Archive pour 7 mars, 2016

Se purifier et Se revitaliser aux changements de saison

 

 

Le rythme et les contraintes de notre vie quotidienne génèrent souvent des tensions physiques et mentales. Notre alimentation, parfois trop riche et pas toujours équilibrée, entraine alors un encrassement de l’organisme. Les déchets s’accumulent et engendrent différents maux : fatigue, irritabilité, troubles du sommeil, problème de peau, fragilité du système immunitaire. La conscience aussi devient plus lourde et l’état de méditation plus long ou difficile à recevoir. Les signes sont clairs, l’organisme a besoin de repos.

Les changements de saison et en particulier le printemps et l’automne sont les saisons idéales pour procéder à un grand nettoyage de l’organisme. Plus accessible que le jeûne, la mono-diète associée au Yoga, à la marche, à la méditation et au massage constitue un merveilleux outil

Printemps

 

La frugalité pour conserver sa force vitale


Le jeûne et la frugalité sont pratiqués depuis la nuit des temps pour purifier l’organisme, éclaircir le mental et élever l’âme. Lorsqu’un animal est malade, naturellement, il se met en état de jeûne pour évacuer les toxines et retrouver la santé. Dans toutes les traditions spirituelles, le jeûne est pratiqué pour favoriser la maîtrise des sens et accéder à de nouveaux champs de conscience. Car lorsque le corps a pas ou peu d’aliments à digérer, il peut se consacrer à d’autres fonctions. La digestion requière énormément d’énergie : nous le ressentons tous. Après un repas un peu lourd, il nous faut du repos, la concentration est plus difficile.

Catherine Valat, Naturopathe explique que l’énergie est alors monopolisée pour le filtrage, le tri, l’évacuation des apports quotidiens et le temps et l’énergie manquent alors à la phase de régénération, de reconstruction, et à la l’expulsion des toxines. A force, fatigué de tout cela, le corps cherche à nous avertir, par de petits signes : fatigue, douleurs, surpoids, … Puis, petit à petit la chronicité s’installe pour aboutir, des années plus tard à la dégénérescence.

En Yoga, on préconise 3 voire 4H de délai entre un repas et la pratique. Pourquoi ? Pour que l’être puisse se centrer complètement dans le moment présent, à tous les niveaux.

Ainsi, se mettre en état de restriction alimentaire, mais de manière ludique et agréable, c’est offrir au corps, au mental et à l’âme une nouvelle disponibilité.

Technique des plus naturelles excellente pour conserver, maximiser ou retrouver la forme, la mono-diète de fruits et légumes est idéale pour purifier l’organisme et/ou le revitaliser.

Depuis la mode du régime crétois, tout le monde sait que les fruits et les légumes sont excellents pour la santé. Sur nos antennes, dix légumes et fruits par jour sont désormais conseillés.

Crus, ils conservent tous leurs éléments nutritifs et l’apport en vitamines, en oligo-éléments et en enzymes est optimisé.
C’est un des atouts majeurs pour augmenter notre énergie vitale.

Les aliments crus toujours vivants (pour preuve, certains continuent de pousser une fois cueillis) vont contribuer à purifier, désintoxiquer et détoxiner l’organisme.

Si la cure de raisins est aujourd’hui très connue car pratiquée depuis l’antiquité, chaque légume et chaque fruit apporte des nutriments spécifiques et a des propriétés particulières sur les différents organes du corps.

Les cures de jus notamment facilitent la purification de l’organisme par l’apport important en énergie qui va être consacrée à la purification, à l’élimination, à la filtration et aux réfections cellulaires et tissulaires qui se manifestent par la régénération et le retour à la normale du métabolisme. La cure de pomme est réputée avoir de nombreuses vertus dépuratives, revitalisantes, rajeunissantes et embellissantes.

La cure peut avoir une durée variable : 3 jours sont un minimum pour percevoir des effets de purification, 5 jours sont parfaits pour ancrer ces effets, à des fins curatives et spirituelles, on peut aller jusqu’à 40 jours, sous surveillance médicale dans ce cas. Pour renforcer et faire perdurer les bienfaits d’une cure, on peut pratiquer une journée de jeûne ou de mono-diète hebdomadaire.

La préparation de la cure est importante. Dans le cadre de mes stages, je recommande une préparation progressive d’une semaine pour une diète de 5 jours. Il est conseillé d’éliminer d’abord les protéines animales puis les protéines végétales, les laitages et enfin, les céréales. Il s’agit de ne consommer plus que des fruits et des légumes pendant les deux jours qui précèdent le début de la cure. L’idéal est de ne manger que des fruits la veille. Cette préparation évite de brusquer l’organisme et permet d’évincer les désagréments liés au processus de détoxination, tels que les maux de tête, les éruptions cutanées, etc. Pour débarrasser le corps de ses toxines et alléger les intestins, je propose une purge en tout début de cure.

En fin de diète, la reprise alimentaire se fait dans le sens inverse de la préparation : réintroduction de fruits et légumes crus ou cuits puis des produits laitiers faciles à digérer, ensuite viennent les céréales et enfin les protéines animales. Pendant toute la durée de la cure, il est important de prendre le temps de faire de l’exercice, de bien s’oxygéner et aussi de se reposer. Enfin, bains chauds salés agrémentés de fleurs et massages favoriseront la détox par le biais de la peau.

Pour Laurence Pinsard, pratiquante et journaliste spécialisée sur les sujets « bien être », s’il est possible de faire un jeûne ou une monodiète seul et chez soi, l’idéal est, surtout pour une première fois et pour plusieurs jours consécutifs, de se joindre à un groupe. Non seulement on bénéficiera du soutien du groupe mais cela permet aussi de quitter son quotidien, de ralentir son rythme de vie.

Le Yoga, l’Ayurvéda, le massage et… la nature tout simplement sont des aides précieuses pour assister le processus de nettoyage.

images

Dans mes séjours, j’associe Yoga, méditation, marche consciente et massage à un régime adapté, sans oublier quelques techniques de purification yoguiques (Neti, Agnisar Krya, Nauli…) et ayurvédiques qui optimisent les effets de la cure. Tout cela est complémentaire. Corps et mental se reposent, se purifient et se ressourcent en même temps et la conscience s’ouvre à d’autres dimensions. Ces stages ont lieu dans des endroits privilégiés, en pleine nature pour bénéficier du Prana, de l’énergie vitale universelle que la beauté, le calme et les vibrations des arbres, des fleurs et des animaux dégagent.

Renforcé, régénéré, apaisé, chacun repart avec de nouvelles ressources, à maintenir et à cultiver au quotidien pour évoluer en état d’équilibre et d’harmonie, avec soi-même et avec ceux qui nous entourent.

Keshar, professeur de Yoga et thérapeute en Ayurvéda. Sur le blog de Francesca http://livreblogdujeudutao.unblog.fr/

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes