Archive pour 2 janvier, 2013

Faire le premier pas

 

MEDITATION 1 DU MONDE DE L’AIR

Quel sera ton premier pas concret ?

Faire le premier pas dans MEDITATIONS du JEU du TAO i_ching_holitzka-177x300

Quel sera ton premier pas concret ? C’est sans conteste un mot essentiel, à ce stade du jeu comme aux autres : sois CONCRET. Bien sûr, au commencement, ton désir a pu prendre la forme d’un rêve et donc présenter un aspect abstrait. Mais l’abstrait qui s’éternise est bidon.

Très vite, tu l’as remarqué, le Jeu du Tao t’a invité à t’exprimer en termes concrets, à dire  » je « , à préciser tes images, à dater tes souvenirs, etc. Or, jamais le concret de ton aventure n’a eu autant d’importance que maintenant. Il se peut que, jusqu’ici, plusieurs formes d’engagement t’aient été demandées… c’était pour te préparer à ta quête.

Ce qui t’est demandé à présent, c’est de préciser la mise en chantier de ta quête elle-même. Que vas-tu faire tout de suite pour te mettre en route ? 

Par  » tout de suite « , j’entends demain, ou après-demain, ou à la rigueur à la fin de la semaine, mais certainement pas dans quinze jours !

Choisis donc concrètement un premier engagement audacieux… mais réaliste. À quoi te servirait-il de t’engager dans quelque chose d’impossible ?

Tu peux commencer par te proposer à toi-même un premier pas modeste. L’important est que tu t’y tiennes, et que tu poursuives ensuite ton effort de manière RÉGULIÈRE. Oui, la régularité de ta mise en chantier est capitale. Je ne te cacherai pas que la régularité idéale pour l’aboutissement d’une quête, est celle de la terre tournant sur elle-même : la régularité quotidienne. 

Si tu réussis à œuvrer à ta quête modestement mais concrètement tous les jours… tu mets vraiment toutes les chances de ton côté !

Venez jouer au jeu du Tao sur mon Forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/ 

 

Tout n’est pas perdu

 

MEDITATION 6 DU MONDE DE L’EAU

Tu ne vois vraiment personne 
sur qui tu peux compter ? 
Tout n’est pas perdu

Tout n'est pas perdu dans MEDITATIONS du JEU du TAO marque-pages-plastifiac--150x300Ce petit exercice t’aidera à solliciter le conseil des trois personnages, réels ou imaginaires, vivants ou morts, que tu admires le plus. Quant au choix des personnages, tu as totale liberté. Le plus important est que tu te sentes en confiance avec eux et que tu ais envie d’écouter leurs conseils.

L’exercice se déroule comme un jeu :

1 - Choisis les trois personnages ressources. Tiens, pour l’exemple, ce pourrait être Mère Thérésa, Christophe Colomb, ton grand-oncle Jean. 

2 - Place trois feuilles blanches alignées sur le sol face à toi et imagine que chacun des personnages se trouve debout grandeur nature devant toi, chacun sur une feuille. Dépose également une feuille de couleur à côté des feuilles blanches. Cette position sera celle de l’observateur neutre et bienveillant. 

3 - Cite ta quête à haute voix clairement et distinctement. Exemple : Je veux m’installer en tant qu’indépendant comme bricoleur généraliste (construction d’étagères sur mesure, pose de moquette, plomberie, etc.). Exprime aussi une ou plusieurs difficultés que tu rencontres. Exemple : cela va dans un premier temps diminuer un peu les revenus du foyer et je n’arrive pas à en parler à mon épouse. Je n’ai pas le courage de prendre les choses en main et de faire avancer ce projet. 

4 - Viens te poster sur la première feuille blanche et mets-toi dans la peau de ton premier personnage de prédilection. Il s’agit de ne pas tricher et de jouer le personnage de manière intègre et sincère. Pour t’aider, prends les attitudes physiques de la personne telle que tu l’imagines, parle avec sa voix, avec son expression du visage. Tout type d’accessoire qui peut t’aider à rentrer dans le personnage est bienvenu (lunettes, pipe, cravate, chapeau, etc.). Alors que tu es dans le personnage, imagine quel conseil il pourrait donner pour réussir ta quête, et formule-le à haute voix. Plus tu seras vraiment DANS le personnage, plus la réflexion sera de qualité. Une fois le conseil formulé, ressors du personnage en te postant sur la feuille colorée pour prendre la position d’un observateur neutre et bienveillant. Dans cette position de recul sur la scène, tu peux évaluer si ce conseil te paraît complet, bien formulé, cohérent avec le personnage, ou pas. Si ce n’est pas le cas, réintègre le personnage pour compléter ou rééditer ses paroles bienfaisantes. Une fois que le conseil te paraît tout à fait intéressant, prends-en note.

5 - Recommence l’exercice avec les autres personnages que tu as choisi et note le conseil de chacun. En ce qui concerne notre exemple, les conseils de nos personnages pourraient être : 
Mère Thérésa : Allons, la vie est merveilleuse, ton idée de rendre service aux gens en leur apportant tes dons de bricoleur est très généreuse. Ils n’ont plus le temps de s’occuper de cela et c’est bien, cela crée de nouveaux métiers. Tu peux réussir si tu y mets ta foi et tout ton amour.

Christophe Colomb : Aventurier, ton projet est une traversée qui s’avère passionnante, étudie précisément ta route, car la vie est pleine de vents et de marées, et suis ton étoile. Si tu sais que c’est la bonne, de nombreux matelots accepteront de te suivre.

Ton grand-oncle Jean : Alors mon petit, un peu d’optimisme. Tu es jeune et intelligent, secoue-toi un peu les puces, la vie n’attend pas. Si pendant un an tu es obligé de te serrer la ceinture, cela ne sera jamais pire que la guerre de 14. Alors prends ta Jeannette par la main et lancez-vous, bon sang !

6 - Mets-toi en position d’observateur et fais la synthèse de ces trois conseils en les rassemblant en une seule phrase. En ce qui concerne notre exemple, cela pourrait donner : Sens-tu au plus profond de toi, que ce projet est bon pour toi ? Si oui, vas-y avec ta foi tout en ouvrant les yeux pour ajuster la route s’il le faut.

7 - Reviens maintenant à ta position initiale et place-toi de dos par rapport aux personnages. Imagine qu’ils posent en même temps une main sur tes épaules en te murmurant doucement et chaleureusement la synthèse des trois conseils. Dès que tu te sens dans un état intérieur de confiance et d’énergie, serre ton point gauche. 

8 - Tout en continuant à serrer ton point gauche, imagine-toi en train de réaliser ta quête, avec tous les détails possibles, avec les couleurs, les bruits, les objets, etc. Dans notre exemple, il s’agirait de s’imaginer en chantier chez un particulier, lui fabriquant des étagères en noyer pour ranger sa vaisselle de collection. Il s’agirait de voir l’emplacement de la future étagère, d’entendre le bruit du marteau et de sentir l’odeur du bois. 

Et voilà, en une demi-heure (temps qu’il faut compter pour l’exercice), tu as ainsi reçu les conseils éclairés de trois personnalités que tu respectes et admires le plus dans ton univers. Magique non ?

Venez jouer au jeu du Tao sur mon Forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/  

Les Mentors

 

MEDITATION 6 DU MONDE DE L’EAU

Télémaque partit à la recherche de son père Ulysse accompagnée de Minerve, déesse de la sagesse, qui avait pris la forme de son ami Mentor pour lui servir de guide, de conseiller avisé et de compagnon fidèle. Nous pouvons nous assurer un soutien analogue en créant nos propres mentors.

Les Mentors dans MEDITATIONS du JEU du TAO 180px-dogen-174x300Ce qu’il y a de bien avec les mentors, c’est que vous pouvez les conserver dans votre tête, où ils restent toujours à votre disposition quand vous avez besoin d’eux.

Tous les personnages ayant existé, dans la réalité ou dans la fiction, de Shakespeare à Sherlock Holmes, peuvent vous servir de mentor. Dans le doute, consultez un expert et vous serez étonné de ce que vous apprendrez : marchez et parlez avec Aristote le long des chemins ombragés qui entourent le Lyceum ; dansez avec Rudolf Noureïev ou Margot Fonteyn ; chantez le duo des Pêcheurs de perles avec Placido Domingo ; devenez Laurel ou Hardy pour voir dans quel pétrin vous pouvez vous mettre ; chevauchez un rayon de lumière avec Albert Einstein ; dessinez, peignez ou inventez avec Léonard de Vinci. Tout cela se trouve à votre disposition grâce à la conscience collective : vous n’avez qu’à laisser apparaître ce dont vous avez besoin.

Vous pouvez vous demander :  » Que ferait Untel ou Unetelle dans cette situation ?  » Mettez-vous dans ses chaussures, comme dans une expérience de modelage, quand vous  » devenez  » telle ou telle autre personne, pour obtenir la réponse. Ou vous pouvez appeler en imagination votre mentor et lui poser des questions.

Venez jouer au jeu du Tao sur mon Forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/  

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes