions d’années, la main caractérise l’humain dont elle est l’un des facteurs constituants. Son rôle s’inscrit dans l’ensemble systémique « pied-main-cerveau-bouche » qui passionne les anthropologues, de Bachelard à Morin : libérée par les pieds et guidée par le cerveau, la main manœuvre, manipule, construit des objets qui posent des problèmes nécessitant que le cerveau trouve des solutions, intérieurement et en communiquant avec les autres, ce qui pousse la main à agir derechef, et ainsi de suite. Dès l’aube de la préhistoire, le sens artistique de nos ancêtres les poussa à représenter la main dans leurs peintures rupestres. A la fin du XXè siècle de l’ère chrétienne, l’écrivain Henri Bauchau décrit l’ensemble des artistes comme « le peuple de la main ».

 

Dessin_main-1 dans Livre des Sagesses

et dans son œuvre philosophique, l’artiste martial Albert Palma consacre une place centrale à la main ouverte, en relation étroite avec le centre du Koshi (hara, ou ventre, en action) : c’est elle qui nous relie au Ciel et à la Terre. Qu’elles accomplissent des gestes ritualisés – comme dans les mudras indiens – ou qu’elles s’expriment spontanément – comme dans les cultures méditerranéennes – nos mains sont aussi parlantes que nos visages : regarder quelqu’un parler « avec ses mains » en dit souvent plus long sur lui que toutes ses paroles. A l’inverse, notre manière la plus simple de connaître le monde est de le toucher. Rien de plus communicatif qu’une caresse. Mais le toucher le plus sophistiqué n’est pas érotique, car l’érotisme court toujours le risque d’instrumentaliser sur l’autre. L’approche haptonomique, imaginée par Franz Veldmann en camp de concentration, vise à proposer un « toucher affectif » qui respecte l’autre en l’accueillant et en le « confirmant » dans sa présence. Pour le psychiatre et art-thérapeute Jean-Pierre Klein, la tendresse se définit comme le « souvenir en creux » que laisse dans la main, longtemps après, le contact avec quelqu’un que l’on a aimé et respecté.

barre_separation  

L’homme est intelligent

Parce qu’il a une main.

 

Anaxagore

 barre_separation

Quand le pacha local reprocha au maître soufi Hajji Bektach d’admettre des infidèles dans sa confrérie, celui-ci montra sa main. Le pacha ne comprit pas : « Quoi ? Qu’a-t-elle ta main ? »

-          Elle a cinq doigts. Et on dit : « une »main . Qu’importe le nom des doigts s’ils mènent à la main. Qu’importe le nom des fleuves, s’ils mènent à la mer ».

 

A LIRE…

 

morinOedipe-sur-la-route       geido              51AQ408MF2L._SL500_AA300_

 

 

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes