Archive de l'auteur

Historique du Jeu du Tao

Issu de Livre du Jeu du Tao de Daniel Boublil et Patrice Levallois

 

Historique du Jeu du Tao dans Histoire du Jeu du Tao jeu-du-tao1

Si le Jeu du Tao a été salué avec tant de chaleur par la presse, toutes tendances confondues, c’est visiblement que notre société éprouve une grande soif de convivialité et de coopération… Commençons par rappeler en gros de quoi il s’agit et comment la chose est née.

Le Jeu du Tao est une des expressions de l’art de l’échange et de la coopération et des jeux “gagnant-gagnant”. Chaque joueur s’engage à apporter son aide, son expérience humaine et professionnelle, dans l’accomplissement des souhaits énoncés par les autres joueurs.

La démarche sous-jacente repose sur une synthèse de différentes sagesses traditionnelles, d’approches introspectives mises au point par le Mental Research Institute de Palo Alto, des recherches en psychologie de la motivation et en programmation neuro-linguistique, de l’approche analytique de Paul Diel sur le « désir essentiel », des recherches de l’école Jung sur les fonctions du conte, sur les techniques de communication non violente et sur quelques autres nouvelles méthodes de coopération. Une partie de Tao se déroule idéalement à quatre personnes, encadrées par un « Taoanimateur ». Une partie peut durer entre trois/quatre heures et… plusieurs jours (!,) une quête pouvant être approfondie au cours de parties successives, proches ou espacées.

L’idée de base qui sous-tend le Jeu du Tao repose sur une conviction : chaque être humain est porteur d’un projet, d’une aventure, d’une potentialité généralement bien plus grande que ce qu’il s’imagine. Cette potentialité, pour pouvoir s’actualiser et s’épanouir, doit s’inscrire dans une quête. La soif de vie doit prendre la forme d’une recherche concrète pour inscrire chaque légende individuelle dans le grand Jeu collectif de l’humanité. C’est donc d’abord un jeu qui propose une aventure dont chaque joueur peut devenir le héros.

Il s’agit en l’occurrence d’un héroïsme qui explore d’abord de façon très existentielle nos raisons de vivre, nos motivations profondes, notre désir essentiel, tout autant que des actions quotidiennes vis-à-vis des autres, nos proches, nos relations, le reste du monde. Il y a autant de quêtes que d’individus, toutes sont possibles, des plus tranquilles aux plus actives, des plus matérielles aux plus éthérées, mais toutes ont un point commun, une donnée fondamentale de l’existence : nous sommes ce que sont nos relations aux autres.

Ce que nous donnons aux autres est à nous, ce que nous faisons à autrui nous nous le faisons à nous même. Les verbes faire et donner mais aussi écouter, échanger, s’entraider, apprendre ensemble, coopérer sont pour un joueur de tao, essentiels : leur apprentissage est indispensable. Car – nous en avons la preuve tous les jours – la coopération entre les hommes est difficile. Sa mise en oeuvre se heurte à la fragmentation des intérêts, au poids des habitudes, au désir de maintien des privilèges et surtout à notre incurable propension aux conflits, nos reflexes d’auto-défenses, nos préjugés et a-prioris et cette facilité que nous avons à rejeter la responsabilité de nos problémes sur l’Autre.

Ce constat ne suffit pas à bâtir un monde meilleur. Pour que celui-ci puisse déboucher sur un mieux-être, individuel et collectif, il faut qu’il puisse devenir action, individuelle et collective, et s’inscrire dans la vie concrète et quotidienne des gens. Il faut qu’il s’actualise en actes.

Pour cela, toutes les informations, toutes les techniques qui sont proposées sur ce site, ont pour objectif de faire prendre conscience à chacun de sa quête personnelle, puis de mettre celle-ci en chantier et de l’inscrire, dans la mesure du possible, dans un grand jeu collectif comprenant, potentiellement, l’humanité entière ! Mais… comment l’aventure du Jeu lui-même a-t-elle commencé ?

 

jeu-du-tao11 dans Histoire du Jeu du Tao

1...400401402403404

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes