Archive pour 8 février, 2013

Le Symbole du Tao


On l’appelle le Symbole du Tout, il est divisé en deux parties égales : le Yin et le Yang et comporte en fait trois forces :

  • Le Yin, ou élément doux, calme, passif, négatif, sombre
  • Le Yang, ou élément fort, agressif, actif, positif, clair
  • La résultante entre ces deux forces, la Voie du Milieu ou Voie du sage, l’énergie résultante du + et du -, le crépuscule et l’aube entre le jour et la nuit, le neutre entre le positif et le négatif…

L’autre signification du Tao indique la complémentarité indissociable de ce que nous nommons les opposés. Peut-on définir la gauche sans automatiquement définir la droite ?

Le Symbole du Tao  dans Le Livre des Mutations la-fleur-du-tao-300x294

la fleur du Tao

La clarté et l’obscurité existent-ils l’un sans l’autre ? Tout dans l’univers est relatif et résulte de la distinction d’un tout en deux parties. Pour être plus explicite, si vous prenez une feuille blanche et que nous vous demandions de nous dire d’où à où se trouve la partie droite puis la partie gauche, vous seriez obligé de choisir une limite entre les deux, de tracer un trait pour distinguer les deux parties. Le trait, la troisième partie du symbole est en réalité l’essentiel qui à la fois divise mais aussi maintient jointes les deux aspects du tout, du Tao.

La présence du point blanc dans la partie noire, et du point noir dans la partie blanche montre aussi que rien n’est 100% Yin ou Yang. Il y a nécessairement une proportion de l’autre car le monde n’est pas figé, il évolue, suit une dynamique jamais interrompue, ce sont les mutations décrite par le Yi Ching (Livre des transformations). Une mutation ne peut avoir lieu que si apparait une différence aussi légère. Pour imager ce principe, observez un fil électrique, lorsque ses deux extrémités sont à la même tension aucun courant ne passe, si au contraire vous appliquer 100 Volts d’un coté et 10 de l’autre le courant passe. De même, un fleuve ne coule que par ce qu’il existe une différence d’altitude entre sa source et la mer. Les mutations sont les résultantes des différences de Yin et Yang d’une situation.

La compréhension des principes de l’univers, autre nom possible du Tao, sont essentiels au kung fu afin d’agir toujours au mieux dans sa vie et dans le combat. Ces règles peuvent se décliner très concrètement aux gestes, techniques, stratégies et états mentaux, c’est le trésor hérité des maitres et moines du passé.

Notez enfin que la ligne qui sépare le Yin du Yang est une sinusoïde, et non pas une ligne droite, car suivre la Voie du Sage implique de s’adapter avec souplesse aux circonstances et n’obéit jamais à la ligne droite rigide.

Les cinq pétales

Les cinq pétales symbolisent les cinq états de transformations (ou cinq éléments, cinq activités) provenant d’une théorie antique d’analyse du monde. Les savants chinois ont ainsi catégorisés tous les sujets en cinq catégories : les styles d’écriture, les saisons (la 5e saison est situé entre l’été et l’automne), les organes, les couleurs, les saveurs, etc.

Généralement, les éléments sont nommés par leur vision élémentale : l’eau, le feu, le bois, le métal et la terre par lesquels l’univers aurait été créé (selon la cosmogonie chinoise, ces éléments apparaissent après le ‘big bang’ mais représentent en fait cinq proportions de mélange entre Yin et Yang).

On retrouve ces cinq éléments plus spécifiquement dans un style interne le Hsing I Ch’üan.

Les 5 pétales symbolisent enfin les cinq animaux mythiques du Shao Llin : léopard, héron, serpent, dragon, et tigre que l’on retrouve dessinés à la périphérie de notre écusson de club. Ces 5 animaux représentent cinq vitalités – ou types d’énergie – que l’on utilise dans le Shao Lin.

La fleur

Pétales et Tao symbolisent également la fleur de Mei Hua (ou fleur de prunier), le Mei Hua Ch’üan étant un style mixte (50% externe et 50% interne) essentiel dans notre école.

La fleur de Mei Hua est un symbole national chinois souvent utilisé. Il fait référence :

  • La fleur de Mei Hua pousse avant les autres fleurs à travers les dernières neiges, c’est le symbole de la persévérance face aux difficultés, de la force interne issue du Qi (énergie interne, prononcer tchi),
  • La fleur du prunier disparait alors que les autres plantes s’épanouissent, montrant son humilité,
  • La fleur a cinq pétales correspondant aux cinq éléments
  • L’arbre en fleur est particulièrement beau surtout après l’hiver, tel une promesse de temps meilleurs il réjouit le coeur des hommes
19 dans Le Livre des Mutations

La traversée des Mondes

 

Au travers de ses pérégrinations, le joueur traverse quatre mondes qui le confrontent à ses schémas, ses idées, ses doutes , et aussi ses atouts et son engagement.

  • Le monde de la Terre lui permet de préciser, clarifier sa quête,
  • Le monde de l’Eau éclaire ses ressources, ses forces,
  • Le monde du Feu le confronte à ses freins, ses obstacles,
  • Le monde de l’Air le fait réfléchir sur le prix à payer et son engagement.

Les cartes contenues dans ces mondes sont d’une pertinence étonnante, et la magie du Jeu est de les faire sortir « par hasard » au moment adéquat pour le joueur. Qu’il soit roi, héros ou fée il pourra, accompagné du tao-animateur et soutenu par les autres joueurs, affiner son questionnement, approfondir ses réponses, explorer de nouvelles pistes.

Les Cartes « Taobstacles » sont des défis, des challenges qui animent le Jeu, confrontent et amplifient le lien entre le joueurs.

Les Cartes « Taoracles » sont directement issues du Yi-Jing et illustrent le lien entre la situation du joueur et l’Univers. Elles le conduisent à prendre un engagement, à ancrer dans la réalité sa démarche par la pose d’un acte, réel ou symbolique.

La traversée des Mondes dans Le Livre des Mutations le-monde-de-la-terre   le-monde-de-lair dans Le Livre des Mutations    le-monde-de-leau   le-monde-du-feu

Donc, une démarche de développement personnel, renforcée par plusieurs aspects originaux:

  • Le groupe, qui apporte son énergie et contribue à la collaboration entre joueurs, même s’ils ne se connaissent pas, et à fortiori poursuivent une quête individuelle.
  • Le tirage des cartes qui relie au Destin, à notre reliance à l’Univers et donne une dimension initiatique à ce Jeu.
  • La notion de collaboration, dans un Jeu où la compétition n’existe pas, puisque chacun est là pour aider l’autre à réussir sa quête.
  • La pratique de « feedbacks » : après chaque réponse à un carte (en 3 minutes, sablier en main..) chaque joueur renvoie un feedback à celui ou celle qui vient de réfléchir à sa quête.

Un outil puissant de travail collectif, puisque «  à 6 joueurs mènent leurs quêtes simultanément, ou de groupe où les joueurs poursuivent une quête commune. L’approche par le Jeu dédramatise le contact initial avec l’animateur et facilite l’entrée du joueur dans le monde du « développement personnel ».

 

32-questions-du-jeu-du-tao1

Un outil complémentaire pour une pratique de développement en groupe pour particuliers ou entreprises qui recèle une puissance singulière et enchante les participants par son approche ludique.

Jean Pierre ATTARD

Le Jeu du Tao : développement personnel

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Le Jeu du Tao est un jeu plusieurs fois millénaire qui permet de vivre avec les autres une aventure à l’intérieur de soi. Fondé sur la pratique des grandes lois universelles, il permet, par la connaissance de soi, l’écoute et la relation d’aide, de trouver les solutions qui conduisent à la réalisation d’un objectif.

C’est un jeu  » gagnant-gagnant  » : il offre la possibilité unique de jouer avec et non pas contre ses partenaires.

Les bases en résident dans les traditions orales des cinq continents sur les enseignements et les questions posées par Bouddha, Socrate, Lao-tseu, Jésus, Ibn Arabi et tous les grands questionneurs de l’histoire

Le Jeu du Tao est un art de l’échange et de la coopération où chaque joueur s’engage à apporter son aide, son expérience humaine et professionnelle, dans l’accomplissement des souhaits énoncés par les autres joueurs.

Cette démarche est une synthèse des six grandes sagesses traditionnelles, des approches introspectives mises au point par le Mental Research Institute de Palo Alto, des recherches en psychologie de la motivation, en programmation neuro-linguistique, en communication non violente, et des nouvelles stratégies innovantes de coopération.

Image de prévisualisation YouTube

 

Ce Jeu des jeux, centré sur la réussite de la quête de chaque joueur, appuyée par la collaboration de tous, reliée à l’Univers par le Yi-Jing, et structurée par l’ossature des contes de fées recèle une puissance étonnante.

 

Le Jeu du Tao : développement personnel dans Le Livre des Mutations jeu

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes