Thomas d’Ansembourg et le Tao

Thomas d'Ansembourg et le Tao dans RESSOURCES et Savoirs en TAO thomasThomas d’Ansembourg

 (Uccle 17 décembre 1957) est psychothérapeute.

Thomas d’Ansembourg a exercé la profession d’avocat au Barreau de Bruxelles pendant cinq ans et travaillé dans une entreprise internationale comme conseiller juridique pendant dix ans. Parallèlement il s’est engagé, pendant dix ans également, en tant que responsable-animateur bénévole d’une association dans l’aide concrète aux jeunes qui connaissent des problèmes de délinquance, violence, prostitution et dépendances de toutes sortes . Par cette double approche, juridique et sociale, il s’est tôt impliqué dans la gestion des conflits et la recherche de sens.

 Après avoir obtenu la licence en droit et après son service militaire (lieutenant paracommando), Thomas d’Ansembourg a exercé la profession d’avocat au Barreau de Bruxelles pendant cinq ans et a travaillé dans une entreprise internationale comme conseiller juridique pendant dix ans.

Parallèlement il s’est engagé, pendant dix ans également, en tant que responsable-animateur bénévole d’une association d’aide aux jeunes connaissant des problèmes de délinquance, violence, prostitution ou dépendances d’autre nature. 
Cette double approche, juridique et sociale, l’a amené à s’impliquer dans la gestion des conflits et la recherche de sens.


Comme avocat il avait constaté que la majeure partie des conflits nait de malentendus et que ceux-ci résultent souvent d’une combinaison du « mal-exprimé » (non dit – mal dit) et du « mal-écouté ». 
À l’écoute des jeunes de la rue, il s’est rendu compte que la plupart de leurs comportements problématiques expriment des besoins humains fondamentaux qui n’ont pas trouvé d’autre mode d’expression: identité, reconnaissance, intégration, appartenance, compréhension, accueil, tendresse, sens… Ainsi, il lui est apparu que quelle que soit la forme de la violence, extériorisée (insultes, agressions, déprédations, vols) ou intériorisée (drogue, alcool, prostitution, dépression), il s‘agit la plupart du temps d’un manque tragique de conscience de ce qui se passe en soi et de vocabulaire pour le formuler avec des mots plutôt qu’avec des coups ou du repli sur soi. Il le précisera ainsi dans son premier livre : La violence n’est pas notre nature, mais l’expression de la violation de notre nature.



 

images-5 dans RESSOURCES et Savoirs en TAODans le but de comprendre la difficulté d’être en général et la violence en particulier, Thomas d’Ansembourg entreprit une psychothérapie (psychanalyse) de plusieurs années. Dès les premières semaines de ce travail, il a découvert la liberté de prendre du champ sur l’inconscient et particulièrement la joie qu’il y a à prendre conscience de scénarios à répétition dans lesquels il se trouvait enfermé sans même le savoir, et à s’en dé-piéger. Il mesure qu’il aurait pu passer sa vie, se croyant libre, alors qu’il était pris au piège de ses conditionnements éducatifs, habitudes de pensée et systèmes de croyances.

Il décida alors de devenir lui-même psychothérapeute afin de partager ces prises de consciences avec d’autres personnes, dans les processus d’ouvertures de cœur et de conscience. 

Il se forma à différentes approches psychothérapeutiques, et particulièrement à la méthode de la Communication NonViolente (CNV) avec son fondateur Marshall Rosenberg (Docteur en psychologie, USA). Devenu en 1994 formateur certifié en Communication Non Violente (membre du réseau international Center for Nonviolent Communication), il enseigne principalement cette approche qu’il appelle le plus souvent: processus de Conscience NonViolente, nos habitudes de violence étant souvent inconscientes et donc à définir au niveau de notre conscience puis dans nos modes relationnels. 


Il participa à différents groupes et formations thérapeutiques et devint en 1994 assistant, puis collaborateur du psychanalyste jungien québécois Guy Corneau, dans le cadre d’ateliers qui permettent d’explorer la relation entretenue avec soi-même, avec les autres (parents, conjoint, enfants, famille, collègues, etc.) et avec la vie.



Depuis 1995, il anime des conférences et ateliers en Belgique, France, Suisse, Québec et Maroc. Il a également animé durant plusieurs années des ateliers itinérants de développement personnel dans le désert du Sahara (Tunisie) et dans les montagnes de l’Atlas (Maroc), partageant là l’expérience acquise au cours de nombreuses expéditions dans le désert organisées pour les jeunes de la rue. 
Il est membre fondateur et animateur de l’association Coeur.Com (Québec – Europe francophone), créée avec Guy Corneau, qui offre des ateliers de compréhension et d’expression psychologiques et émotionnelles co-animés par des artistes et des thérapeutes (www.productionscoeur.com ).


Bibliographie

 

 

 


Répondre

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes