Archive pour 27 août, 2015

Le MYTHE SOLAIRE du PETIT CHEVAL : LE CYPRES

 

PETIT CHEVAL CYPRES

Rudiobos était une grande prophétesse, digne héritière d’ancêtres prestigieux. Son grand-père était en effet Toutatis le grand et son père Sena, le centaure. Très douée, elle suscitait l’envie, la jalousie et la peur des dieux qui ne l’aimaient guère. On peut le comprendre aisément à cause de sa grande clairvoyance, ils ne pouvaient rien lui cacher. Ils étaient nombreux à s’adonner à toutes sortes de magouilles et de manipulations, surtout dans leur domaine de prédilection : les amours. Avec Rudiobos, ils se trouvaient dans une position inconfortable.

Il arriva que Borée, le vent du Nord, s’épris de Rudiobos. Les dieux saisirent l’occasion pur élaborer un plan terrible et méchant. On se demande comment ils pouvaient bien se laisser aller à tant de malveillance entre eux. Finalement, ils ne valaient guère mieux que les humains. Les dieux allaient donc aider Borée dans son œuvre de séduction pour la simple raison qu’ils étaient convaincus que Sena, le père de Rudiobos, tuerait sa fille s’il apprenait la chose.

Borée, transi d’amour, s’éleva au-dessus d’un troupeau de juments en train de paître dans un beau pré tout vert. Au milieu du troupeau se trouvait Rudiobos qui, de par son père, avait la capacité de se transformer en jument. Elle était évidemment la plus belle, aux formes rondes, douces et puissantes à la fois. Borée s’engouffra en elle, passionnément. Il connut un si grand bonheur qu’il voulut la garder à tout jamais auprès de lui.

Il avait cependant entendu une rumeur selon laquelle les dieux complotaient contre Rudiobos. Désespéré à l’idée de perdre sa douce amante, il se confia à Llyr, le dieu des eaux. Celui-ci, à son tour, en parla à Toutatis, le grand-père de la belle jument. Doué de talents de voyance lui aussi, il révéla que Rudiobos allait mettre au monde une fille. Elle serait si belle que Llyr en tomberait éperdument amoureux. Le dieu des eaux décida alors de protéger Rudiobos de la cabale que les autres dieux avaient montée contre elle.

Pour la mettre hors d’atteinte, il plaça son effigie au firmament sous le nom de Petit Cheval, puisqu’elle était la fille d’un centaure ; ainsi, Borée et la prophétesse purent s’aimer tendrement très longtemps.

PERSONNALITE

Le Petit Cheval se laisse souvent ballotter dans tous les sens et dans tous les domaines. Il lui manque un solide ancrage, qu’il peut trouver par un élément extérieur, un conjoint, un enfant.

Très intuitif, il arrive au Petit Cheval d’avoir des prémonitions étonnantes. S’il sait en tenir compte, il peut développer cette faculté et apprendre à l’utiliser pour se laisser guider dans la vie.

A première vue, le Petit Cheval paraît parfois passif, alors qu’en réalité il est détaché de toutes sortes de contraintes sociales, culturelles et mentales. Sa vision englobe du monde est souvent perçue à tort comme de l’indécision ou de l’incohérence.

Mythomane à ses heures, il déconcerte par sa facilité de mentir et sa capacité de se laisser emporter toujours plus loin dans ses mensonges. IL lui arrive  ainsi de tisser une réalité imaginaire qu’il prend pour la vérité. Lorsqu’il a affaire à la police, au percepteur ou à d’autres instances officielles, cela peut poser quelques problèmes. D’autre part, un Petit Cheval peut avoir une apparence très éthérée et surprendre par des attitudes, des opinions et des actions ciblées, fortes et structurées. 

DEFI

Il est fondamental pour un Petit Cheval d’avoir des fondations intérieures solide s, pour ne pas être pris dans tous les courants, remous et tempêtes de la vie en société. S’il a le respect de lui-même, le sens de la dignité et la force de la cohérence, il s’en sort.

D’autre part, attiré par l’irrationnel, il risque de s’y noyer, s’il ne garde pas ses pieds solidement ancrés sur terre. Sa tendance à la mythomanie n’est pas pour arranger les choses.

Psychiquement, le Petit Cheval se sent tellement faire partie de l’infini qu’il oublie où il vit réellement. Les réveils sont brutaux s’il ne s’y attend pas. C’est pourquoi ile st nécessaire qu’il affine ses capacités médiumniques, afin de percevoir à l’avance le climat dans lequel il est censé évoluer.

STRUCTURE

Le dieu Borée (Supraconscient) s’éprend de la prophétesse Rudiobos (Inconscient) et la féconde. Les autres dieux (Supraconscient déchu muté en Conscient égotique) ont peur et veulent supprimer Rudiobos. Llyr (Surpaconscient) la protège.

Pour qu’il y ait création, le Supraconscient et l’Inconscient doivent pouvoir s’unir.

Les intentions des dieux déchus au rang de Conscient, à cause de leurs actions négatives, ne peuvent pas aboutir parce que le Supraconscient est plus fort ; Lorsque la création est accomplie, la Prophétesse peut devenir Supraconscient.

coniferes-jardin-l750-h534-c

LE CYPRES

Par sa morphologie, cet arbre est un excellent symbole pour le Petit Cheval. En effet, il se dresse vers le ciel comme une antenne, tout en ayant des racines profondément et solidement ancrées dans le sol. Qui sait, il capte peut-être aussi les messages des dieux qu’il transmet ensuite à la prophétesse.

En Crète, on associait le Cyprès au cerf. Celui-ci symbolisait la renaissance annuelle de l’arbre de vie. Ses grands bois sont aussi de véritables antennes. Souvent on le retrouve dans les légendes en tant qu’intermédiaire entre les hommes et les dieux.

Une autre caractéristique du cyprès est sa longévité. L’explorateur Alexander von Humboldt en admira un près d’Oaxaca au Mexique qui, selon lui, avait entre quatre et six mille ans.

Dans de nombreuses traditions, son bois et sa résine sont utilisés dans différents rites. Arbre des régions souterraines, il est symbole d’immortalité et de pureté.

L’huile essentielle de cyprès a des propriétés astringentes, cicatrisantes, diurétiques, fébrifuge et antirhumatismales. Elle tonifie les veines et rééquilibre le système nerveux.

LES NATIFS du 14 FEVRIER au 23 FEVRIER – Ressources Celtiques

Vous pouvez recopier ce texte à la condition d’en mentionner la source :

Francesca du forum La Vie Devant Soi  http://devantsoi.forumgratuit.org/

CE LIVRE EST A VENDRE ICI : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/11/25/nous-les-celtes-du-verseau/

Le MYTHE SOLAIRE du POISSON AUSTRAL : L’ ERABLE

 

POISSON ASTRAL ERABLE 

La guerre entre l’amour et la haine était si vieille qu’on pourrait presque dire qu’elle était éternelle, née au même moment que le temps. C’est à cause de cette guerre que Glyn, le dieu de l’amour, dut un jour se métamorphoser en Poisson austral. Voici comment cela arriva….

Glyn était passé maître dans l’organisation de fêtes orgiaques. Les raves, techno et autres parties de cette fin de XXè siècle ne sont que de pâles reflets dégénérés à côté des célébrations de Glyn. C’était un privilège de participer à ces grandes réunions et on venait de très loin.

Un jour où il avait justement convié les dieux, les déesses, les hommes et les femmes à une petite orgie toute simple au bord de la mer, le dieu de la jalousie entendit au loin les flonflons de la fête. Furieux de ne pas avoir été invité, il décida de se venger. Séance tenante, il se transforma en raz de marée et envahit la plage. Instantanément, la fête ne fut plus que panique générale, débandade et cris d’horreur. Les mortels, qui disposaient de bien peu de moyens, périrent tous. Quant aux dieux et aux déesses, ils se transformèrent à toute allure en oiseaux, en poissons ou en animaux aquatiques divers.

Glyn, métamorphosé en Poisson austral, se réfugia tout au fond de l’océan, là où rien ni personne ne pouvait l’atteindre. En attendant que le calme revienne, il se reposait de tous ses ébats fougueux, des libations et des festins.

PERSONNALITE

Le Poisson austral peut être d’humeur extrêmement changeante. Il est presque impossible de déceler ce qui le fait passer d’un état à un autre.

De façon générale, lorsqu’il est entouré d’amis, de gens avec qui il se sent à l’aise, il est un vrai bout en train. Les fêtes qu’il organise s’inscrivent dans l’histoire. Par contre, lorsqu’il n’a pas vraiment envie de partager, il ne fait pas le moindre effort et s’isole totalement.

Le Poisson austral aime tellement la vie qu’il passe aisément d’une fête à l’autre, d’un plaisir à un autre, quand il le peut. Ce poisson-là a un talent incroyable pour déléguer toutes les tâches ingrates et ennuyeuses à son conjoint ou à ses amis. Avec son charme, il est difficile de résister et il aurait sans doute tort de se fatiguer. Cependant, à force de dédramatiser à outrance, avec une nonchalance perpétuelle, il risque de devenir très superficiel et même irresponsable. Sa stratégie habituelle est le quitte ou double ; en général, il sort gagnant, mais le jour où la chance tourne, il ne comprend plus ce qui lui arrive et perd complètement pied.

S’il se réveille un matin en ayant l’impression d’avoir tout raté, de n’avoir rien construit dans sa vie, il va tomber dans une sombre dépression. Il n’aura plus envie de voir personne et s’isolera complètement du monde, jusqu’à ce qu’il retrouve au fond de lui le goût de la joie de vivre.

DEFI

Bon nageur, le Poisson austral manque souvent de prise de terre, autrement dit de sens des réalités. Et pourquoi en aurait-il davantage, puisqu’il s’en tire toujours.

Très versatile dans tous les domaines, il ne pense pas aux conséquences de ses actions. Si bien qu’il  se retrouve parfois en mauvaise posture, même légalement. Il choisit alors le maquis, sous forme d’un espace physique ou psychique où personne ne peut le trouver.

Si le Poisson austral réussit à mettre un peu de plomb dans sa cervelle – et dans ses semelles, il verra que non seulement il réussit à construire des œuvres encore plus immortelles que ses fêtes et, qu’en plus, il ne doit même pas renoncer à s’amuser, au contraire. Il a la capacité d’exprimer des idées et des idéaux avec un tel enthousiasme, qu’il peut être un excellent catalyseur, grâce à qui une réalisation concrète peut aboutir sans peine.

STRUCTURE

Glyn (Supraconscient) échappe au démon de la jalousie (Conscient/ego) en se transformant en Poisson austral (Inconscient).

Au début, il y a harmonie entre les dieux (Supraconscient) et les mortels (Inconscientà. Cette harmonie est exhibée ; l’ego, sous forme de dieu de la jalousie, provoque une rupture. Pour se mettre à l’abri, le Supraconscient se cache dans l’Inconscient.

L’harmonie ne peut pas toujours être montrée. Trop de bonheur dérange ceux qui ne réussissent pas à en avoir autant. Il est nécessaire de soigner l’emballage pour ne pas provoquer l’ego. Un peu de pudeur au bon moment n’est pas une démission, mais une protection. Lorsque l’ego intervient pour détruire l’harmonie, une autre tactique consiste à lui faire croire qu’il a bien raison, que cette harmonie n’était qu’apparente, et qu’en fin de compte il est le maître. C’est une stratégie de leurre efficace, à laquelle l’ego se laisse toujours prendre.

Acer_pseudoplatanus_fruits

L’ERABLE

L’Erable à sucre, du plus somptueux rouge en automne, a donné sa feuille au Canada qui l’a placée au centre de son drapeau.

Le sirop d’érable est très répandu en Amérique du Nord, où les Indiens connaissent ses vertus depuis fort longtemps. Il est utilisé comme ingrédient dans de nombreuses recettes, ainsi que dans la fameuse cure de sirop d’érable.

Sociable comme le Poisson austral, l’érable, qu’il soit rouge, blanc o champêtre, croît dans les forêts de feuillus. Il peut atteindre plus de trente mètres de hauteur. Son bois est très prisé en ébénisterie et sert aussi à la fabrication d’instruments de musique.

Les fruits de l’érable sont garnis d’une paire d’iles que les enfants adorent se coller sur le nez pour s’amuser.

 

LES NATIFS du 04 FEVRIER au 13 FEVRIER – Ressources Celtiques

Vous pouvez recopier ce texte à la condition d’en mentionner la source :

Francesca du forum La Vie Devant Soi  http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Le MYTHE SOLAIRE du DAUPHIN : LE MELEZE

 

DAUPHIN MELEZE  

Dagda était un dieu volage, personne ne songera à contester cette affirmation. Mais Llyr, le dieu des océans, n’était pas mal non plus. Plus discret que son frère, il laissait rarement passer une bonne occasion. Si nécessaire, il était même tout à fait prêt à la créer.

En cette période de frimas hivernaux, il était amoureux de Icoranda, la déesse des sources. Celle-ci refusait catégoriquement d’entrer en matière. Indépendante, bien dans sa peau, elle souhait qu’on la laisse tranquille. Exaspérée par le harcèlement de Llyr, qui avait perdu tout sens de la mesure bienséante, elle parti se réfugier dans une source qu’elle affectionnait tout particulièrement. Elle était située juste entre le monde visible et le monde souterraine et serait sans aucun doute une cachette parfaite.

Entretemps, Llyr était entré dans une agitation effrayante. Il sillonnait le royaume sans répit, à la recherche de Icoranda jour et nuit. Obsédé par la jeune déesse, il était incapable de vaquer à ses occupations habituelles.

Un jour, il rencontra le Dauphin, un de ses sujets, « Mais que se passe-t-il donc, grand Llyr, vous n’avez pas l’air bien » s’exclama ce dernier. Et Llyr de lui raconter sa mésaventure, soulagé de pouvoir enfin confier sa peine à quelqu’un.

Il se trouve que le Dauphin connaissait la cachette de Icoranda. Emu par le désarroi du dieu Llyr, il lui proposa d’aller chanter à sa place au bord de la source. Dans sa langue mélodieuse, il essaierait de convaincre la déesse d’accepter la demande en mariage du dieu des océans. Llyr, éperdument reconnaissant, accepta immédiatement.

Le Dauphin s’approche d’Icoranda. Avec une voix de sirène, il lui raconta le désespoir amoureux de Llyr, sa passion sincère et son amour éperdu. A son tour, Icoranda se laissa émouvoir. Le récit du Dauphin était si touchant qu’il ne lui fallut pas très longtemps pour craquer : elle accepta d’épouser son prétendant, à la plus grande joie de celui-ci.

PERSONNALITE

Altruiste, le Dauphin est un être qui aime ses semblables. Il est fondamentalement pacifiste et ne croit pas qu’il faille combattre la violence par la violence, ni qu’on puisse forcer l’évolution de l’humanité avec les armes, mêmes verbales.

Très intuitif, il a une vision limpide du monde matériel et spirituel, de leur interaction et complémentarité. Dans la vie, il est parfois conduit à accomplir des actions qui ont pour lui une valeur initiatique. Il peut avoir des prises de consciences fulgurantes qui, d’une seconde à l’autre, changent son comportement et sa vision du monde.

Porte-parole des autres, il excelle dans l’art de la publicité et des relations publiques, mais il s’engagera soit pour des produits insoles ou nouveaux, soit pour des grandes causes. La télépathie fait partie de son quotidien. Il capte en effet facilement les pensées des autres, a leur grand étonnement, même à distance. Il utilise cette capacité médiumnique aussi en tant qu’émetteur, consciemment ou non.

DEFI

Ce n’est pas suffisant pour le Dauphin de faire beaucoup de bruit en dénonçant les inepties de la société à tous les niveaux, il faut encore qu’il s’engage véritablement de façon concrète.

A force d’aimer la douceur et la paix, il peut avoir de la peine à risquer son petit confort. S’il est paresseux, sa puissance douce devient édulcorée. Il invoque son option pour la paix, alors qu’en réalité c’est un alibi, puisqu’il confond engagement actif et provocation agressive. Les systèmes éducatifs imposant aux parents un ton de voix suave 24 heures sur 24 sont un exemple de ce genre de déviation, où , au nom de la douce paix, la réalité consistant en une circulation créative et dynamique d’énergies entre deux pôles finit par être remplacée par un illusoire état de grâce statique, tel qu’il n’en existe pas dans la nature. Pour échapper à l’asphyxie, les victimes de ces systèmes n’ont souvent plus d’autre solution que de provoquer les explosion.

Il est d’autre part important que le Dauphin apprenne à canaliser son talent oratoire, afin de ne pas dévier dans le verbiage agité et superficiel.

STRUCTURE

Le dieu Llyr (Supraconscient) est amoureux de la déesse Icoranda (Supraconscient) qui refus d’entrer en matière et disparaît. Le Dauphin (Conscient) se met au service de Llyr. Icoranda se laisse séduire par sa voix et accepte d’épouser Llyr. Elle prend la place de l’Inconscient.

Lorsqu’on veut tout régler au niveau du Supraconscient, on s’aperçoit que c’est impossible. Il est nécessaire de passer par la matière. Le Dauphin intervient en tant qu’intermédiaire, agent de liaison, et provoque le changement de rôle de la déesse. Ainsi, on sort d’une situation statique ou agitée stérile.

L’espace Inconscient est indispensable à l’expression créative qui elle, est facteur de vie. Il est également nécessaire que le Conscient reconnaisse l’existence et la valeur de l’Inconscient.

Le Dauphin est l’animal totem d’Apollon et de Dionysos ; On retrouve le mythe évoqué dans la mythologie grecque, où il est le messager de Poséidon-Neptune auprès d’Amphitrite.

Dans la tradition chamanique, le Dauphin enseigne la médecine du souffle-énergie. Elle permet de tonifier cellules et organes, et de dépasser les limites de la réalité physique pour pénétrer dans l’espace du rêve. Lien entre le tonal et le nagual, la terre et le rêve, entre Llyr et Icoranda : il s’agit toujours du même type de fonction.

melezepl

LE MELEZE

Conifère gracieux, le mélèze a le charme du chant du Dauphin, ainsi que sa douceur. Comme les êtres appartenant à ce signe celtique, il aime se donner pour les autres : en automne sa splendeur dorée est un éblouissement pour les sens. On dirait qu’il donne encore vite le meilleur de lui-même avant les rigueurs de l’hiver.

Le Dauphin est un être précieux. Il en est de même pour le mélèze ; autrefois il valait le double du chêne. On l’utilisait énormément dans la construction civile et navale, entre autres pour couvrir les toits de bardeaux de mélèze.

Autre particularité : ses aiguilles sont caduques. Comme lui, le Dauphin ne peut pas se reposer sur ses lauriers, il s’agit de se renouveler sans cesse. Pour leurs vertus curatives, on utilise la réside de mélèze et les aiguilles. Ces dernières, récoltées lorsqu’elles sont encore vertes, confèrent prématurément leur éclat d’or, par un tour de magie secrète, à de la laine de mouton que l’on désire teindre.     

LES NATIFS du 25 JANVIER au 03 FEVRIER – Ressources Celtiques

Vous pouvez recopier ce texte à la condition d’en mentionner la source :

Francesca du forum La Vie Devant Soi  http://devantsoi.forumgratuit.org/

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes