Archive pour 20 décembre, 2015

Le moteur de notre drame

 

Êtes-vous envahis par les problèmes ? Est-ce qu’il y a toujours des drames dans vos vies ? Êtes-vous anxieux ? Avez-vous l’impression de devoir travailler sans cesse sur des choses qui ne sont pas appropriées ou mal venues ? Si la réponse est oui, cela signifie que vous n’avez pas allumé votre allumette – votre lumière. Vous avez reçu votre boîte d’outils et l’avez peut-être ouverte, mais vous ne les utilisez pas.

TR029_avenement-6e-raceLe fonctionnement de ce processus

Chers Êtres Humains et anciennes âmes, il y a une raison pour laquelle vous vous êtes réincarnés sur cette planète Terre. Plus vous élevez vos vibrations, plus la Grille Cristalline et Ésotérique de cette planète sait qui vous êtes. Dès que vous commencez à élever vos vibrations, vous vous reliez avec la planète Terre, avec Gaia elle-même. Les vibrations globales de cette planète s’élèvent, puisque vous élevez la vôtre. Lorsque vous arrivez avec votre lumière, dans un endroit obscur, cela provoque une certaine prise de conscience, de la part de celles et ceux qui acceptent la lumière que vous offrez librement. C’est ce qui est appelé « l’effet d’entraînement ». Des Êtres Humains de votre environnement vont probablement trouver leurs propres allumettes, et, finalement, devenir des PDL. Ceci va améliorer la Grille Cristalline, tout comme vous l’avez fait, lorsque vous avez allumé votre allumette. Cette grille est la conscience de Gaia. Lorsque la grille de Gaia change, l’humanité change. Vous avez probablement remarqué un changement de cette grille, au cours des deux dernières générations.

Tel que nous l’avons dit, il y a 22 ans [1989 à 2011], la conscience humaine est en mutation. La force lumineuse de l’ensemble de vos allumettes commence à avoir un effet. Il faudra peut-être encore deux générations, avant que vous puissiez voir la résolution des problèmes au Moyen-Orient. Ceci va ouvrir la voie à une paix durable sur cette planète. Le processus est engagé. Si vous n’évitez pas les situations obscures et que vous maintenez vos lumières, vous faites partie des meneurs ou de la ligne de front de cette nouvelle énergie, car c’est ainsi qu’elle fonctionne.

Une Lumière est un travailleur de lumière. Bref, c’est un Être Humain qui est capable d’acquérir des expériences de vie incarnée sans passer par le drame, qui commence à comprendre comment il peut vivre plus longtemps en incarnation. Un Être Humain qui peut vivre en paix et se guérir lui-même, peu importe que ce soit une guérison physique ou psychologique, sans tenir compte de ce que dit la société. Il apprend à réécrire son ADN. C’est ce que nous enseignons, et c’est ce que vous commencez à faire. Vos boîtes à outils commencent à vous révéler de nouveaux outils de maîtres. Quelques-uns vont peut-être vous sembler magiques, puisqu’ils sont au-delà du paradigme de votre 3-D. Un beau jour, ce changement sera vu partout, et votre science va s’y intéresser. Elle va l’améliorer, en vérifiant ce que vous ressentez.

N’humanisez pas Dieu ! Au lieu de cela, prenez-lui la main qui vous est offerte à travers votre Soi-supérieur et devenez part de lui. N’adorez pas et ne vous inclinez pas devant Dieu ! Au lieu de cela, faites partie de l’essence de l’amour de Dieu qui est en vous. Pour la première fois, dans l’histoire des Êtres Humains de la planète Terre, vos graines de connaissance et de lumière vont graduer. Vous êtes sur le point de montrer aux entités, qui sont en des endroits éloignés de votre galaxie, que vous avez finalement – presque complété – le test de compréhension de cette planète. Oh ! Chers Êtes Humains, vous n’avez aucune idée de la signification de ce que vous êtes en train d’accomplir !

Les Mayas avaient raison. Le potentiel de la plus haute conscience de l’humanité est en train de bourgeonner comme une rose. Bon, ce n’est pas encore « dans la poche », comme vous dites. Il ne faut pas « vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué », selon un autre de vos proverbes. Cependant, ce que vous avez accompli avec votre libre arbitre, au cours des deux dernières générations, a fait que cet éveil de conscience est maintenant plus près qu’il ne l’a jamais été auparavant. Sachez que cette fois-ci, vous n’allez pas vous auto-détruire. Au lieu de cela, vous allez procéder à la manière des sages. Lentement mais sûrement, vous allez finalement en arriver à trouver la solution.

N’oubliez pas que la Terre, Gaia, va coopérer avec vous. D’ailleurs, le bal est parti, comme vous le dites si bien. Le cycle de vie change et le refroidissement des océans est déjà commencé. Tout ceci est exactement comme prévu. Vous faites « une équipe du tonnerre », avec Gaia, selon un autre de vos proverbes – au lieu de fonctionner chacun de votre côté.

En terminant, nous vous disons que, même si des parties de notre message vous semblent incompréhensibles, nous portons une attention particulière aux Êtres Humains qui se regardent dans le miroir et qui voient le visage du Créateur des Univers – à travers le leur. Ils ne peuvent pas faire autrement qu’aimer ce qu’ils voient et constater, qu’eux aussi, ils sont Dieu.

Je suis Kryeon, un amant des Êtres Humains. Et c’est ainsi.

 

KRYEON – Extraits du channeling « L’humanisation de Dieu« , 16 juillet 2011

Honorez les drames et les leçons de Vie des Autres

 

colineVous devez apprendre à honorer les drames et les leçons des autres personnes. Rendez-vous compte que les journaux ne vont certainement pas vous informer du potentiel de changement qui existe pour l’ensemble des personnes impliquées dans un scénario particulier, car ce n’est pas ainsi qu’ils rapportent et couvrent les choses. Vous ne comprenez pas les synchronicités sous-jacentes des événements; vos médias ne font état que des soi-disant faits observés et ignorent le riche courant de significations émotionnelles qui accompagne les drames humains et les enseignements de la vie.

Les personnes aux prises avec des drames où tout semble indiquer que quelqu’un en est la victime sont habituellement si peu en contact avec leurs sentiments qu’elles ne font pas de lien entre ce qu’elles ressentent et ce qu’elles pensent. Les victimes trouvent des victimes. Les vainqueurs trouvent des vainqueurs. Ainsi, de grâce, lorsque vous entendez parler dans un reportage d’un événement ou d’un drame mondial où il semble que des gens soient des victimes impuissantes, honorez-les et honorez-vous en reconnaissant le fait qu’ils ont créé leur propre réalité. Il se peut que ce soit une réalité dont vous n’avez rien à apprendre, ou rien auquel vous sentiez le besoin de participer. Il vous faut comprendre le fait que d’autres ont à franchir les royaumes de la densité pour arriver jusqu’à la Lumière. Quelquefois la plus grande illumination naît des plus grandes catastrophes et des plus grandes difficultés.

Lorsque vous allez au restaurant et que vous commandez ce que vous désirez manger, le chef cuisinier le prépare et les serveurs vous l’apportent. Vous commandez votre repas, mais ce n’est pas vous qui le faites. Les cuisiniers, ou l’énergie spirituelle si vous préférez, se débrouillent pour exécuter votre commande; néanmoins, ç’est vous qui avez choisi et demandé qu’on vous l’apporte. Pour qu’on vous l’apporte, il faut d’abord que vous alliez au restaurant et que vous le commandiez. C’est donc vous qui en êtes responsable et qui payez pour.

Les choses se passent dans la vie un peu comme dans un restaurant. Apprenez à commander ce que vous voulez dans la vie comme vous le faites dans un restaurant et ensuite attendez en toute confiance qu’on vous l’apporte, puisque vous l’avez commandé. Lorsque vous allez au restaurant, vous ne vous en faites pas avec chaque petit détail de ce qui est proposé sur le menu et vous ne vous demandez pas si vous méritez de l’avoir ou pas. Il est vrai que parfois, vous le faites. Parfois vous dites, « Eh bien, je ne mérite pas d’avoir cela. Ça me coûterait quinze dollars et je peux seulement prendre quelque chose qui coûte sept dollars ou moins. »

La façon dont vous vous comportez au restaurant est une magnifique indication de la façon dont vous agissez dans la vie. C’est un incroyable enseignement que d’arriver à comprendre cela. Lorsque vous allez dans un restaurant, vous contentez-vous simplement de passer votre commande en disant, « Voici ce que je désire », et d’attendre patiemment qu’on vous l’apporte, ou bien est-ce que vous êtes inquiet qu’ils vont tout faire de travers? Dès que vous avez donné votre commande, vous mettez-vous à suivre le serveur jusque dans la cuisine en disant: « Oh, ils n’ont probablement pas la bonne sorte de laitue. Ils ne feront probablement pas sauter les oignons juste un peu comme je l’ai demandé, et ils n’auront pas la sorte de champignons que j’ai commandée. » Non, bien sûr. Vous faites confiance que tout vous sera présenté tel que vous le voulez et vous les laissez aller. Lorsqu’on vous apporte le plat commandé, vous dites: « Merci. » S’il vous manque quelque chose, vous le demandez et puis vous commencez à manger.

Regardez la belle nonchalance divine dont vous faites preuve lorsque vous commandez un repas au restaurant. Voilà de quelle façon il faut commander les choses dans la vie. Faites-vous une idée claire de ce que vous voulez, commandez-le, et passez à autre chose. Ne passez pas votre temps à faire appel à l’Esprit pour vérifier s’il a bien reçu votre commande ou pour lui donner votre avis sur la façon de la remplir. Vous avez passé votre commande. Ayez confiance qu’elle viendra.

Vous êtes le résultat de ce que vous pensez. À défaut d’apprendre autre chose sur cette planète, vous apprendrez à tout le moins que telle est la règle dans cette réalité comme en maintes autres réalités. C’est la pensée qui crée l’expérience. Pourquoi ne pas vous faire un cadeau et commencer à entretenir à votre égard des pensées d’une qualité exceptionnelle, magnifique et inspirante; libérez-vous du besoin d’avoir l’assentiment du reste de la société face à vous. Valorisez-vous. Voilà quelque chose de très difficile à faire pour certains d’entre vous. Comment pouvez-vous avoir une bonne estime de vous lorsque vous avez l’habitude de ne pas vous valoriser?

Soit vos paroles vous donnent le sentiment d’être au pouvoir de vous-mêmes, soit elles vous donnent le sentiment d’être impuissant. Ce que nous voulons insuffler en vous, c’est le courage de vivre votre Lumière; ce que nous souhaitons donc surtout mettre en évidence, ce dont nous cherchons à vous convaincre par tous les moyens possibles, c’est que votre monde se forme à partir de vos pensées. Éliminez de votre vocabulaire les mots devrait et essayer. Si vous deviez débourser un montant d’argent à chaque fois que vous dites ces mots, vous seriez gravement endettés. Vous accumuleriez une dette de perte de capacité et d’impuissance. Le mot devrait implique que vous fonctionnez sous la tutelle de quelqu’un d’autre. Nous aimerions vous rappeler que vous êtes souverains sur vous-mêmes.

Lorsque quelqu’un essaie de publier un bulletin d’information ou essaie de changer un comportement, il risque de devoir essayer jusqu’à la fin de ses jours. Essayer n’est pas faire. Quand vous utilisez le mot essayer, vous n’accomplissez rien parce qu’essayer ce n’est qu’une excuse pour ne rien faire : « J’ai essayé de le faire. J’ai essayé. J’ai essayé. » Dans votre propre vie, utilisez les mots, « je crée », « je fais », « je manifeste », « j’ai l’intention » et « j’accomplis ». Oubliez le « j’essaie ».

Lorsque vous devenez un faiseur et que vous êtes capable de manifester ce que vous voulez dans la vie, vous faites de vous un miroir dans lequel bien des gens voudront se voir. Il y a une certaine croyance qui existe voulant qu’il y ait une quantité limitée de chaque chose et que seule telle ou telle personne peut faire ou manifester des choses. Lorsque vous commencez à montrer que vous pouvez infléchir les lois de la réalité, il peut alors arriver que d’autres personnes n’aiment pas cela, car elles pensent que vous avez quelque chose qu’elles veulent et qu’elles ne peuvent avoir à moins que vous ne l’ayez plus.

Si vous vous placez derrière les autres et que vous avez peur d’avoir ce que les autres n’ont pas parce que vous pensez qu’il n’ yen a pas assez, vous ne comprenez pas qu’en permettant aux principes divins de travailler en votre corps et de s’ancrer sur la planète vous devenez ainsi un exemple vivant de la Lumière à l’oeuvre. Vous permettez alors au dessein inné de la Lumière de passer à travers votre véhicule et vous devenez un exemple vivant de ce que les autres peuvent faire. Telle est la haute vibration que nous nous proposons de tous vous enseigner. Nous voulons vous faire comprendre qu’il n’y a aucune restriction.

BARBARA MARCINIAK Extraits de son livre MESSAGERS DE L’AUBE, p. 143 à 152
Ariane Éditions, 1995

 

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes