Archive pour 1 février, 2013

Hexagramme 10 du Jeu du Tao

 Hexagramme 10 du Jeu du Tao dans Le Livre des Hexagrammes 10

- 10 – LI : CHOISIR SON CHEMIN

 

Sens général de LI :

Le Cheminement signifie en premier les règles rituelles, si importantes (respect du Père et des Ancêtres) dans l’ancienne Chine confucianiste. Le ciel est au-dessus de l’eau dormante du marais, le fort au-dessus du plus faible. Il existe plusieurs possibilités et une seule est la bonne (celle qui est conforme aux règles de la Tradition, du passé). Ne pas empiéter sur le domaine d’autrui est ici sous-entendu.
Un sens de hiérarchie, de respect, se lit clairement.

 

Sens essentiel:

Les convenances, les bonnes manières, la protection du faible par le fort, ce qui est rituel, l’ordre, le bon choix. Les démarches dictées par le passé, les rites.

 

Sens par rapport aux autres traits :

Ce qui marche n’est pas en repos et ne demeure pas en place.

 

Jugement :

« On marche sur la queue du tigre ». Force et faiblesse se trouvent en contact, sans péril pour toi.

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

NEUF au commencement : Voyager, avancer, progresser. On se trouve dans une situation humble, mais où l’on n’est pas lié par des obligations extrêmes. La force intérieure aide au succès.

NEUF à la deuxième place : On marche sur un terrain plat et facile. Il y a un avertissement de se recueillir et de se taire sur ses projets, de garder un secret, d’être solitaire et loin de toute agitation.

SIX à la troisième place : Ne pas affronter ce qui doit être considéré comme au-dessus de ses propres forces. « On est comme un boiteux qui veut marcher, un borgne qui veut voir ». Le YI KING parle ici de violence.

NEUF à la quatrième place : « On marche sur la queue du tigre ». Mais en se tenant sur ses gardes, il n’y aura aucun péril. Fortune finale.

NEUF à la cinquième place: On marche résolument. Demeurer à tout moment conscient du danger. L’extrême prudence garantira seule le succès.

NEUF en haut: « Quand tout est accompli, survient une grande fortune ». Présage très heureux si les intentions sont bonnes.

 

Guide pratique de LI:

1. Si l’on obtient LI, CHOISIR SON CHEMIN, dans une question intéressant l’amour, il faudra accomplir un double voyage pour rencontrer ou garder l’amour (et souvent un déménagement).

2. Affaires : Nécessité d’une transformation, de bien observer les règles et d’être honnête ou d’employer des gens tels. Ne pas provoquer de susceptibilités autour de soi.

3. Voyages, changements : Seront importants et nécessaires. 

4. Santé : Assez instable. Nécessité de se « refaire » une règle de vie, une « conduite », d’éviter les excès en tous domaines.

Note spécialeUn voyage est souvent la clé du destin.

Hexagramme 11 du Jeu du Tao

 

 Hexagramme 11 du Jeu du Tao dans Le Livre des Hexagrammes 11

- 11 – T’AI : LA PAIX, LA PROSPÉRITÉ

 

Sens général de T’AI :

Le mouvement du Créateur, du Ciel, tend vers le haut, c’est un mouvement ascendant qui rencontre le Réceptif, la Terre, qui, lui, se dirige, vers le bas. Les influences en cause s’harmonisent et c’est ici la paix dans le travail, le ciel faisant pousser les récoltes. L’accord des différentes classes est également signe de paix sociale, chacun s’adonnant, dans le respect des lois célestes, à son travail. Les grands (ceux qui possèdent) s’abaissent vers les petits; ceux-ci se dirigent humblement et sans animosité vers les grands. Les bons, liés au principe lumineux, occupent une place centrale. Par ailleurs, comme les traits entrent pas le bas et partent vers le haut, ce sont les éléments petits et freinateurs qui tendent à partir, laissant la place à une activité lumineuse, qui promet la concorde et la fortune.

 

Sens essentiel:

La paix, l’accord social (ou celui des sexes), l’accord des familles, des collectivités, le travail fécond, les affaires qui marchent, qui sont prospères, l’union du yin et du yang vers un but constructif. La pénétration réciproque.

 

Sens par rapport aux autres traits :

Le petit s’en va, le grand arrive : promesse de fortune et de succès.

 

Jugement :

La paix signifie l’union, la liaison, l’accord intime. Ciel et terre s’unissent pour donner l’abondance gr âce au travail.

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

NEUF au commencement : « Si l’on arrache une racine, toute la touffe – la motte – vient avec ». L’énergie du Consultant pourra entraîner les autres autour de lui. Rompre tout isolement, ce sera le succès.

NEUF à la deuxième place : « Traverser le fleuve avec résolution ». Il faut oublier ses amis et tolérer « les herbes parasites », c’est-à-dire que tout ne soit pas encore parfait. Améliorer sans relâche et lutter contre la routine. Le YI KING déclare à ce propos qu’un maître ne connaît pas de matériau improductif et, travaillant avec tout, sait tirer parti de tout.

NEUF à la troisième place : « Dans une plaine, il y a toujours une pente ». Ne pas penser au changement, mais jouir d’une période de pleine prospérité.

SIX à la quatrième place: Communication avec les humbles: ne pas admettre toutefois un empiétement sur ses propres règles de vie, si celles-ci sont conformes à l’idéal et la vérité.

SIX à la cinquième place : Présage de promotion, d’une grande confiance du supérieur et d’un contrat (ou accord) ou liaison, entraînant la fortune.

SIX en haut : « Le mur s’écroule dans le fossé ». Du fait des hommes inférieurs, la prospérité s’achève. Ne pas lutter contre eux, il s’agit d’une période cyclique contre laquelle on ne pourrait rien faire. Retraite à préférer, discrétion et prudence.

 

Guide pratique de T’AI:

l. Si l’on obtient T’AI (ou THAE), LA PAIX, LA PROSPÉRITÉ, dans une question intéressant l’amour, il est certain qu’on peut envisager liaison ou mariage. Accord de caractères et tendance à une activité constructive avec la fiancée (ou le fiancé, suivant le sexe du Consultant).

2. Affaires : Période de prospérité, où le travail donnera des fruits excellents. Très bénéfique pour une association si celle-ci est envisagée.

3. Voyages, changements: Seront heureux et rémunérateurs. Introduiront de nouvelles connaissances.

4. Santé : Amélioration dans le domaine de la santé.

Note spéciale : Hexagramme heureux pour ceux qui veulent fonder une nouvelle affaire ou s’occuper des affaires publiques (députation, etc…).

Hexagramme 12 du Jeu du Tao

 Hexagramme 12 du Jeu du Tao dans Le Livre des Hexagrammes 12

- 12 – P’I : LA STAGNATION, LA DECADENCE

 

Sens général de P’I :

Cet hexagramme sacré constitue l’inverse du précédent. Ici, le Ciel est en haut, et s’en va, dissociation de la terre, en bas qui s’éloigne dans les profondeurs. Les forces fécondes et créatrices se scindent; il en résulte la décadence, des efforts qui, au lieu d’être réunis en fonction d’un but fécond, se désunissent. La durée permanente, qui était l’essence même du précédent hexagramme se disloque et s’altère. Ce qui est grand part, ce qui est petit arrive pour le remplacer. Il n’y a pas lieu de s’alarmer contre cette décadence, voie naturelle des choses pour cet hexagramme sacré, mais de se conformer à sa loi. Les relations mutuelles sont conditionnées par la fin d’une noblesse et la montée des « hommes vulgaires », la précarité et l’afflux du mensonge, montant en pleine lumière. II en résulte que « l’homme doué » doit décliner toute responsabilité, son « mandat » ne pouvant s’exercer dans la quiétude et la justice.

 

Sens essentiel:

La décadence, la fin d’un accord intime, la désagrégation, la séparation des forces constitutives, la fin d’une alliance et d’un progrès. L’opposition.

 

Sens par rapport aux autres traits :

La stagnation, la décadence, montrent des forces essentielles opposées, se blessant l’une l’autre.

 

Jugement :

Le grand s’en va, le petit arrive; l’homme noble se retire.

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

SIX au début : En cultivant la pureté, en évitant de se lier avec les hommes inférieurs, en demeurant dans sa situation, on est conforme à la voie.

SIX à la deuxième place : Éviter les flatteries, ne pas se mêler au vulgaire. En ce temps de décadence, c’est la seule voie.

SIX à la troisième place: Début d’un changement favorable. 

NEUF à la quatrième place: S’associer à des êtres de même nature et pratiquer, là où l’on se trouve, une action énergique en faveur d’une réforme nécessaire.

NEUF à la cinquième place : S’il existe une minutie dans les petites choses, il existe une possibilité d’arrêt de la décadence et même de réaction positive. Une extrême constance dans les moyens est toutefois nécessaire.

NEUF en haut : Fin de la décadence : il y a tendance à la prospérité, mais toujours par des efforts énergiques et une bonne étude de là situation.

Guide pratique de P’I:

1. Si l’on obtient P’I : LA STAGNATION, LA DÉCADENCE, dans une question intéressant l’amour, sous réserve des traits mutables, ce sera une liaison peu heureuse, allant vers une fin, nécessitant un réexamen, un renouvellement complet.

2. Affaires : Période de perte, d’efforts n’aboutissant pas. Ne rien entreprendre de nouveau.

3. Voyages, changements : Les différer. Étudier d’abord la situation en détail. Éviter de faire confiance à des tiers.

4. Santé: Troubles divers, nécessitant le repos. 

Note spéciale : Hexagramme qui demande, de la part du Consultant, une extrême méfiance dans la conduite de ses affaires.

Hexagramme 13 du Jeu du Tao

 Hexagramme 13 du Jeu du Tao dans Le Livre des Hexagrammes 13

- 13 – T’ONG JEN : UNION ET RASSEMBLEMENT AVEC AUTRUI

 

Sens général de T’ONG JEN :

Un récipient ou bocal au couvercle hermétique et parfaitement adapté, à côté d’un homme, évoque, par sa graphie, un sens d’union et de rassemblement des hommes. Le feu, au-dessous, s’élève en tournoyant vers le ciel. La clarté au-dedans et la force au-dehors font de cet hexagramme l’opposé du VIIeme hexagramme sacré « L’Armée ». Ce sont ici « les hommes de même nature ». L’unique trait négatif est entouré du désir des traits yang, ce qui montre la concordance d’intérêts essentiels. Il y a possibilité et avantage de « traverser un grand cours d’eau », expression taoïste qui signifie la possibilité d’entreprendre, une impulsion portant avec fruit en avant et qu’il convient d’écouter.

 

Sens essentiel:

La communauté avec autrui, le rassemblement sous l’autorité d’un guide, le besoin d’un idéal, la famille, le groupement, l’harmonie par des besoins satisfaits. Un ordre régnant au sein de la multiplicité.

 

Sens par rapport aux autres traits :

L’union et le rassemblement avec autrui fait trouver l’amour.

 

Jugement :

Union avec les autres au grand jour, succès. II est avantageux d’entreprendre, de coopérer et de rechercher la noblesse, en cultivant l’harmonie et la sincérité au grand jour.

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

NEUF au commencement : «Union au sortir de la porte». L’union commence dès la porte franchie. Il s’agit de coopérer avec autrui en pleine lumière.

SIX à la deuxième place: Union avec le clan. On aura à pâtir de l’égoïsme, souvent de celui de ses proches.

NEUF à la troisième place : « On cache ses armes dans les buissons ». On nourrit un projet néfaste pendant un certain laps de temps (le YI KING parle de trois ans). Ensuite, on y renoncera et on fera bien.

NEUF à la quatrième place : On décline la possibilité de lutter. Heureusement car c’est là que gît la fortune.

NEUF à la cinquième place: Rencontre et réunion (amicale ou amoureuse) satisfaisant le coeur, mais seulement après d’immenses efforts. Vider tout égoïsme de son coeur en vue de cette importante rencontre.

NEUF en haut: « Communauté sur la place ». Pas d’union encore, les éléments sont stériles et empêchent tout rapprochement, mais il n’y a aucun blâme car on est sans illusion. Ne pas vouloir s’attacher aux autres à tout prix.

 

Guide pratique de T’ONG JEN:

1. Si l’on obtient T’ONG JEN, UNION ET RASSEMBLEMENT AVEC AUTRUI, dans une question intéressant l’amour, sous réserve des traits qui muent, c’est un indice qu’on obtiendra les faveurs de la personne du sexe opposé (homme ou femme, suivant le sexe du Consultant) et qu’il y aura accord, communauté de goûts, affinités.

2. Affaires : Période florissante, où l’on peut espérer un accroissement, une clientèle, un essor, etc…

3. Voyages ou changements : Les accepter sans hésiter; ils seront favorables pour le destin.

4. Santé : Période ouvrant vers une convalescence ou, à tout le moins, une amélioration.

Note spéciale : Cet hexagramme joue plus en faveur d’une union légale (ou tendant à le devenir) qu’au profit d’une liaison illégale.

Hexagramme 14 du Jeu du Tao

 Hexagramme 14 du Jeu du Tao dans Le Livre des Hexagrammes 14

- 14 – TAE YEOU :LA GRANDE PUISSANCE

 

Sens général de TAE YEOU :

Le feu brille au-dessus du ciel; l’hexagramme sacré est ici l’image du Soleil tandis qu’une éclipse de lune montre la puissance des traits yang en harmonie avec le cinquième trait yin, qui se trouve à la place d’honneur. Il existe un sens de suppression du mal, d’une force active et énergique, faisant rayonner la clarté autour d’elle, ainsi du soleil dans le système qui porte son nom.

Sens essentiel:

Les possibilités de protection et de domination, le grand avoir, la possession de ce qui est grand, la perfection, la richesse, la clarté, la notoriété, la célébrité. Ce qui est ordonné et conforme au don de soi, l’or, ce qui brille, l’héroïsme, les actions héroïques. La culture, le savoir.

Sens par rapport aux autres traits :

Le grand avoir signifie la quantité.

 Jugement :

« Sublime réussite ».

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

NEUF au commencement: Pas de blâme si l’on refuse la prodigalité, l’orgueil et le gaspillage.

NEUF à la deuxième place : Avec des auxiliaires efficaces, on peut déléguer son autorité (ou en recevoir). Responsabilités accrues dans un sens positif.

NEUF à la troisième place : Ne pas abuser de ce que les autres vous confient, que ce soient des richesses ou des responsabilités. Il existe aussi dans ce trait un sens de surveiller ses inférieurs.

NEUF à la quatrième place : Eviter de provoquer la jalousie et ne pas pousser à l’extrême ses avantages.

SIX à la cinquième place : Savoir réprimer. Nécessité de la fermeté, du silence, de la discrétion et demeurer ferme avec son entourage ou ses inférieurs.

NEUF en haut : Période de grande abondance, de faveurs multiples, où il convient d’aider ceux qui sont démunis.

 

Guide pratique de TAE YEOU :

1. Si l’on obtient TA YEOU, LA GRANDE PUISSANCE, dans une question intéressant l’amour, c’est le signe d’une période très heureuse en ce qui concerne les questions sentimentales. On peut être sûr d’un grand amour, fixe et passionné.

2. Affaires : Période de grand avoir, d’augmentation des richesses. Notoriété possible (dans sa sphère).

3. Voyages ou changements : Ils seront heureux. Ne pas hésiter à les entreprendre.

4. Santé : Période excellente, très forte amélioration.

Note spéciale :  Cet hexagramme sacré se caractérise par sa puissance et sa fixité.

Hexagramme 15 du Jeu du Tao

 

 

 Hexagramme 15 du Jeu du Tao dans Le Livre des Hexagrammes 15

- 15 – KHIEN: LA MODESTIE

 

Sens général de KHIEN :

La terre est ici, quoique représentant ce qui est bas, se plaçant au-dessus de la montagne. C’est donc l’humilité, la modestie. Ce qui est bas est élevé, sans le vouloir ou sans s’en prévaloir. Les qualités intérieures sont les plus fortes et, en se plaçant dans l’ombre et en refusant la pleine lumière, la modestie est néanmoins appréciée de tous.

Sens essentiel:

L’humilité, la modestie, le fait de se tenir en retrait (sans amertume ou hypocrisie, puisque c’est la voix choisie). La douceur, la sincérité, la vertu.

Sens par rapport aux autres traits :

Pour quelqu’un qui est vraiment humble, les choses sont faciles.

Jugement :

Celui qui possède quelque chose de grand (l’hexagramme sacré qui pr écède celui-ci) ne doit pas s’en prévaloir.
L’homme doit réduire ce qui est en excès et augmenter ce qui est moindre. La modestie crée le succès.

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

SIX au commencement : Un homme humble peut s’engager dans ce qui est difficile. Présage heureux du fait de la modestie. L’attitude sans prétention aplanira toute résistance.

SIX à la deuxième place : Possibilité de renommée malgré l’humilité. On sera jugé sur ses actes.

NEUF à la troisième place: On peut faire beaucoup et connaître la réussite. Ne pas trop se réjouir du bien-fondé de ses actes et de sa possible élévation. Demeurer modeste! (le YI KING ajoute que de tels hommes sont rares).

SIX à la quatrième place : Accepter ses responsabilités et toute collaboration qui serait proposée.

SIX à la cinquième place : Pas d’excès dans la modestie, en ce sens qu’il convient d’intervenir avec énergie contre la corruption et la décadence. Responsabilités nouvelles.

SIX en haut : Aller énergiquement contre ses propres défauts. Il existe ici un sens de se corriger soi-même et de voir la réalité en pleine lumière, sans complaisance pour soi ou pour autrui.

 

Guide pratique de KHIEN :

1. Si l’on obtient KHIEN, LA MODESTIE, dans une question intéressant l’amour, c’est le signe qu’avec de l’opiniâtreté on obtiendra satisfaction. II sera nécessaire toutefois de bien considérer si les caractères s’accordent.
On pourra épouser la personne rencontrée.

2. Affaires : Possibilités qui vont croître. On a intérêt à assembler autour de soi des êtres mus par le même idéal, la même raison de vivre. Se méfier des gens intéressés.

3. Voyages et changements : Un climat d’amitié pourra s’en dégager. Possibilité de fructueux changements intérieurs, de spiritualité.

4. Santé : Choisir un régime restrictif, une habitation à la campagne, dans un village, etc…

Note spécialeHexagramme qui suggère souvent des qualités ou dons cachés.

12

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes