Le Frêne : l’Axe du Monde

 

Le Frêne se fête du 18 février au 17 mars de chaque année druidique. Il est associé à la lettre oghamique N correspondant à l’Ogham Nion et la rune Gyfu Le frêne est un pilier central dans la pratique de la magie druidique, il relie la terre au ciel .

Frene-feuilleSes 9 feuilles se séparent en huit et s’ouvrent vers le haut par une feuille terminale, pour unifier les énergies vitales de la terre pour les renvoyer aux 9 esprits tutélaires célestes ou 9 mondes réincarnés.

On le nomme également l’axe du monde car c’est en lui que se regroupent tous les pouvoirs en vue d’une renaissance karmique. C’est l’arbre de la guérison de l’âme. Les druides l’utilisent comme conducteur d’énergie et dans la fabrication de baguettes.

Le Fresnes est utilisé également comme bois de défense. En médecine druidique, les feuilles sont récoltées puis séchées afin de guérir la fièvre, les coliques et l’arthrite.

Pour les Gaulois, le Frêne est signe de puissance et d’immortalité ! Sa cime soutient la voûte céleste, ses trois racines plongent au coeur de la Terre, l’une dans le pays de l’Eau, la seconde dans la région des Glaces, la troisième enfin atteint la grotte des Géants. Dressé au centre du Monde, vous reliez l’Univers humain aux puissances célestes et aux énergies infernales. Que le grand frère Ypporasil chancelle, la fin du monde peut être proche, le ciel s’affaisser sur la terre et de ce fait tomber sur la tête des Gaulois. Aussi, après les très fortes tempêtes, on offrait à l’arbre divers sacrifices. Des femmes à cheveux gris, revêtues d’un manteau de lin blanc, coupèrent la gorge aux prisonniers qu’on leur tendait. Du sang qui coulait, elles lisaient des prophéties, que tout l’espace d’une nuit elles psalmodiaient en incantation.

Ce passé fascine et inquiète. 
Le frêne est un arbre central dans la tradition nordique… Yggdrasil, l’Axe du monde autour duquel s’organisent les Neuf Sphères est un frêne. On constatera que souvent (selon les espèces) les feuilles sont divisées en quatre pairs dont une terminale porte à neuf le nombre de feuilles, ce qui fait des ces dernières des talismans magiques et protecteurs de part le nombre Neuf, nombre magique par excellence à rattaché ainsi aux neufs mondes selon les nordiques. Arbre d’Odin, il est idéal pour tous les travaux runiques et divinatoires, et plus largement, ésotériques. 

C’est un excellent conducteur des Energies. De ce fait il est très souvent utilisé pour la fabrication de baguettes. C’est par ailleurs dans le frêne que furent jadis taillés aussi certaines lances et armes, notamment selon la légende, Gungnir, la Lance d’Odin. Sa forme élancée, son bois ferme et droit, on fait de lui l’arbre de prédilection pour la fabrication d’outils et d’armes. 

Dans les légendes nordiques on raconte que c’est à partir d’un Frêne que l’homme fut construit, et d’un Orme, la femme. 

On distingue facilement le frêne par ses feuilles et ses bourgeons typiques noirs. Son écorce est aussi grisâtre en général et assez lisse. Les runes associées au frêne sont As et Gyfu, entre autres. Nion est sont ogham.

Littérature : un superbe poème de Vauquelin de La Fresnaye (1535?-1606).
Le frêne est décrit dans l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (rédigée entre 1751 et 1772 sous la direction de Diderot). 
Légendes et traditions : Dans la mythologie grecque, le Frêne est l’arbre de Poséidon, qui est notamment le dieu des séismes.
Dans l’Iliade d’Homère, le javelot d’Achille était en frêne. 
Pour les Germains et les Scandinaves, c’est l’arbre fondateur, Yggdrasil. Il supporte la voûte céleste et prend racine dans la Sagesse. Les Slaves attribuent au Frêne le pouvoir de repousser les serpents : on peut se reposer à son ombre sans crainte. Le « suc » de frêne servait à guérir des morsures de serpent. 
On attribuait au frêne d’autres vertus : d’aider les impuissants. « qui ne peut doit parler au frêne », « le frêne est la providence des impuissants ». 
Dans l’astrologie celtique, le frêne est vif, impulsif, exigeant, …

« Dis-moi ta date de naissance, je te dirai ton arbre… et ce qu’il t’inspire ». 


Un petit jeu amusant qui saura vous surprendre par la justesse de ses propos et qui s’inspire de l’astrologie celtique.

Selon les lunaisons, feuillaisons, floraisons l’arbre use d’un pouvoir certain. C’est pourquoi nous avons tous un arbre tutélaire, qui nous prend sous sa tutelle en fonction de notre jour et de notre mois de naissance. Dans cette ronde de vingt et Le Frêne :  l’Axe du Monde dans TAO des arbres 220px-Le_Roeulx_AR9JPGun arbre, tous plus merveilleux les uns que les autres, la conversation tourne autour de votre personnalité. Vous avez les qualités, l’allure de votre arbre et votre essence diffère de celle du voisin.
Les arbres ont leur histoire, leur passé. Des révélations passionnantes vous rapprocheront de votre arbre, qui naît, souffre et meurt comme l’humain. 

Anecdote : Le frêne est très populaire dans la mythologie nordique. Le frêne mythique a pour nom Yggdrasil ; arrosées par les fleuves de la sagesse et du destin, ses racines plongent dans le monde infernal, tandis que son tronc porte la terre et sa couronne le ciel. Les dieux passent sur l’arc-en-ciel pour venir rendre justice à l’ombre du frêne.

 

Vous pouvez rejoindre le forum de FRANCESCA « La Vie Devant Soi » : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Et vous pourrez y jouer au TAO en vous aidant du site http://livreblogdujeudutao.unblog.fr/

 

 


Répondre

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes