Archive pour 3 février, 2013

Le livre des Hexagrammes du Tao

LIVRE DES MUTATIONS  –  Le YI KING

 

 Le livre des Hexagrammes du Tao dans Le Livre des Hexagrammes hexagrammes2-233x300

 

Les hexagrammes

 

 

Le terme « hexagramme » nous vient des traductions du XIXeme siècle (du Grec : hexa six, gramme lettre, écriture). En chinois on parle de « Gua », c’est à dire de « figure » sans qu’il soit précisé s’il s’agit d’hexagramme ou de trigramme. Les traits (Yao) d’un hexagramme peuvent être brisés (–) ou pleins (__). Ils représentent respectivement le souple et le ferme, l’obscurité et la lumière, le faible et le fort, le Yin et le Yang. Chaque hexagramme a une répartition de traits Yin et Yang qui lui est propre et qui symbolise l’ensemble dynamique d’une situation. Un hexagramme peut aussi être lu comme la superposition de deux trigrammes.

symbole-astrologie-300x300 dans Le Livre des Hexagrammes

Comment tirer le Yi-King

Comment tirer le Yi-King

 

 Comment tirer le Yi-King dans Le Livre des Hexagrammes hexagrammes1

L’hexagramme sacré se dessine toujours (autrefois au pinceau, aujourd’hui au stylo, crayon-feutre, etc.) en commençant par le bas. Le premier trait écrit est le trait inférieur.

 

1. On prend en mains les 50 baguettes (bois, achillée, etc…). Si on consulte pour soi, on place les baguettes sur le front en formulant mentalement la question. On souffle sur les baguettes, en formulant la question et en demandant humblement l’appui divin. On forme, ce faisant, une représentation mentale de la question. Si on consulte pour un homme ou une femme, il faut que cette personne soit présente, de préférence seule avec le maître. II ne doit y avoir ni poste de radio, télévision, etc… en marche, ni cigarette allumée. On débarrassera le bureau, divan, table, etc… de toute photo, livre superflu, journal, etc… bref, de tout élément de distraction. On met de côté une baguette, qui représente l’unité primordiale. Cette baguette n’entrera plus jamais en ligne de compte. Il reste 49 baguettes.

 

2. On pose les 49 baguettes, rassemblées, en face de soi. Celui qui pose la question (le Consultant ou la Consultante) pénètre le faisceau des 49 baguettes du pouce de la main gauche. II divise le tas de baguettes en deux parties inégales, par simple impulsion,  » au hasard  » si nous osons dire, en ayant toujours une représentation mentale de la question posée. Cette représentation mentale se fera à chaque opération. On obtient ainsi deux tas inégaux.

3. On prend une tige du tas de droite et on la place entre le petit doigt et l’annulaire de la main gauche.

 

4. Cette tige toujours entre les deux doigts, on prend le tas de gauche dans la main gauche. A l’aide de la main droite, on retire des tiges du tas par groupes de quatre jusqu’à ce qu’il ne reste dans la main qu’un total de quatre tiges ou moins. On place ce reste obtenu entre l’annulaire et le médius de la main gauche.

5. On compte de la même façon le tas de baguettes de droite et l’on place le reste entre le médius et l’index de la main gauche. Le total des tiges qui se trouvent entre les doigts de la main gauche (dans cette main gauche) est alors de 9 ou de 5. Les différentes possibilités sont 1 + 4 + 4 = 9. 1+3+1=5. 1+2+2=5. 1+1+3=5. (On a donc plus de  » chances  » d’obtenir un 5 qu’un 9). Lors de ce tirage initial et à ce stade, si l’on obtient le chiffre 9, cela donne un 8. Si l’on obtient le chiffre 5, cela donne un 4. On raisonne de la façon suivante: 9 = 8 5=4. LE NOMBRE 4 DONNERA COMME VALEUR DE TRANSFORMATION LA VALEUR NUMÉRIQUE 3. LE NOMBRE 8 DONNERA COMME VALEUR DE TRANSFORMATION LA VALEUR NUMÉRIQUE 2. (Si par conséquent au premier tirage, il reste 9 tiges, on obtient la valeur numérique 2. Si au premier tirage, il reste 5 tiges, on obtient la valeur numérique 3). Ces tiges sont mises de côté, plus loin de l’opérateur.

6. On réunit ensuite les deux tas restants et on les partage une nouvelle fois du pouce gauche. On prend de nouveau entre les doigts une tige du tas de droite. On l’insère entre le petit doigt et l’annulaire de la main gauche; on procède au même calcul que la première fois. Cette fois, on obtient comme reste (somme des restes) : soit le chiffre 8. soit le chiffre 4. (avec égalité des chances). LE NOMBRE 8 DONNERA COMME VALEUR DE TRANSFORMATION LA VALEUR NUMÉRIQUE 2. LE NOMBRE 4 DONNERA COMME VALEUR DE TRANSFORMATION LA VALEUR NUMÉRIQUE 3.

7. On procède une troisième fois au même tirage avec les tas de reste (en mettant le reste de côté, comme la première et la deuxième). On obtient également comme somme du reste les chiffres 8 ou 4. Le nombre 4 donnera comme valeur de transformation, toujours la même valeur numérique, c’est-à-dire 3. Le nombre 8 donnera la valeur numérique 2. La valeur numérique de la somme des trois restes va déterminer la formation du premier trait, le trait inférieur de l’hexagramme. SI CETTE SOMME EST 9 : le résultat est le chiffre 9, le vieux yang. (4, valeur 3, + 4, valeur 3, + 4 valeur 3) = 9. Il se traduit par par un trait positif qui est mutable, c’est-à-dire : donnant – - vieux yang = trait yin. SI CETTE SOMME EST 6 (8 valeur 2, + $ valeur 2, + 8 valeur, 2), le résultat est le nombre 6, c’est-à-dire le vieux yin. Il se traduit par un trait négatif qui est mutable, c’est-à-dire : – - donnant vieux yin = trait yang. SI CETTE SOMME EST 7 : (soit 9 valeur 2 + 8 valeur 2, + 4 valeur 3) = 7. (soit 5 valeur 3 + 8 valeur 2, + 8 valeur 2) = 7. (soit 9 valeur 2, + 4 valeur 3, + 8 valeur 2) = 7. le résultat obtenu est le chiffre divinatoire 7, soit le jeune yang. C’est un trait positif qui ne mue pas. Il demeure inchangé: donnant jeune yang = jeune yang. SI CETTE SOMME EST 8 : (soit 9, valeur 2 + 4, valeur 3 + 4, valeur 3) = 8. (soit 5, valeur 3 + 4, valeur 3 + 8, valeur 2) = 8. (soit 5, valeur 3, + 8, valeur 2, + 4, valeur 3) = 8. on obtient le chiffre divinatoire 8, soit le jeune yin, qui ne mue pas. Il demeure inchangé: – - donnant – - jeune yin = jeune yin

8. On répète le processus de façon identique pour avoir les autres traits de l’hexagramme, que l’on bâtit en commençant par le bas. 

9. On obtient ainsi un hexagramme qui peut être : a) un hexagramme où aucun trait ne mue. On lit alors cet hexagramme, qui donne la réponse à la question posée. b) un hexagramme où des traits, qui muent, donnent naissance à un 2` »e hexagramme. On lit alors : * le premier hexagramme le deuxième hexagramme qui doit être interprété comme un résultat final. (On accorde une importance particulière aux traits qui se sont transformés.) Que le consulat ne s’effraie pas de ce processus, qui paraît compliqué à la lecture. Au bout de plusieurs jets, on manie très vite les baguettes. On fait tout ce processus de façon automatique et très rapidement, en sept à huit minutes. L’essentiel, répétons-le, est de garder une image mentale. Il convient donc de prévenir de ce fait votre Consultant (ou votre Consultante). On appelle un hexagramme sacré un  » Koua « .

 

yi-king dans Le Livre des Hexagrammes

Hexagramme 1 du Jeu du Tao

Hexagramme 1 du Jeu du Tao  dans Le Livre des Hexagrammes 1

- 1 – K’IEN: LE CRÉATEUR

 

Sens général de K’IEN :

C’est la force générée par les astres; en particulier, par le système solaire, d’où la maîtrise de cet hexagramme sur le ciel. Les traits yang correspondent à une forte poussée dans tous les sens, mais surtout vers le haut (par rapport à l’homme), d’où manifestation, positivité, avancement, élévation.

 

Sens essentiel:

Persévérance, réussite, accord du temps, fermeté, activité.
Sens par rapport aux autres traits :

La Force.
Jugement :

Puissance dans la création et sublime réussite par accord du temps.

 

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

NEUF au commencement : Se développer dans le secret en attendant le moment de l’action. Le dragon étant encore caché, ne pas chercher à plaire à autrui. Attendre et ne pas céder au découragement.

NEUF à la deuxième place: Le dragon apparaît; il est avantageux de voir « le grand homme ». Indice de promotion, de mise en ordre; signe d’une influence personnelle permettant de se distinguer de ses pairs. Demeurer circonspect, notamment dans ses paroles et les promesses d’autrui.

NEUF à la troisième place : Réputation accrue. Les autres viennent vers soi. Caractère qui doit toujours demeurer circonspect.

NEUF à la quatrième place : Une double possibilité: faire une, retraite féconde ou participer aux affaires du temps. Changement et réforme. Quelle que soit la voie prise, il n’y aura pas d’erreur.

NEUF à la cinquième place : Le dragon vole dans le ciel. Promesse d’une situation élevée et de responsabilité très importantes. Ce peut être également une sagesse transcendante.

NEUF au sommet (dernier trait) : On s’élève si haut que la démesure est proche. Risque de chute (ou de perte).
Si l’on n’obtient que des NEUF dans le tirage, celà signifie « un vol de dragons sans tête », tout l’hexagramme se transformant en K’OUEN, le Réceptif. Signe d’une fécondité alliée à la force: réussite.

 

Guide pratique de K’IEN:

 

1. Si l’on obtient K’IEN LE CRÉATEUR, dans une question intéressant l’amour, la vie sentimentale : cela signifie réussite et satisfaction. L’accord du temps déterminera un amour fidèle. Néanmoins, la situation sociale laissera peu de place, dans la vie, pour l’amour.

2. S’il s’agit d’une question intéressant les affaires ou la vie professionnelle : excellent pronostic, compte tenu des traits à transformation (s’il en existe). Signale souvent un début de notoriété (commerciale, artistique, etc…).

3. Voyages, changements : Indique qu’il ne faut pas se presser (de vendre, acheter, conclure, etc…). Les éléments se mettront souvent en place avec l’aide d’autrui.

4. S’il s’agit d’une question de santé : Fermeté, résistance Afflux de forces vitales, tendances spontanées à la guérison Choisir des éléments yang (revitalisation au soleil, par ex. médications à base d’oligo-éléments yang, magnésium, cuivre, or, etc., de pollen, de métaux).

Note spéciale : Hexagramme manifestant une grande énergie sexuelle. Pour un tirage féminin, dans une question sentimentale, par exemple, indique un amant (ou un mari) pouvant être un réalisateur, un homme de valeur. Excellentes possibilités de sublimation . La direction du sud, l’été, la clarté, sont des forces, des éléments bienfaisants sur tous les plans.

Haxagramme 2 du Jeu du Tao

 

 Haxagramme 2 du Jeu du Tao dans Le Livre des Hexagrammes 2

- 2 – KHOUEN : LE RÉCEPTIF, CELUI QUI REÇOIT

 

Sens général de KHOUEN :

C’est l’extrême réceptivité, femelle (un symbole utérin et vaginal donc, comme le montre la figure du Koua). C’est la terre, le yin, le don de soi (qualité féminine par excellence). On ne possède pas la femme comme on le croit généralement, c’est la femme qui possède le mâle, l’homme, le sperme, ce qui – du fait de la fécondation fait passer l’état de germe à l’état de manifestation). Il est donc absurde (comme les actuelles féministes) de penser que la femme est « supérieure » à l’homme. K’OUEN ou KHIEN sont complémentaires, aucun hexagramme n’est supérieur ou inférieur à l’autre. Simplement, ils ne peuvent se concevoir l’un sans l’autre.
Dans leur livre du YI KING, Richard Wilhelm et Étienne Perrot écrivent : « En soi, le Réceptif est naturellement aussi important que le Créateur, mais l’attribut de « don de soi » définit la place que cette vertu primordiale occupe par rapport à la première. Elle doit être placée sous la conduite et l’impulsion du créateur; elle produit alors d’heureux résultats. Mais si elle sort de cette place et veut marcher aux côtés du créateur et à égalité avec lui, elle devient mauvaise. II s’élève alors entre elle et le Créateur une opposition et une lutte qui produisent des effets néfastes pour l’un et l’autre ».
C’est la lutte des sexes dans notre actuelle civilisation, à la phase ultime de l’âge de fer. 

 

Sens essentiel:

La terre, la femme, le fait d’engendrer, le commencement, le développement. Passivité, douceur, énergie. Concorde, diplomatie.

 

Sens par rapport aux autres traits :

Que la nature, la terre, suive le ciel, et la femme l’homme, il existe là une logique profonde. La fécondité du 2 s’allie aux possibilités multiples (en germe) de l’Unité, pour produire tous les êtres.
Qualité essentielle : Malléabilité (qui se laisse aplatir et étendre sous le marteau en lames, feuilles, etc… sans perdre sa substance. Qui se laisse manier, façonner, influencer, etc… Synonymes : flexible, souple, ductile, etc…) Substance féconde qui va produire, être animée.

 

Jugement :

« Sublime réussite » par la persévérance et la paix.

 

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

SIX au commencement : Etre attentif aux conséquences de ses actes; ces conséquences ne vont pas tarder.

SIX à la deuxième place : Pas d’efforts à produire, être paisible et calme. Tout va se développer en son temps; attente féconde.

SIX à la troisième place : Etre persévérant et humble. Possibilité d’un emploi de confiance.

SIX à la quatrième place : Attention à l’adversité; demeurer muet sur ses intentions, être « comme dans un sac ficelé ».

SIX à la cinquième place : Ne pas prendre de trop grandes responsabilités, à moins d’être capable de la plus entière discrétion. Sens de promotion et de réussite.

SIX en haut : Le Yin et le Yang se rencontrent : « Les grands dragons se rencontrent dans l’espace et leur sang est noir et jaune ». C’est un signe de combat et de blessures. Le Consultant peut se trouver impliqué également dans un drame auquel il n’a point une part directe. Qu’il évite soigneusement de se placer entre l’enclume et le marteau (luttes politiques, guerres, etc…). 

Guide pratique de KHOUEN:

 

1. Si l’on obtient KHOUEN, le RÉCEPTIF, dans une question intéressant l’amour, la vie sentimentale : Cela signifie (sous réserve des traits mutables éventuels) une gestation, un amour se développant dans le mystère – s’il y a interruption, rupture, il y aura reprise – Liaison pouvant amener une naissance ou un voyage, un déménagement, un achat immobilier.

2. Affaires ou vie professionnelle : ne conseille pas le changement. Favorable pour le commerce, l’inspiration. Peut montrer une aide familiale ou venant d’une femme.

3. Voyages, changements : voyage favorable. Changement fécond. Modifications familiales ou sentimentales à en attendre. 4. Évolution lente. Craindre les tumeurs, les choses cachées, les maladies de la nutrition. Régime alimentaire à rééquilibrer.

 

Note spéciale : symboliquement, l’ouest et le sud sont des directions bénéfiques. Un changement immobilier éventuel devra prendre en considération ces notations analogiques. 

Hexagramme 3 du jeu du Tao

 

 

 Hexagramme 3 du jeu du Tao dans Le Livre des Hexagrammes 3

- 3 – TCHOUEN : LE COMMENCEMENT DIFFICILE

 

Sens général de TCHOUEN :

Une plante sort de terre en bifurquant et se divisant, s’étalant largement sous la terre, mais éprouvant une difficulté pour venir au-dessus du sol. Il s’agit. donc de la naissance des êtres; une période de difficultés, d’empêchements, est à prévoir. Le Consultant doit demander ou obtenir l’aide d’autrui. Activité tenace recommandée. Les deux trigrammes constitutifs se dirigent en sens opposé : l’Éveilleur partant vers le haut, avec flammes et tonnerre, tandis que K’an, la chute et l’exposition à un danger, fait crouler son eau (la pluie) vers le bas. Après le 1 (masculinité) et le 2 (féminité, réceptivité), c’est la naissance des êtres. On songe à ces gravures anciennes de nos livres d’enfants, représentant la naissance de la terre, avec l’eau sifflante des océans rejaillissant, dans des nuages de vapeur d’eau, lourds et bas, sur la terre volcanique encore brûlante. Il existe un chaos d’où l’on doit sortir.

 

Sens essentiel:

Le développement, la ténacité malgré les difficultés, la persévérance, une genèse, un commencement. Que le commencement soit entouré de difficultés, qu’il soit chaotique, cela tient à notre actuelle situation cyclique. On pense aussi à la gangue d’un minerai alluvionnaire. Toutefois, le sens est attiré sur le caractère indéfini, mystérieux et illimité des forces naturelles en cause, symbolisées dans les deux trigrammes ( un peu comme les influx Uranus/Pluton). Par ailleurs, tout est mouvement (en zigzags), la persévérance seule permettant ici la maîtrise et l’achèvement.
Sens par rapport aux autres traits :

Idée de remplir, de visibilité et d’une chose à venir, mais qui n’a pas encore trouvé sa véritable demeure sa « maison ».
Jugement :

« Sublime réussite » par la persévérance, l’opiniâtreté. Engager des auxiliaires, ayant les mêmes sentiments et id éaux que soi-même.

 

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

NEUF au commencement : Etre prudent, attendre, engager des auxiliaires.

SIX à la deuxième place : « Cheval et chariot se séparent », ce qui est symboliquement l’image d’un évènement surprenant, contrariant les desseins initiaux du Consultant. Relations amicales. Toutefois, en amour comme dans les affaires, nécessité d’attendre un nouveau cycle, qui mettra fin aux empêchements (le YI KING parle symboliquement de « dix années »).

SIX à la troisième place : Il vaut mieux s’abstenir et refuser l’alliance, le contrat, la promesse de mariage, interrompre la liaison. Continuer apporterait l’échec. On serait comme un homme « chassant sans guide le cerf dans la forêt et s’égarant, loin de son gibier ».

SIX à la quatrième place : Appeler un sage à son aide. Faire le premier pas, trouver des concours autour de soi.

NEUF à la cinquième place: Empêchements multiples; nécessité de dénouer un écheveau de difficultés en se méfiant de la trahison.

SIX en haut : « Cheval et chariot se séparent ». « Il ruisselle des pleurs et il coule des larmes de sang ». Il faut se reprendre et trouver une voie nouvelle. Séparation en suspens.

 

Guide pratique de TCHOUEN:

 

I. Si l’on obtient TCHOUEN, LE COMMENCEMENT DIFFICILE, dans une question intéressant l’amour: Cela signifie – sous réserve des traits – une attente et la possibilité de devoir conquérir l’amour par la persévérance. Également un autre foyer à abandonner.

2. Affaires, entreprises : conseille de nouveaux capitaux et la persévérance. Le succès viendra d’une aide extérieure, à partir de soi-même, de sa propre persévérance.

3. Voyage, changement : Voyage ou changement retardés. Difficultés dans la vie familiale.

4. Santé : principe vital de cicatrisation, de régénération.

Note spéciale : Mutations par paliers. Attacher une grande importance aux relations sociales. Elles seront le pivot d’un changement nécessaire et fécond. Éviter précipitation et hâte.

Hexagramme 4 du jeu du Tao

Hexagramme 4 du jeu du Tao dans Le Livre des Hexagrammes 4

- 4 – MONG : LE CHAOS JUVÉNILE

 

Sens général de MONG :

L’eau coule au pied de la montagne; elle se trouve arrêtée par celle-ci. C’est le signe d’un arrêt du fait de la perplexité et d’un péril devant un obstacle. La source ne peut couler librement. Un sens d’aveuglement, de manque de lumière ou de pénétration se dégage de l’hexagramme sacré.

 

Sens essentiel:

L’arrêt face à un abîme, donc un danger, la perplexité, l’infléchissement de l’instinct, un trouble. Se tenir immobile face au danger fait penser au sens d’une voie qu’on ne discerne point, à la jeunesse sans maître; et qui doit en rechercher un.
Sens par rapport aux autres traits :

Le chaos juvénile signifie le chaos et l’illumination qui lui fait suite.
Jugement :

« A la première question, je donne la réponse. Si vous interrogez plusieurs fois, c’est importunité et je n’informe pas ». Le chaos juvénile possède la réussite. Ce n’est pas moi qui vous recherche, c’est vous qui me recherchez. »

 

DÉVELOPPEMENT DES TRAITS

SIX au commencement: Il est nécessaire de sauvegarder une discipline. Se poser des règles et les suivre, s’y conformer avec douceur et persévérance.

NEUF à la deuxième place: Robustesse et lucidité procurent de grandes possibilités. La diplomatie conduira au succès. Indulgence pour ceux qui n’ont pas atteint le niveau du Consultant. Très prochainement, une femme va jouer un rôle important dans la vie.

SIX à la troisième place : Signale une jeune fille qui regarde surtout les richesses de qui elle va épouser. Il est donc indigne d’agir ainsi et, d’autre part, si on rencontre une telle jeune fille, mieux vaut rompre.

SIX à la quatrième place : A condition de rechercher connaissance et prudence, la chance sera, de façon inopinée, au rendez-vous. Ce trait signale toutefois que l’imagination et le refus des conseils expérimentés apporteront, s’ils ne sont pas surmontés résolument, l’humiliation.

SIX à la cinquième place : Contrairement au trait précédent, il y a pas persistance dans l’aveuglement, mais ouverture et Wm7üté.

NEUF en haut : Se méfier des excès et de l’intolérance. Conseil de mesure, de refuser d’agir par la violence.

 

Guide pratique de MONG:

 

1. Si l’on obtient MONG, LE CHAOS JUVÉNILE, dans une question intéressant l’amour: Cela signifie que l’on se comporte mer précipitation et que l’impulsivité, qui ne donnerait rien de bon, est à éviter. Éclaircir le caractère de la personne. Elle pourra prendre des décisions irréfléchies.

2. Affaires entreprises : Agitation et risque de pertes. S’assurer des concours loyaux.

3. Voyage, changement : Favorables. Les difficultés seront surmontées par la prudence et la réflexion. Établissement qui ne sera pas définitif.

4. Santé : Perte de fluide nerveux. Sexualité à discipliner, à réfréner. Régularisation du souffle et de l’alimentation.

Note spéciale : Des techniques, comme le yoga par exemple, peuvent être bénéfiques.

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes