Archive pour 27 février, 2013

La Gymnastique des 5 animaux

Hua Tuo écrit dans le livre des Han postérieurs (Hou Hanshu)  » Le corps humain a besoin de travail, mais il ne faut pas l’épuiser…. Le jeu des 5 animaux sert à chasser les maladies et il est bénéfique pour les membres inférieurs. Lorsque le corps ne va pas bien, exécuter le jeu d’un animal jusqu’à sudation…. »

Dans l’antiquité, le jeu des cinq animaux était également appelé «  méthode de la danse des cinq animaux » (wuqinwu gongfa). 

Chaque animal dans la théorie chinoise des 5 éléments  « wu xing »  
est lié à un élément (mouvement) :
CERF (lu) = Bois : foie, vésicule biliaire.
SINGE (yuan / hou) = Feu : Coeur, intestin grêle
OURS (xiong) = Terre : estomac, rate 
GRUE (he) = Métal : gros intestin, poumon 
TIGRE (hu) = Eau : rein, vessie

En s’entraînant au jeu des animaux, le corps et l’esprit cherchent à être enracinés à laterre, à être fluide comme l’eau, tranchant et fin comme le métal, vif comme le feu et à acquérir la flexibilité et le maintien noble du bois.

La correspondance entre les 5 éléments et les 5 animaux n’est pas uniformisée en chine. Il existe de nombreux styles des animaux : style du nord, style du sud, style de Shaolin, styles familiaux, style officielle.

Gymnastique symbolique des 5 animaux (exercices)

LE TIGRE

La Gymnastique des 5 animaux dans Le Livre des Mutations images-3Les quatre membres à terre, par les extrémités (la caractéristique de la gymnastique du tigre est de ne pas reposer complètement sur les mains ou les pieds, mais sur les doigts) sauter trois fois en avant et trois fois en arrière, allonger et étirer les lombes, se redresser soudain, lever la tête vers le ciel, revenir, marcher sur les extrémités des membres en allant en avant et en reculant, sept pas à chaque fois.

—–

Le Tigre, emblème de la puissance, est le roi des animaux ; il règne sur tous les animaux de la Montagne, les animaux sauvages. Toutes ces caractéristiques physiques le destinent à cette prééminence ; une stature imposante, des membres pleins de vigueur, une force et une solidité qui se manifestent sélectivement dans l’armature osseuse, sur le trajet de l’épine dorsale. Il est carnivore et par nature féroce et cruel ; on dit d’ailleurs d’un vaillant général de guerre qu’il est un tigre. S ‘inspirant de ces particularités, la pharmacopée chinoise utilise un médicament à base de poudre d’os de tigre broyés, appelé « les os du tigre », indiqué pour chasser les vents, renforcer les muscles et les os, dans le cas où des douleurs dans les articulations ou des faiblesses musculaires empêchent la réalisation des mouvements.

   

 

LE CERF 

telechargement1 dans Le Livre des MutationsLes quatre membres à terre, toujours par les extrémités, étirer la nuque, revenir, tourner la tête sur le côté, trois fois à gauche et deux fois à droite, étendre les jambes à gauche et à droite, étendre et replier soixante-trois et soixante-deux fois.

———

Le Cerf est régi par des caractéristiques Yang ; son attitude est toute de légèreté et de promptitude, ses tendons ont du ressort, il a de l’amplitude dans les mouvements, et la merveille de son animation réside dans ses articulations. Il est herbivore, et dans les contes populaires, le cerf est l’animal qui sait trouver le champignon qui procure l’immortalité et l’herbe qui peut prolonger la vie. En gériatrie, l’une des herbes les plus employées s’appelle « l’herbe du cerf » tandis que la pharmacologie chinoise préconise, pour tonifier les essences et la moelle, aider le Yang des reins, renforcer les muscles et les or, pour les traitements d’impotence, de spermatorrhée, de flaccidité dans les lombes, les genoux, un médicament appelé « les jeunes pousses du bois de cerf ».

  

L’OURS 

images-4Bien droit, la tête levée (sans doute en positon assise), entourant les genoux par en-dessous avec les deux mains, lever la tête, la tourner sur la gauche sept fois, et sur la droite sept fois aussi ; accroupi par terre avec les deux mains à gauche et à droit, se soutenir par les paumes posées à terre.

 ———–

L’Ours, quant à lui, se nourrit de céréales, et se signale par sa force et son courage. Anciennement, on voyait en lui le prototype de la force mâle ; une très vielle légende rapporte que l’un des fondateurs de la première dynastie, Yu le Grand, se livrait à la danse de l’ours, et que son épouse, survenue par inadvertance, périt foudroyée à ce spectacle, la danse de l’ours symbolisant le principe mâle à l’extrême on dit de l’ours qu’il a la force de soulever les montagnes et d’arracher les arbres, de combattre le tire et d’attraper le loup. La force irrigue ses chairs ; ses Zang et ses Fu sont pour un animal particulièrement développés. Il aime bien griffer les arbres et se tenir droit ; il hiberne. On retient de son mouvement, le dandinement caractéristique de sa démarche, et la façon dont il use de ses membre supérieurs pour prendre appui, soulever des fardeaux.

 

LE SINGE 

images-5Le singe s’étirer en se suspendant, s’étendre et replier le corps en allant en haut et en bas sept fois (on peut en déduire qu’il existait dès cette époque une gymnastique d’agrès ; car pour se suspendre, il faut un support, une barre). Avec les jambes s’accrocher pour se suspendre à gauche et à droite sept fois ; avec les mains s’accrocher et se redresser, se mettre debout, puis masser la tête sept fois.

 ——–

Le singe, lui, est malin, vif d’esprit, habile et se complaît dans l’imitation. Un des prototypes du singe se trouve dans le fameux Voyage vers l’Occident, dont le héros, le roi des singes, se montre effectivement plein de ressources, d’habileté, d’intelligence, capable en outre de tours de magie. La dextérité, la souplesse, la rapidité sont donc les caractéristiques de son mouvement, avec cette capacité qui lui est propre, de servir de ses membres supérieurs pour cueillir les fruits dont il se nourrit ; il excellera donc dans l’art de l’esquive et des attaques par surprise ; même encerclé de toutes parts, on le dit capable de se libérer, de trouver la parade qui le sortira de la situation la plus inextricable. Cela explique pourquoi, dans une technique de boxe chinoise très particulière, le Jiji, on se réfère aux mouvements propres du singe, pour développer l’habileté des mains et des pieds.

 

L’OISEAU 

images-61Les mains dressées verticalement, bien parallèles, se lever sur un seul pied, étendre les deux bras, relever les sourcils de façon à ouvrir de grands yeux, et stimuler les forces à gauche et à droite vingt sept fois, s’asseoir (certainement sur les talons à et étendre la jambe, avec la main retenir le pied sept fois de chaque côté , étendre et replier les deux bras sept fois de chaque côté.

———–

L’oiseau, ici la Grue est l’oiseau de la longévité et de l’immortalité. Ses caractéristiques sont la souplesse, la légèreté, la grâce. Elle vole, très haut parfois ; elle peut se tenir en équilibre sur une seule jambe ; la nuque et toutes les articulations du cou sont spécifiquement bien animées chez elle ; elle peut tourner le cou – dans les quatre directions, disent les textes – un seul pied peut porter le poids de son corps, elle peut attraper avec le bec n’importe quelle plume de son corps, et c’est à sa respiration particulièrement bien développée et déployée que certains textes attribuent sa longévité.

 

Extrait du livre : La gymnastique symbolique des 5 animaux d’Elisabeth Rochat de la Vallée

Délirants du signe

 

Délirants du signe dans Livre des Sagesses d-335x2799-150x150

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

DELIRANTS DU SIGNE

Voici ce qui peut arriver à qui se met à rechercher des signes partout. Pour l’un, ce ne sera pas bien grave, il croit que sa famille d’en haut, ses ancêtres ou des anges, lui font un petit coucou et l’idée l’aide à vivre. Un autre verra aussi des signes, mais comme il pense qu’ils sont porteurs de mauvaises nouvelles, leur présence lui pourrira la vie. Un troisième entre encore dans une autre catégorie ; le curieux à qui les signes donnent l’impression d’être branché sur l’autre monde. Au début, l’aventure est parfois agréable, il se sent différent des autres, il voit des choses que les autres ne voient pas et il s’éloigne de la sordide réalité. Trop ! Car tout peut alors dérailler très vite ; le jeu se transforme en manie, se change en tic puis en « toc », le trouble obsessionnel compulsif qui finit souvent dans la folie. Lorsque la machine s’emballe ainsi, tout devient signe, le dedans et le dehors ne font plus qu’un, on finit par prévoir l’avenir, par lire dans la tête des gens. On se sent créateur de la réalité, demi-dieu, voire plus, et naître du monde… La plupart du temps, l’aventure se termine à l’hôpital psychiatrique ; s’il réussit à en réchapper sans renier son expérience, notre apprenti sorcier devra alors passer le reste de sa vie à comprendre et intégrer cet éveil trop sauvage. Attention, la synchronicité est à manier avec précaution et conscience.

 

A LIRE…

 

51tvmlolkml._bo2204203200_pisitb-sticker-arrow-clicktopright35-76_aa300_sh20_ou08_ dans Livre des Sagesses

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

 

 

Ce qui te dépasse

 

Ce qui te dépasse dans Livre des Sagesses d-335x2798-150x150

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

LIVRE 4

 

CE QUI TE DEPASSE

Que ce soit par nature, sous le commandement d’un principe évolutif ou par la simple mécanique des modifications de son environnement, « l’homme ne vit pas que de pain », comme le dicton le dit bien. C’est qu’il éprouve dans la richesse de son fonctionnement mental un élan de satisfaction naturel devant le juste, le bon ou le beau, sait-on depuis Socrate. La modernité a confirmé le besoin de se voir reconnu, aimés ou d’aimer et l’importance du lien de solidarité entre les individus et de l’harmonie avec l’univers. De telles promesses de satisfaction ne peuvent s’accomplir sans une transformation de l’esprit humain qui doit en quelque sorte « spiritualiser » tous ses désirs. La tâche est difficile. Elle correspond pourtant à un objectif suprême ; nous conduire à devenir de plus en plus conscients de notre vie intérieure pour nous libérer de la détermination extérieure.

 

Arrivée à ce stade d’évolution, il est vraisemblable que l’espèce se sera transformée. Une transmutation, comme auraient dit les alchimistes ? L’inconscient collectif, qui te dépasse autant qu’il t’influence, en serait-il les prémices ?

 

Le philosophe Pierre Teilhard de Chardin (1881-2955), prêtre jésuite interdit de publication par son ordre, parlait d’un « point Oméga » de jonction des âmes humaines, d’une « parousie » (retour du Christ sur Terre). L’humanité y serait conviée par la formation – grâce à l’expansion des communications en tous genres – d’une vaste « noosphère », une sphère de pensée venant, telle une pelure d’oignon, s’ajouter aux autres peaux de la planète mises à jour par le géobiologiste russe Vladimir Vernadsky : lithosphère du support, atmosphère, biosphère, technosphère. Tout écrasé que tu sois par la marche du monde et la puissance des Grands, ne sens-tu pas comme un désir de participer à l’aventure collective ?

 

Et ce désir deviendra-t-il besoin, créera-t-il la fonction ?

 

A LIRE …

413J8EWYBML._SL500_AA300_ dans Livre des Sagesses

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

 

 

Dépassement de soi

 

Dépassement de soi  dans Livre des Sagesses d-335x2797-150x150

LIVRE 4

 

Par Patrice Levallois et Daniel Boublil

DEPASSEMENT DE SOI

Dans les Dialogues avec l’Ange, la voix de l’inspiration poétique la plus belle que l’on puisse imaginer parlait par la bouche d’une artiste hongroise, Hanna Dallos, qui allait finir emportée dans les camps nazis, comme Joseph Kreutzer son mari et Lili Strauss, leur amie. En substance, et entre bien d’autres choses, cette voix disait ceci : « Je suis ta moitié créatrice, tu es ma moitié créée. Tu es dans le temps, je suis hors temps. Tu peux m’ignorer dix mille ans, nous sommes inexorablement liés. Mais si tu veux que nous jouions ensemble, trois conditions au moins doivent être remplies :

  1. Tu dois cesser d’essayer de ne pas peser et de ‘sortir de ton corps » – car de nous deux, le léger, c’est moi ! Toi au contraire, réalise que tu as le privilège d’habiter un corps. Alors habite-le. ta voie c’est le poids. Pèse !
  2. Mais pèse joyeusement – avec la joie d’un enfant !
  3. Et hisse-toi au sommet de tes questions. Ainsi, entre toi et moi, se tendront les cordes d’un instrument très subtil, et nous pourrons commencer à résonner ensemble à la Musique Divine, d’une façon radicalement nouvelle à chaque instant, en toute liberté, et cela fera naître, puis danser, l’Homme… c’est-à-dire la force créatrice en action dans le monde par ton intermédiaire. »

 

Quand vous résumiez de cette façon lapidaire et cavalière l’œuvre immense des Dialogues, Gitta Mallasz – la survivante de l’aventure, qui réussit à transmettre cette expérience au monde – ne vous désapprouvait pas, mais vous versait plutôt une rasade de bourbon supplémentaire.

 

L’essentiel, pour elle, tenait dans la triple notion de totale liberté, de radicale nouveauté et d’exigence de créativité : le jamais vu, le jamais entendu ne peut jaillir que du sommet de notre désir, à l’extrême opposé de la paresse. C’est par là que nous sommes reliés au principe créateur, par là que nous sommes inspirés, que nous arrivent les idées, les inventions, y compris si nous sommes Descartes ou Einstein. Ce par quoi nous pouvons créer, à chaque instant, des œuvres ou des objets, mais surtout des états, des situations, des relations, des communications ; ce par quoi nous pouvons nous dépasser et, partant de nos « petits moi », contribuer à l’accomplissement de l’homme.

 

A LIRE…

31XHBJCWC4L._SL500_AA300_ dans Livre des Sagesses 

 

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes