Marc-Alain Ouaknin et le Jeu du Tao

Marc-Alain Ouaknin et le Jeu du Tao telechargement2Marc-Alain Ouaknin, né le 5 mars 1957 à Paris, est un philosophe, écrivain et rabbin français. Fils du Grand-Rabbin Jacques Ouaknin, docteur en philosophie, Professeur des Universités (Associate Professor de l’université de Bar-Ilan), il travaille à commenter et à approfondir la pensée d’Emmanuel Lévinas en la mettant en dialogue avec les textes de la pensée juive et en particulier avec les textes de la Kabbale et du Hassidisme, ainsi qu’avec la psychanalyse et la phénoménologie.

Marc-Alain Ouaknin traite différents domaines, différentes questions et différentes thématiques dans un entrecroisement interdisciplinaire, des ponts permanents (qu’il appelle aussi Zeugma). Ces domaines sont la Bible, le Midrach et Talmud, La Kabbale et le Hassidisme, la théologie, la philosophie, la psychanalyse et la littérature.

Les questions traitées sont celles de l’histoire de l’écriture et de l’alphabet, du livre, du langage, de la lecture, de la traduction, de l’interprétation (l’herméneutique), de la transmission, de l’éducation, de la thérapie de l’érotisme, de l’éthique et de l’humour.

Les thèmes retrouvés au fil des ouvrages, souvent dans un héritage directement lévinassien et plus particulièrement phénoménologique, sont: le renouvellement du sens, ou hidouch, le questionnement, le doute, l’athéisme, le dialogisme, l’hyperdialectique, la mémoire, la coalition des cultures, l’énigme du Tétragramme, l’identité herméneutique, le protosinaïtique, et l’amphibologie.

Connaître la Bibliothèque

Dans ses ouvrages Ouaknin insiste sur le retour au savoir et la connaissance précise des textes, bibliques, midrachiques, talmudiques, kabbalistes et hassidiques.

Ouaknin insiste sur La différence entre le Midrach et le Talmud  : Le Midrach est une exégèse directe. C’est-à-dire que l’on cite un verset que l’on commente: « Au commencement Dieu créa le ciel et la terre », cela signifie telle et telle chose, on peut analyser tel mot de telle façon, faire telle ou telle remarque grammaticale, historique, philosophique ou autre. Le Talmud ne commence pas par citer un verset mais une loi, un rite. Et le travail du Talmud est précisément de rechercher sur quel verset s’appuie cette loi ou ce rite, pour en comprendre le sens, le parfum dit Lévinas, l’horizon philosophique, métaphysique,


Mais le travail de Ouaknin est d’avoir montré, à la suite de Lévinas, par ses analyses et ses commentaires et ses prises de positions herméneutiques que « la pétrification du savoir acquis – la congélation du spirituel- susceptible de se déposer comme un contenu inerte dans la conscience et de passer ainsi figé, d’une génération à l’autre n’est pas une transmission! Car la transmission est reprise, vie, imagination,invention et renouvellement.
 théologique, etc. En résumé dans le Midrach on part du verset, dans le Talmud on retourne au(x) verset(s). Le Talmud, par l’analyse des sources scripturaires, cherche les fondement philosophiques de la loi, du rite. Il en recherche le « mythe ». Et selon un jeu de mot de Ouaknin, le Talmud articule ainsi le rite et le mythe de chaque texte, il en construit le rythme.

Comprendre, et se comprendre

Pour Ouaknin, l’érudition ne suffit pas! La démarche de Ouaknin n’est pas de refuser le travail d’historien, auquel il invite ses lecteurs, mais de le conjuguer avec une lecture créatrice, inventive imaginative qui renouvelle le texte pour lui-même, et pour le sens nouveau qu’il peut offrir au lecteur. Comme dit Eric Weil « chaque génération doit garder la force de questionner le monde de façon nouvelle. Il ne s’agit pas de rejeter par principe ce qui a été dit dans le passé, comme si, en tant que passé, cela était dé-passé. Comprendre Aristote, (Maïmonide, Hegel ou Rabbi Aquiva ajoute Ouaknin), c’est redécouvrir les questions qu’ils se sont posées à eux-mêmes et mesurer en quel sens elles sont encore les nôtres; c’est les penser à nouveau, en les assumant ; c’est dialoguer avec eux, et donc aussi dialoguer à travers eux et, grâce à eux, avec nous-mêmes et avec nos contemporains, dans la pleine conscience des différences de situation historique, mais aussi de la dimension trans-historique qui lie les discours et leur permet de communiquer, sans projeter une unification de sens. »

83px-tree-of-life_queens-colour

Identité herméneutique

Ouaknin rejoint la recherche herméneutique de Paul Ricoeur et sa dialectique de l’interprétation qui articule de manière dynamique l’explication (la dimension objective du texte, l’approche historique et philologique) et la compréhension (la dimension subjective et existentielle du texte). On peut rapprocher ces catégories herméneutiques de l’ »explication » et de la « compréhension » des catégories talmudiques de « Pchat » et de « Drach », même si c’est beaucoup plus complexe.

Explication et compréhension ne s’excluent pas mutuellement mais se nouent et se tissent dans la recherche d’un évènement de lecture où à la fois le texte et le lecteur en sortent transformés. Cette transformation du lecteur par la lecture qui est une construction de soi et invention permanente de soi, que Ricoeur appelle identité narrative devient chez Ouaknin ‘identité herméneutique. L’identité d’un sujet se construit par la lecture et l’interprétation, dans le respect du texte et de son histoire et dans le renouvellement de son sens par l’interprétation. Ce qui donne une formule que l’on pourrait formuler ainsi:  » Je doute, je lis, j’explique, je comprend et c’est ce qui constitue le fait que je pense,… donc je suis,… c’est-à-dire j’adviens à moi-même à la fois très ancien et très nouveau !

Bibliographie

  • Introduction à la littérature talmudique, publiée en guise d’étude préliminaire à la traduction des Aggadoth du Talmud de Babylone – ‘Ein Yaakov par Arlette Elkaïm-Sartre, éd. Verdier (1982) ; rééd. corrigée (1990).
  • Le livre brûlé, Lire le Talmud, éd. Lieu Commun (1986); éd. Seuil (1992)
  • Lire aux éclats, éd. Seuil (1993)
  • Bibliothérapie, éd. Seuil (1994)
  • Méditations érotiques : essai sur Emmanuel Lévinas, éd. Balland (1992); éd. Payot (1994)
  • Concerto pour quatre consonnes sans voyelles, éd. Balland (1992); éd. Payot (1998)
  • Le colloque des anges, éd. Fata Morgana (1995)
  • Symboles du judaïsme, avec des photos de Laziz Hamani, éd. Assouline (1995)
  • Les mystères de l’alphabet, éd. Assouline (1997)
  • Sept roses plus tard, avec des calligraphies de Franck Lalou, éd. Fata Morgana (1999)
  • Le coq et le messie, éd. Fata Morgana (2000) (bilingue hébreu-français)
  • Je suis le marin de tes yeux, éd. Alternatives (2000)
  • Tsimtsoum, introduction à la méditation hébraïque, éd. Albin Michel (1992; 2000)
  • Le livre des prénoms bibliques et hébraïques, éd. Albin Michel, en collaboration avec D. Rotnemer (1997)
  • Mystères de la Kabbale, éd. Assouline (2000)
  • Dieu et l’art de la pêche à la ligne, éd. Bayard (2001)
  • C’est pour cela qu’on aime les libellules, éd. Seuil (2001)
  • La Haggada de Pâque, éd. Assouline, avec des peintures de Gérard Garouste (2001)
  • La bible de l’humour juif, en collaboration avec D. Rotnemer, éd. Ramsay (1995); éd. J’ai lu (2002)
  • Les dix commandements, en collaboration avec Jean Louis Schlegel, éd. Seuil (2003)
  • Mystères des chiffres, éd. Assouline (2004)
  • Jean Daviot : Le ciel au bout des doigts, éd. Paris musées (2004)
  • Bar-Mitsva : Un livre pour grandir, avec Françoise-Anne Ménager, éd. Assouline (2005)
  • Zeugmamémoire biblique et déluges contemporains, éd. Seuil, (2008)
  • Mystères de la Bible, éd. Assouline, (2008)
  • La Tora expliquée aux enfants, éd. Seuil (2009)
  • « La crise temporelle » in Regards sur la crise. Réflexions pour comprendre la crise… et en sortir, ouvrage collectif dirigé par Antoine Mercier avec Alain BadiouMiguel BenasayagRémi BragueDany-Robert DufourAlain Finkielkraut, Élisabeth de Fontenay…, Paris, Éditions Hermann, 2010.
  • « L’alphabet expliqué aux enfants« , Seuil, 2012
  • La Bible de l’humour juif, édition refondue, précédée d’un Tractatus Judaeus Humoristicus, « petit traité sur l’humour juif » Michel Lafon, 2012
  • Zeugma, Mémoires bibliques et déluges contemporains en édition de poche, collection Points-Seuil, 2013.
 


Répondre

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes