Archives pour la catégorie La Règle du Jeu du Tao

Règle de base du Jeu du Tao

REGLES DE BASE (chapitre 1)

Règle de base du Jeu du Tao dans La Règle du Jeu du Tao jeu-du-tao1

 

 

  1. LE BUT DU JEU. Le Jeu du Tao te propose d’énoncer une quête personnelle puis de la mettre à l’épreuve à travers un parcours de 32 questions (Livre des Questions  ). Chaque question est accompagnée d’un texte qui t’aidera à en clarifier les enjeux notamment par des renvois au Livre des Sagesses. Enfin, tout au long du jeu, tu seras invité à tirer des oracles (Livre des Oracles ) qui te mèneront à prendre des engagements concrets pour réaliser ta quête.

        2. LA QUETE. Le jeu commence par une première question : Que cherches-tu ? Il t’est ici demandé de formuler explicitement une demande, une quête, un vœu, un souhait, un rêve, fun changement à réaliser…

 

 

-          La quête doit être exprimée à la première personne du singulier.

-          Toutes les quêtes sont acceptables, des plus matérielles aux plus spirituelles, à partir du moment où elles ne sont pas négatives. Demande ce que tu veux, et non ce que tu ne peux pas. « Je ne veux pas fumer » ne va pas : « Je veux arrêter de fumer » passe à la rigueur ; mais tu peux dire aussi : « Je veux retrouver mon souffle ».

-          Les quêtes agressives ne sont pas acceptées ; « Je désire tuer mon voisin » est impossible ;

-          Demande ce qui te fera grandir intérieurement, non ce qui te diminuera en renforçant tes négativités. Le travail s’effectue sur tes émotions, ton esprit et on corps. Mais il doit se faire étape par étape, dans la non-violence vis-à-vis de toi-même et des autres. A mesure que tu progresseras dans le Jeu du Tao, tu te rendras compte qu’il te faut d’abord t’accepter tel que tu es, avec tes qualités comme tes défauts. Tu peux certes  changer et grandir, mais ton évolution passe avant tout par le constat de l’acceptation de ce qui est.

-          Enfin, le jeu n’a d’intérêt que si la quête que tu présentes te tient vraiment à cœur. Sinon, tu perds ton temps (et celui des autres).

 

CHANGER DE QUETE ?

Travaillant à ta quête, tu peux découvrir qu’elle n’est pas (ou plus) si importante pour toi. Pas de problème : cela peut juste signifier qu’il te faut aller au bout de ta curiosité pour t’en libérer ; de toute façon – et c’est troublant – tes objectifs les plus divers ne sont que des variantes de te quête fondamentale, ton « désir essentiel », que la pratique de ce livre t’amènera sans doute à rencontrer. Sache donc qu’à tout moment, tu peux changer de quête ou au moins la reformuler. Il te faut alors reprendre ton parcours à travers les quatre mondes au début.

 

 Cao Cao Portrait ROTK.jpg

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

Règle de base du Jeu du Tao

REGLES DE BASE (chapitre 2)

 

4. LES CONSEILS DE SAGESSE

 

En page de gauche de chaque question, le texte comprend des mots en rouge. Ces termes renvoient au Livre des Sagesses. Cette partie de l’ouvrage est conçue comme un dictionnaire dont les articles rassemblent une myriade de pistes, de conseils, de références et d’exercices relatifs à la question à laquelle il t’est demandé de répondre. La plupart des articles renvoient à d’autres articles du Livre des Sagesses, parfois à d’autres questions et t’invitent à consulter des ouvrages sur le sujet traité. A toi de te promener à ta guise dans ce labyrinthe !

 

Pour ne pas te perdre, note ton cheminement dans ton carnet de route.

 

5. LES ORACLES

 

Le jeu du Tao t’invite aussi à tirer des oracles. Tu dois obligatoirement tirer un oracle lorsque tu te trouves dans l’une de ces deux situations :

-          Chaque fois que tu passes d’un Monde à l’autre ;

-          Chaque fois que tu interromps ta partie et que tu refermes ton livre parce que tu es fatigué, ou que tu as autre chose à faire.

 

Pour apprendre comment tirer un oracle avec trois pièces de monnaie, reporte-toi ici : http://livreblogdujeudutao.unblog.fr/category/le-livre-des-oracles/

 Règle de base du Jeu du Tao dans La Règle du Jeu du Tao jeu-du-tao2

L’oracle va te confronter au hasard. Mais rassure-toi, le hasard ne se trompe jamais. Ce que dira l’oracle concernera toujours ta demande. Chaque fois, tu devras sentir et comprendre à quel événement issu de ton histoire il fait allusion, quel conseil  il te donne, comment tu peux mettre en application ce conseil dans ta vie quotidienne, sous la forme d’un engagement. Ce dernier point est essentiel….

 

6. L’ENGAGEMENT

 

Chaque oracle t’invite à prendre un engagement. Celui-ci doit être concret et précis ; quoi, où, comment ? Note ton engagement dans ton carnet de route et agis.

UN CONSEIL : sois exigeant avec toi-même, mais ne vise pas trop haut. Mieux vaut un engagement modeste réellement mis en pratique qu’un défi téméraire jamais appliqué.

EN PRINCIPE , tu ne peux reprendre ta partie qu’une fois ton engagement honoré. Cela veut dire qu’il t’est quasiment impossible de mener une partie entière d’un seul coup par exemple en une soirée. Evitons néanmoins tout dogmatisme. Utilise donc le parcours à ta guise. Et si un oracle te pousse à t’engager sur une action… quand la saison prochaine sera venue (par exemple lors d’un voyage ou après une échéance) garde ton engagement bien en tête, inscris-le dans ton carnet et poursuis ta partie.

Si à la date dite, tu ne mets finalement pas en application ton engagement, cela peut vouloir dire deux choses :

-          Tu t’es engagé à quelque chose de trop difficile, trop contraignant ou pas assez réaliste ; peut-être vaudrait-il mieux faire une offrande plus modeste à ta quête…

-          C’est ta quête elle-même qui n’est pas aussi essentielle que tu le crois. Peut-être convient-il alors de la reformuler ou d’en formuler une nouvelle.

-           

7. LE TEMPS

 

Tu l’as compris, le jeu peut prendre quelques heures, quelques jours… ou plusieurs mois, voire des années. Il te faudra développer ta patience ; il n’existe pas de recettes magiques pour résoudre les problèmes. Il s’agit d’un apprentissage et celui-ci, comme tous les autres, demande du temps.

 

Cao Cao Portrait ROTK.jpg

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

Avant de commencer le Jeu du Tao

QUELQUES POINTS CRUCIAUX AVANT DE COMMENCER LE JEU DU TAO

 

 

LA CARTE ET LE TERRITOIRE

 

Rien ne t’empêche d’inventer ta propre règle.

 

Avec le Livre des Questions, nous avons tracé la carte du pays non géographique où nous t’invitons à nous suivre ; mais, comme aime le dire l’un de nos amis : « La carte n’est pas le territoire ». Et comme le murmurent les sages à l’oreille des voyageurs aimés : « Il est des errances où l’on croit se perdre, mais où, en vérité, celui qui le veut se trouve ».

HUMILITE ET HONNETETE

Ce jeun, s’il présente beaucoup d’aspects amusants, t’implique profondément dans la vie réelle. Inutile donc de dire que tricher (par exemple en sautant les étapes sans avoir honoré des engagements) est déconseillé. La  seule personne qui se trouverait grugée, ce serait toi ! Tâche donc de ne pas te mentir à toi-même : humilité et honnêteté sont deux qualités essentielles d’une partie réussie.

UN JEU « GAGANT-GAGNANT »

La règle du Jeu est là pour faciliter l’écoute, le partage et la clarification des désirs – et donc, à terme, leur réalisation. Que l’on joue seul ou à plusieurs, la règle obéit à une éthique d’aide mutuelle et de coopération. Elle participe de ce que l’on appelle aujourd’hui les jeux « gagnant-gagnant » : ce n’st pas parce que tu vas faire échouer la quête de l’autre que tu vas faire progresser la tienne, bien au contraire.

Voilà. Tu vas probablement découvrir en jouant des états jubilatoires de paix intérieure, des euréka, des sentiments de force et d’estime de toi. Mais tu rencontreras aussi des doutes, des a priori, des blocages, des craintes qui te freineront dans ton accomplissement ; si l’éthique du jeu est respectée, et si l’écoute de ta voix intérieure (ou de celles de tes partenaires) s’impose, tu verras comment des obstacles apparemment insurmontables peuvent être dépassés.

 

A toi de jouer.

 

barre de separation

 

UN PETIT TRUC : UTILISE TES SENS

 

Si tu veux profiter pleinement de ce voyage, essaie d’explorer chaque réponse au niveau émotionnel, celui du « ressenti ». Toutes croyance, toute conviction doit s’accompagner si possible d’une « preuve », une histoire tirée d’une expérience vécu par toi ou par d’autres si tu en as été le témoin. Dans ce récit, que tu dois faire au présent, chaque détail compte : le temps qu’il fait, ce que tu vois, les personnages qui t’accompagnent, ce que tu entends, ressens, les odeurs, les goûts, l’atmosphère… bref … Tous tes sens doivent être éveillés. Fais appel à ta « mémoire chaude »… Sois le plus vigilant possible à ce qui va se passer en toi. Prête attention aux messages que ton inconscient sera poussé à faire remonter vers la surface. Tout doit passer par ta propre expérience.

 

 

Règle du tirage des Oracles


 

Règle du tirage des Oracles dans La Règle du Jeu du Tao 339-694-large

 

LE YI JING ou LE CLASSIQUE DES CHANGEMENTS

 

Texte fondateur de la civilisation chinoise, maître d’œuvre de sa philosophie du Yin-Yang et compagnon de son histoire depuis plus de trois millénaires, le Yi Jing est un ouvrage unique au monde, par son objet, son projet et sa modernité.

Ni livre révélé comme la Bible ou le Coran, ni poème épique comme l’Iliade ou le Ramayana, son nom – Le Classique (Jing) des Changements (Yi) – situe bien ce dont il traite ; le changement cyclique, saisonnier, perpétuel, la seule éternité aux yeux des Chinois. Mais son argument n’est pas théorique ou spirituel, il est avant tout pratique : permettre aux humains d’appréhender un univers en perpétuelle transformation pour s’y conformer avec la meilleure adéquation.

Mince plaquette de quelques dizaines de pages, son énoncé se résume à 64 situations types de la vie quotidienne. Chacune, rabotée jusqu’à sa dynamique interne, est détaillée par de courtes phrases explicatives et nommées par un verbe d’action (« Avancer », « Progresse ») ou une image symbolique (« la Floraison », « le Chaudron »).

 

Ces situations types sont représentées à l’aide de figures linéaires formées d’un empilement de six traits, continus (Yang) à ou redoublés (Yin), régis par une stricte logique positionnelle qui a permis l’élaboration d’un réseau complexe de relations réciproques entre elles et à l’intérieur d’elles-mêmes.

Ces schémas abstraits, appelés hexagrammes, sont le résultat d’une réflexion approfondie menée au cours des siècles à partir d’antiques matériaux divinatoires qui furent également à la source de l’écriture idéographique chinoise.

 

Les Chinois, peuple trop concret pour imaginer le futur prévisible, ne l’utilisent que pour s’informer sur la configuration momentanée du Yin et Yang  et à seule fin d’y adapter leur attitude de la manière la plus efficace qui soit. Cette recherche de l’adéquation harmonieuse avec le moment était considérée par Confucius comme l’acte moral par excellence.

Description de cette image, également commentée ci-après

 

Aujourd’hui, malgré une défaveur aggravée par l’expansion coloniale occidentale et renforcée par l’idéologie positiviste du régime communiste, le Yi Jing retrouve toute son importance tant en Chine qu’en Occident. L’extraordinaire convergence entre la vision unitaire et évolutive qu’il propose et les récentes découvertes de la théorie du Chaos dynamique et de l’organisation aléatoire des systèmes vivants lui assure une place de choix dans les décennies à venir.

Ni plan du monde, ni récit de sa création, mais description fractale de son fonctionnement, le Yi Jing non seulement nous ouvre les portes de la perception chinoise du réel en nous permettant de la comprendre de l’intérieur, mais nous permet aussi de gérer de manière plus efficace les constantes fluctuations de notre réalité quotidienne.

 

300x250IC1-150x150 dans La Règle du Jeu du Tao

Issu du Livre du JEU du TAO – Comment DEVENIR le Héros de Sa Propre Légende créé par Daniel Boublil et Patrice Levallois

Le Livre du Jeu du Tao a été conçu sur une idée originale de Marc de Smedt et réalisé sous la direction de Patrice Van Eersel, Patrice Levallois et Sylvain Michelet

12

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes