LE SCHÉMA DU FONCTIONNEMENT Tao

Nous allons parler de cinq appareils distincts qui doivent fonctionner de concert pour notre évolution et qui forment une étoile à cinq branches. Notre forme géométrique d’ensemble est presque fractale. La tête et les quatre membres et les cinq doigts à chaque membre. 

 téléchargement (15)

Vous visualisez donc votre corps, et mentalement vous attribuez à votre tête les verbes

souhaiter, imaginer, vouloir, décider.

Vous visualisez votre bras droit et vous lui attribuez les verbes : raisonner, calculer, combiner, chercher le sens.

Vous visualisez votre bras gauche, et vous lui attribuez les verbes : deviner, recevoir le sens, synthétiser, se sentir relié.

Vous visualisez votre jambe droite et vous lui attribuez les verbes désirer et s’élancer.

Vous visualisez votre jambe gauche et vous lui attribuez les verbes : avoir peur
et reculer.

Sachez déjà que les émotions se chargeront de vous rappeler à l’ordre quand l’unité du système est rompue par quelque chose, et qu’on peut donc les symboliser comme la ligne de démarcation entre le corps et l’esprit, charge à elles de créer une conscience plus intense pour signaler un événement perçu comme hétérogène. Elles signaleront un désaccord profond, et vous obtiendrez alors des informations sur les mesures à prendre. Désir dit satisfaction autant que manque, comme peur dit danger réel autant que menace imaginaire. Il s’agit de gérer un organisme extrêmement bien construit, bourré d’alternatives pour chaque occasion, et qui fait face en permanence aux stimuli avec ses propres grilles de lecture.

Nous débordons largement du cadre de la créature animale, et nous ne savons toujours pas quoi faire de la bête en nous. Le cerveau interprète nos perceptions bien souvent selon la loi du corps sans qu’on puisse l’empêcher, nous y reviendrons. Il apparaît aujourd’hui aussi faux de dire je ne suis pas mon corps, que je suis mon corps. Nous sommes l’un et l’autre, souvent combinés dans un seul être satisfait de ce qu’il perçoit, souvent nous ne sommes qu’un des deux, quand le corps veut soumettre l’esprit, ou quand la soi-disant « âme » méprise le corps. Vous avez dit non-dualité ? Bravo. Votre corps et votre esprit font un, et cet un fait un avec l’Un. Encore bravo. Jusqu’à quand sans vous offenser ? Et c’est toute l’histoire de l’humanité … Le fardeau du corps, qu’est-ce que je fais de mon corps dont je suis prisonnier ? Quand est-ce qu’il me sert, quand est-ce qu’il me trompe, quand est-ce qu’il me trahit, quelle marge d’autonomie possède-t-il, et qui lui permet de me jouer autant de tours ? Voilà la question posée. Je vais vous proposer de répondre à ces interrogations en explorant votre propre dualité-une corps/esprit.

Extrait vu sur le site : www.supramental.fr – Le site de Natarajan

 

 


2 commentaires

  1. jacqueline Lotmalot dit :

    vraiment je ne comprends pas le basculement (en négatif) de la visualisation pour la jambe gauche : avoir peur reculer (aucune cohérence avec les termes de tous les autres membres ? s’agirait il de prudence et patience par exemple ?
    merci de m’éclairer

    Jacqueline

Répondre

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes