Tao sexuel / Éjaculation

 

À retenir >

ch10_mwebMieux vaut s’entraîner seul d’abord. Lorsque l’orgasme approche, il s’agit de respirer plus calmement par le nez, et d’avoir l’intention d’orienter la charge énergétique différemment. On soulève le périnée tout en pratiquant la respiration taoïste (lire plus bas) et on se concentre sur la zone énergétique située au sommet de la tête. Deux options : soit on s’entraîne à faire circuler selon le trajet du méridien ren mai (de haut en bas), soit on cherche à concentrer l’énergie ressentie au niveau du troisième dan tian, le centre du cerveau. Ensuite à deux : d’abord ralentir le rythme bien en amont du point de non-retour (éjaculation impossible à retenir), voire appuyer sur pause et pratiquer l’immobilité… Puis mettre en application la technique plus haut. Attention : éviter de se déconnecter en pensant au cours des actions en Bourse comme conseillé par certains sexologues occidentaux, mais au contraire goûter l’instant présent en pleine conscience, en ouvrant son cœur. Le résultat dépend des individus et de l’habitude de la pratique… On peut ressentir des grésillements, des ondes de chaleur ou des frissonnements. Les sensations se diffusent dans tout le corps et le cerveau n’est pas épargné. C’est pourquoi certains parlent de félicité… ou de grand bonheur.

Orgasme féminin

 À volonté >

Dans les pratiques taoïstes, l’orgasme de la femme est précieux, mais en termes d’échange du yin et du yang. Comme la femme n’y perd pas d’énergie jing (au contraire) elle peut aller ou pas vers l’orgasme selon son désir. Ce qui est régénérant, ce sont les sensations de plaisir et de plénitude. Celles-ci sont accentuées si les muscles périnéaux sont toniques, et que la femme apprend à exercer des pressions différentes sur le pénis pendant le rapport pour moduler le contact entre les deux sexes. La femme devient alors moteur de son plaisir tout en accentuant celui de son partenaire. Lorsque l’orgasme est imminent, il est alors possible de relâcher la pression pour faire circuler la chaleur ressentie dans le bas-ventre pour la diffuser dans tout le corps. Comme pour les hommes, la respiration et l’intention guident les sensations. Sur le moment, les sensations sont très variables selon les femmes, mais normalement, elles irradient dans tout le corps. Et la sensation de bonheur ou de flotter en apesanteur est tenace et peut durer plusieurs heures.

Respiration

Seul ou à deux >

Assis en tailleur, la colonne vertébrale est droite, la nuque étirée, le menton légèrement rentré. Placez la pointe de la langue au palais (derrière les incisives du haut). Régulez la respiration pendant quelques minutes, juste en vous concentrant sur l’air qui entre et qui sort. Ensuite, inspirez en soulevant le périnée. Vous devez sentir le pubis qui remonte et le ventre qui va comme se coller vers la colonne puis qui remonte vers les côtes. Expirez en relâchant d’abord le ventre, puis toute la zone périnéale.

Petite circulation céleste

Pour mieux sentir >

Faire circuler le flux, seul(e) puis à deux… Comme pour la respiration taoïste, lorsque vous sentez la chaleur ou une boule (de mercure est-il précisé dans les textes) dans le bas-ventre, sur l’inspiration visualiser cette boule dense et faire remonter le long de la colonne vertébrale (méridien du mai), jusqu’au sommet de la tête, puis inspirez (le périnée descend, le ventre se relâche) et laisser la boule descendre le long de ren mai. Refaire la boucle plusieurs fois pour sentir comment la chaleur (ou autres sensations) se diffuse. Terminer en ramenant la conscience et la boule au premier dan tian

Pénétration

Lentement, très lentement ! >

C’est ce qui ressort des textes anciens qui codifient le nombre de coups de verge, et la longueur de la pénétration progressive. Certains techniciens recommandent neuf coups brefs à la surface, et un plus long en profondeur. Chaque cycle permettant de s’enfoncer plus loin ! Mais le secret n’est pas dans le nombre ou la profondeur, mais certainement de trouver le rythme qui ressemble au ressac de la mer qui emmène plus profondément à chaque vague.

Immobilité

 Pour différer l’orgasme > Afin de découvrir d’autres sensations, comme sentir l’onde du plaisir se propager dans tout le corps, être en écoute totale, toucher la sensorialité beaucoup plus subtilement, et ressentir la fusion avec l’autre beaucoup plus intensément, la suspension du mouvement est une bonne stratégie. La perte de l’érection qui peut survenir (c’est souvent la peur de l’homme) devient tout à fait secondaire. On remet en route ou pas car de toute façon l’orgasme n’est plus le but de la relation.

Jeux de langue

Pour échanger les fluides >

Le baiser est mentionné dans tous les manuels anciens du tao de l’art d’aimer comme source d’équilibre du yin et du yang. Il est dit que « Le qi du Cœur est conduit à la langue » que « la langue est le bourgeon du Cœur ». Le baiser ouvre à l’autre peut-être plus encore que la pénétration. On teste ! L’échange de l’énergie langue à langue, bout à bout dans des baisers paisibles, subtils, quasi contemplatifs. On teste encore ! La stimulation des lèvres (pic du lotus rouge) : il y a à la limite de la peau et de la membrane muqueuse une région très innervée, très réceptive (à rapprocher par sa sensibilité de la zone vagino-vulvaire). L’homme peut bénéficier du fluide yin dit « source de jade », en caressant avec sa langue le dessous de la langue de la femme.

Massages

Pour apprendre à donner et recevoir > de celui qu’on masse, toucher (physiquement), mais aussi à être touché (émotionnellement) par le corps de l’autre : c’est leur unique objectif. La sensualité est présente mais elle n’a pas nécessairement une continuité, une finalité sexuelle. Côté technique, il n’y a pas de règle absolue mis à part d’y mettre du cœur, de soi, de souhaiter ressentir l’autre (pour celui qui masse), d’accueillir le don (pour celui qui est massé). Et de prendre son temps. On décide qui masse en premier, puis on échange les rôles.

Vous pouvez vous procurer les Livres ici : L’HOMME MULTI-ORGANISMIQUE http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/09/lhomme-multi-orgasmique/

ET LE TAO DE L’AMOUR RETROUVE http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/09/le-tao-de-lamour-retrouve/

 


Répondre

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes