Archives pour la catégorie Le Monde de la TERRE

L’Unicité de toute chose

 

10 Emanation lumièreTout ce qui existe sur cette Terre se compose des mêmes éléments communs à l’ensemble de la planète. Pourtant, les Humains qui marchent ici-bas ont tendance à se percevoir comme des êtres entièrement à part. Ils foulent son sol, ils attestent de sa magnificence, et ils sont fascinés par sa beauté. Mais s’ils craignent aussi sa puissance, ils ont l’impression d’être totalement distincts et séparés d’elle. Nous aimerions vous rappeler une caractéristique très particulière. Les éléments dont se compose votre corps sont l’exacte représentation des éléments qui composent votre planète. Tel un biotope en système clos, tout ce qui existe ici-bas, et tout particulièrement le corps humain, vient de la Terre. Tout ce qui a contribué à la croissance de l’Humanité est venu de celle que vous appelez votre Mère et a d’abord été prélevé dans son sol avant d’être ingéré, et cela lui a permis, à votre Mère, de croître au côté de ses enfants – et voila, maintenant vous êtes là! C’est le sol de la Terre, la glèbe par conséquent, qui a fait croître la nourriture qui a alimenté votre Mère et permis que vous existiez.

Puisque vous connaissez le cycle de la vie, vous savez également ce qu’il se passe lorsqu’elle se termine: l’être humain retourne à ses éléments de base, n’est-ce pas? Le cycle est assurément achevé. Malgré cela, les Humains croient qu’ils sont à part. Et c’est de cela dont nous souhaitons vous entretenir: de ce qui vous fait dire, intuitivement, que vous êtes à part. Mais avant que nous abordions cette discussion, nous souhaitons raviver dans votre mémoire le souvenir que vous faites partie des éléments, concrètement, de votre planète.

Nous avons parlé de la « conscience de Gaia ». Et donc avons-nous parlé du fait que l’Humanité et la planète sont vues comme une seule UNité. Vous ne pouvez pas les séparer – jamais. C’est ainsi que l’équilibre est maintenu, et c’est de cette façon que cet équilibre perdurera. Vous rappelez-vous de votre histoire? Les peuples autochtones de votre pays reconnaissaient cette connexion. Ils ne se contentaient pas de la reconnaître, ils l’amplifiaient – en la célébrant, en l’honorant, et par des rituels. Que cette conférence soit pour vous l’occasion d’entendre une fois de plus que les rituels conviennent parfaitement pour rétablir votre enracinement, votre connexion et votre ancrage, à la terre de cette planète! Les rituels n’amplifieront que ce qui doit s’ensuivre dans votre futur – et il se peut bien que ce qui va s’ensuivre s’avèrera vraiment grandiose. Ceci est en rapport avec ce paquet, sur vos genoux, que nous allons vous montrer dans quelques instants.

Les peuples autochtones, même ceux de votre région comme partout dans ce pays, comprenaient le besoin de célébration des éléments. Si vous cherchez dans leur passé, vous y découvrirez le rituel qui concerne les multiples éléments de la Terre. Ils recouraient à ces éléments dans leurs cérémonies d’une façon qui reconnaissait le fait que l’Esprit faisait partie du sol de la Terre! Ils reconnaissaient qu’ils étaient faits aussi, en tant qu’Humains, de granit, et même des arbres et de toute autre vie. Si vous approfondissez vos recherches sur ce qu’ils faisaient, vous allez découvrir une chose étonnante: à leur façon, sur un certain niveau, ces peuples autochtones avaient également conscience du magnétisme terrestre! Saviez-vous cela? Car ils honoraient les quatre directions de la boussole – ils traçaient des lignes sur les rochers des montagnes dont les herbages leur servaient de repères pour la grille magnétique. Oui, ils faisaient ça! C’est toujours là, vous pouvez vérifier. Car leur connaissance était intuitive, et ils suivaient cette intuition – ils connaissaient la relation entre la Mère Terre et les Humains qui foulaient son sol.

Enfin, ils honoraient la vie qui leur était aussi une nourriture. Ils comprenaient tout autant le cycle qui leur permettait de se nourrir du bison pour leur propre bénéfice et celui de leur espèce, que le cheval qui leur assurait le portage de leurs charges. Ils les honoraient dans leurs cérémonies et dans leurs dessins, et ils considéraient qu’ils contribuaient tous à la vie du sol de la planète. Nous vous rappelons cela parce que votre découverte et votre illumination consistent en partie en un retour à ces racines – en un retour à la connaissance que la conscience de la planète vous appartient, et ceci est notre sujet suivant.

Kryeon –Extraits du channeling La Terre et Vous, mai 1998 – LA VIE DEVANT SOI http://devantsoi.forumgratuit.org/

Nous sommes des parts d’éternité

 

univers bleuEn dehors de ce qui fait notre vie de tous les jours, nous faisons également partie de cet ensemble merveilleux qu’est l’univers, partie de chaque famille de vie qui habite notre planète. Et pour pouvoir avancer dans ces domaines, nous mettrons en œuvre un autre registre, celui de l’Intention. Je ne parle bien sûr pas de l’intention d’aller au cinéma, de partir en vacances ou de faire un taboulé ce soir. L’intention … force que nous utilisons parfois contre nous-mêmes lorsque nous nous baignons dans notre soi-disant médiocrité en nous traitant nous même de tous les noms possibles ! L’Intention… une des plus grandes forces dont nous disposons… L’intention, cette tension de tout notre être vers… Les chamanes disent : « une fois l’Intention envoyée, tout l’univers conspire à sa réalisation. » D’où la nécessité de devenir les maîtres de nos pensées ! Sandra Ingerman* nous avait raconté qu’elle avait fait une liste de toutes les pensées négatives qu’elle pouvait avoir. Puis, elle en a écrit la balance positive sur des post-its qu’elle avait collé autour de son ordinateur afin de s’en souvenir pour ne plus être victime de ce type de pensées. 
Nous avons tous quelque chose à faire ici, là où nous sommes… sinon, nous ne serions pas là. Et si nous pensons que nous devrions être ailleurs, alors allons ailleurs… après s’être assuré que ce n’est pas une fuite.
Nous avons cette chance de pouvoir devenir acteur de nous même. Et je constate que plus les personnes « deviennent », plus elles rayonnent alentour, plus elles aident d’autres à désirer « devenir », à « être ». 
En fait, quel est le but d’une vie ? Gagner de l’argent ? Réussir ? Que veut dire réussir ? Penser à lier l’harmonie à ses intentions permet d’allier le nécessaire vital à la réalisation intérieure, sans limites.

Tout a changé dans ma vie le jour où j’ai compris pourquoi mes livres ou films favoris avaient été du fantastique ou de la SF… pourquoi mon premier livre de chevet avait été « La Quête du Graal ». De cette conscience j’ai senti à quel point notre vie peut être exceptionnelle si on la vit, au quotidien, comme une quête… 
Je voulais être artiste… j’ai fait du théâtre, du chant, du dessin… la vie est drôle, bizarre… à chaque fois j’ai arrêté, à chaque fois, j’ai peu après rencontré sur mon chemin des personnes qui auraient pu m’aider si j’étais restée dans tel domaine. Que me disait la vie ? – tu vois, tu aurais pu, ce n’est pas un ratage… il y a autre chose pour toi. – Oui, mais quoi ? Alors j’ai regardé mon chemin et vu comment j’ai sauté sur chaque opportunité en confiance, quitte à me « planter » en pensant : c’est une partie du voyage, oui, même les passages les plus noirs. Et pour la petite histoire, comme mon intention d’enfant a dû être forte, le théâtre est venu me retrouver, pour le plaisir.
En sus de l’harmonie, j’ajoute l’intention de l’autonomie… s’en approcher au plus près possible, approcher et goûter l’alliance de ces deux états pour soi-même et pour celles et ceux qui le désirent. Devenir autonome permet de ne plus attendre de solutions de l’extérieur et l’on constate vite, qu’elles arrivent les solutions, par des biais auxquels nous n’aurions jamais pensé. Alors on commence à mieux vivre le moment présent, mieux y déceler les opportunités qui s’ouvrent à soi et on trouve le courage de s’y engager. Tout cela m’est arrivé en grande partie grâce à un maître soufi, Omar Ali Shah et depuis vingt ans, grâce à la pratique chamanique. Pour certains autre ce sera par le soufisme, le yoga, la méditation, le bouddhisme, le tantrisme, que sais-je, en tous cas, ce que je sais c’est que c’est un « boulot » continu et un « boulot » passionnant.

* Sandra Ingerman : Chamane, auteur de plusieurs livres dont « Médecine pour la Terre ».

Olga Brix http://60gp.ovh.net/~pluiedau/cadre.htm

Les niveaux multidimensionnels des grilles

 

A4Il y a des grandes grilles qui sont les conduits vitaux principaux de la terre. Ces grandes mailles sont divisées en mailles plus petites, elles-mêmes sous-divisées en mailles encore plus petites dessinant un treillis plus fin. Il y a des grilles dans des grilles, selon une hiérarchie d’échelle qu’on peut qualifier de fractale. 

On peut comparer cette imbrication de réseaux aux réseaux vitaux du corps humain. Le système sanguin est fortement couplé au réseau respiratoire, au système lymphathique et au système nerveux, par exemple. Il est lui-même constitué de gros vaisseaux principaux, qui se ramifient en vaisseaux plus fins, et encore jusqu’aux vaisseaux capillaires extrêmement fins.

Par ailleurs, le corps humain est fait de la superposition d’au moins 5 corps énergétiques de niveaux vibratoires différents: corps physique, vital, émotionnel, mental et spirituel (voir article Chakras et corps subtils). Il en est de même pour la Terre. Elle a ses propres corps énergétiques. Ainsi la comparaison entre le corps humain et le corps de la Terre n’est pas qu’une image commode. Il est une réalité: corps humain et corps terrestre sont constitués selon des structures semblables. Chacun des corps de la Terre est parcouru de son propre système circulatoire: c’est une grille.

La superposition multidimensionnelle des grilles a par exemple été décrite par Richard Leviton (Leys lines and the meaning of Adam). Selon sa vision, une certaine forme de structure énergétique s’est mise en place dans les premiers temps de l’existence de la Terre, en relation avec l’apparition de la vie biologique. La structure d’origine était faite de lignes droites reliant des vortex énergétiques en forme de dômes posés à la surface de la terre. Ces lignes étaient doubles, l’une portant la vibration de l’or et l’autre celle de l’argent. Ces lignes montaient aussi verticalement d’une certaine façon pour se rejoindre en un point particulier de la Terre, son nombril en quelque sorte. Ce nombril pourrait être Avebury en Angleterre. Il est intéressant de remarquer que d’autres lieux sur la planète ont été nommés nombril, comme Delphes en Grèce ou Cuzco au Pérou.

Levinton distingue 4 grilles de niveaux vibratoires différents, correspondant aux corps énergétiques de la Terre, localisées en surface ou dans l’atmosphère, jusqu’à environ 3 km d’altitude. L’une d’elle est faite de 15 grands cercles entourant la terre au-dessus de sa surface, déterminant 62 points de croisement et 120 triangles. La ligne de ley St-Michael en Angleterre en fait partie. Elle ne se limite pas à l’Angleterre, elle fait le tour de la Terre. Une autre grille, souvent parallèle à la précédente, inclut une multitude de dômes secondaires, au total 1746 dômes qui sont devenus des lieux potentiels de menhirs, de centres mégalithiques ou de temples. Chaque dôme était porteur des codes de lumière nécessaires pour créer la vie.

Lire l’article en son entier sur http://rustyjames.canalblog.com/archives

Une Aura et Biochamp – Terre et homme

 

Tous ce qui est en haut est comme tout ce qui est en bas. En comprenant les énergies de la terre on comprend les énergies de l’homme et inversement. Ce film a pour but d’expliquer ce qu’est le Biochamp de l’homme et celui de la Terre, le Biochamp étant l’ensemble des énergies naturelles qui l’entourent et le protègent.

Image de prévisualisation YouTube
Pour plus d’infos, voir le site ma-terre.fr et les livres qui y sont proposés.

 

LE SYMBOLISME DE LA TERRE

 

Arbre-styliseLe Carré et le 4 sont les emblèmes de cet élément. Dans le Tarot, l’Elément Terre représenté par un Denier évoque schématiquement l’argent, le monde matériel, celui de la forme. Il désigne aussi la planète qui nous accueille, nous porte, nous protège, nous offre en abondance tout ce dont nous avons besoin. C’est la Mère Terre Nourricière. Le lien nous unissant à elle est pour le moment indissoluble. Nous faisons encore et ce, pour des éons, partie intégrante d’elle. C’est la nature et la structure de notre corps physique qui nous relie à elle. Elle constitue notre cercle infranchissable. Tant que nous n’aurons pas dépassé les limites imposées par la densité occasionnée par notre corps matériel, notre attache à la Terre ne pourra se rompre et nous resterons sous sa dépendance ; Même pendant l’intervalle de vie revenant chaque nuit dès que nous nous endormons et passons, pour la plupart d’entre nous sur le Plan Astral (le plan du rêve), et celui pendant lequel nous sommes désincarnés entre deux existences terrestres, l’influence qu’elle exerce sur nous est considérable. La Terre et son attraction font partie intégrante de notre réalité et ce, pour bien longtemps encore.

Je tiens simplement à souligner l’importance de l’Elément Terre sur notre existence quotidienne ; Non pas que l’action des Trois autres Eléments soit peu déterminante, mais leurs effets sont moins facilement décelables. La Terre est solide, compacte. Même si l’Eau possède un taux de densité mesurable, si l’on peut entier ses effluves, même si le Feu est visible à l’œil nu, même si nous pouvons sentir l’Air sur notre corps, l’entendre, percevoir son effet sur le monde végétal en l’animant, leur présence ne se fera jamais sentir de manière aussi effective que celui de la Terre ; Elément sur lequel nous reposons et vivons la plupart de nos expériences tout au long de nos multiples vies. Nous avons un lien privilégié avec lui.

Il émane du CARRE symbolisant la Terre, une stabilité à toute épreuve, une force tranquille que rien ne peut déstabiliser ni amoindrir. Chacun peut se reposer auprès de cette puissance ; En sa présence, l’on se sent entouré, préservé de tout danger et tranquillisé. Ce Cube est un point d’ancrage se trouvant sur le chemin, une borne indiquant la direction à prendre. Robuste, toujours prêt à être utilisé, sa résistance est à toutes épreuves. Sa forme angulaire évoque les attributs que je viens de lui décerner. Nulle autre figure géométrique décrit avec autant de précision la permanence des choses, l’équilibre, la résistance et la vigueur. Le carré est un point d’ancrage important, il inspire confiance et fermeté. Rien ne peut entamer notre détermination quand sa force nous accompagne. A ses côtés nous nous sentons invincibles et indestructibles. Il en va de même avec l’Elément Feu.

Le cube évoque une pierre, et plus particulièrement la pierre d’achoppement que l’on retrouve dans le symbolisme maçonnique ; Sur cette pierre, nous servant de fondation, nous allons bâtir toutes les constructions à venir. Sans cet Elément, nul édifice ne peut s’élever. Il est possible de concevoir en esprit toutes sortes de création, mai spas de les réaliser concrètement. C’est le rôle déterminant de l’Elément Terre.

La Terre est à la fois Yin/Yang. En tant que matrice, elle est féminine et en tant que force stabilisatrice elle est masculine. Suivant les situations, elle est l’un ou l’autre et parfois les deux simultanément. L’Elément Air intègre lui aussi les deux polarités. De ce point de vue, ces deux Eléments sont plus difficiles à cerner que l’Eau et le Feu qui eux, sont beaucoup moins contrastés. Il peut sembler surprenant d’associer, en partie, l’Elément Terre avec ses caractéristiques, telles que : la volonté, la rigueur, la détermination, la force, à la polarité féminine. Les choses ne sont pas toujours telles qu’elles le feignent au premier abord. Y prêter attention nous évite de nous faire prendre au piège des apparences. Apparences si nombreuses au cours d’un travail. La Terre/Matière est représentée habituellement par un cube (yang), mais dans le Tarot avec le Denier, elle a la forme d’un cercle (yin). Ce n’est pas une erreur de perception de la part des concepteurs. Tout en tenant compte des multiples facettes de cet Elément, ils lui ont rendu hommage et l’ont paré de féminité en le symbolisant par un cercle. Ils ont perçu sa dimension la plus haute et la plus noble, celle revenant au principe féminin, symbole de la conception de la gestation et de l’enfantement.

Nous devons tenir compte de cette réalité lors de nos interprétations, sous peine de dénaturer le sens du tirage des cartes. Surtout quand nous nous trouverons en présence des Arcanes Mineurs de Denier portant des chiffres Yin. Je fais référence au 2, au 6 et au 8. Nous pourrons aussi en tenir compte face au 9, nombre ambivalent. Je ne personnifie pas davantage les chiffres dans ce paragraphe, car un chapitre du livre référence leur est réservé…

Tout au long de chacun des quatre paragraphes concernant les Eléments, j’évoquerai la mythologie des 12 Travaux d’Hercule. Hercule est soumis à des tests, un dans chaque signe du zodiaque en commençant sa première épreuve dans le Bélier et en terminant la douzième dans les Poissons. En passant d’un signe à l’autre, Hercule accomplit un travail spécifique en relation avec l’un des Quatre Eléments. Les Trois Eléments de Terre sont : le Taureau, la Vierge et le Capricorne. Il lui faut faire preuve de sa valeur en tant que disciple, avant de pouvoir être amis à la véritable initiation, celle que fera de lui un Maître de Sagesse. Il doit combattre sa nature animale, la maîtriser, pour ensuite laisser pénétrer en lui ses principes supérieurs qui attendent de s’incarner. Hercule, le disciple, sacrifie son égoïsme et son individualisme forcenés sur l’autel du bien commun. Dans les trois signes de Terre, Hercule s’harmonise aux lois de la Vie en apprenant à ne pas opposer de résistance inutile. La maîtrise de la matière peut s’effectuer sans exercer de pressions fortes.

Dans le deuxième Signe du Zodiaque, le Taureau, Hercule a pour mission de capturer le Taureau de Crète. En affrontant le Taureau, il se confronte à l’aspect forme de la vie et à la nécessité d’apprendre à la gérer. La matière doit être apprivoisée, sinon sa force brute risque de l’entraîner sur des chemins impropres à « l’évolution ». Dans le signe de la Vierge, il est prolongé au cœur de la « dualité ». Il se trouve confronté à deux voies et ne sait laquelle prendre. Il échoue en empruntant la première, celle de la personnalité, et se rachète en suivant la seconde, celle de l’âme. Dans le signe du Capricorne, Hercule affronte sa nature inférieure en descendant au plus profond de son inconscient (symbolisé dans le mythe par l’Hadès), et en ressort victorieux après avoir été purifié par les feux de sa propre Conscience.

Dans le Tarot, les Arcanes étant en étroite relation avec l’Elément Terre sont : l’Hermite et l’Empereur pour les cartes Majeures et les 2, 4, 10, Valet et Roi, pour les Lames Mineures de Denier.

INTERPRETATION GENERALE

Les personnes marquées par cet Elément sont dotées d’un grand sens pratique, elles s’intègrent parfaitement dans le monde. Elles ordonnent la matière, la modèlent, lui donnent forme selon leurs souhaits. C’est dire le degré de responsabilité qui pèse sur leurs épaules. Certaines savent s’en montre dignes, d’autres beaucoup moins. Cet Elément soutient les individus responsables des systèmes de fabrication et de production, de leurs agencements et de la distribution des produits à travers le monde. Ces personnes n’agissent jamais à la légère, leurs actes sont longuement mûris à l’avance, c’est aussi ce qui les prédispose à l’inertie. Elles construisent pour la postérité et affectionnent les projets à long terme, car leur action est lente et réfléchie. Elles sont tenaces et persévérantes, aiment la précision dans les actes du quotidien.

Hd-AwJsabjnM1HPbyHvzDlmQXRgDe nature rationnelle, elles jugulent leur affect et tout ce qui se rapporte en général au domaine de l’intuition. Dotées d’un grand sens pratique, elles cultivent la patience et la disciple. Elles aiment prendre des responsabilités dans le domaine qu’elles affectionnent particulièrement, celui de la gestion du microcosme dans lequel elles vivent. Elles cherchent toujours à s’affirmer, ont tendance à être centrées sur elles-mêmes. Leur intérêt pour l’argent est réel, car elles considèrent que le monde ne peut tourner sans lui. L’être représenté par cet Elément est armé pour affronter les aléas de l’existence ; exempt de toute appréhension, il est animé d’une confiance absolue en lui. Il prend possession du monde environnant. Les limites son perçues, mais tout est mis en oeuvre pour les reculer et les vaincre. Rien ni personne ne peut s’opposer à la réalisation de ses projets.

L’être marqué par la Terre est apte à faire face aux situations les plus imprévues et les plus délicates. De plus, il sait pouvoir compter sur des aides précieuses, car il a su s’entourer des personnes les plus compétentes. Il réalise sur le plan concret ce que d’autres ont conçu. Il est discipliné et exigeant, autant envers lui-même qu’envers les autres. Les enjeux économiques retiennent toujours son attention. Il est endurant, voire même infatigable, mais aime prendre son temps. C’est un organisateur et un gestionnaire né aimant contrôler son travail jusque dans ses moindres détails. Précis, ordonné, habile, persévérant il cherche sans cesse à se perfectionner. Il ritualise tout ce qu’il touche, car il a besoin de cérémoniel pour se réaliser et s’épanouir. C’est sa façon de concevoir et d’approcher le sacré. Bien qu’il soit assez individualiste et introverti, il n’apprécie pas pour autant la solitude. Il aime être entouré des siens, de ses amis, de ses collègues et confrères.

C’est au sein d’un groupe qu’il se sent particulièrement bien, car il a besoin  d’autrui pour se  réaliser. La personne marquée par l’Eau éprouve ces mêmes nécessités. Ce qui n’est pas le cas de celle représentée par le Feu ou par l’Air. Bien que dans une moindre mesure pour cette dernière. L’élément Terre marque le début, le départ de toutes activités. Auprès de lui, l’on se sent en confiance, protégé, même au plus fort de la tempête. IL facilite le centrage en soi-même, dans son « hara » (centre de force lié à l’organe de la rate, qui est à la fois un récepteur et un transmetteur d’énergie pour tout le corps), l’enracinement. La terre évoque la force de concentration, de réalisation, la sagesse, la foi dans ses aptitudes. Une foi réaliste, basée sur la connaissance de son potentiel.

Il ne faudrait pas penser que la personne marquée par cet Elément ne s’intéresse qu’à l’aspect concret de la vie et qu’à la réalisation de son confort matériel. Son âme n’est pas avide de pouvoir et d’argent, elle ne ressent pas la jouissance pouvant être procurée par les possessions. Certains êtres, dont la Terre est l’Elément déterminant, s’inscrivent dans cette catégorie, mais ils ne sont pas majoritaires.

La personne marquée par cet Elément, aime la nature, son rapport à la terre est souvent charnel. Elle préservera aussi le corps de la Terre. L’écologie est un thème cher à son cœur. Non pas pour suivre une certaine mode ou pour vivre en harmonie avec le temps présent, mais par conviction profonde. Elle aura souvent tendance à respecter aussi son corps en prêtant attention à la qualité de la nourriture qu’elle va ingérer. Si ce n’est pas le cas, les plaisirs de la table compteront beaucoup pour elle. Elle sera astronome et son carnet d’adresses comptera un choix de restaurants sélectionnés par ses soins. Focalisée par ces sortes de plaisir, il lui faudra prêter attention à son poids car, elle est facilement sujette à l’embonpoint, surtout à partir de la quarantaine. Le Chiffre 4 revêt une grande importance pour elle, même dans ce domaine.

Doté d’une extrême sensibilité, la personne ne montrera pas ses états d’âme. Elle se méfie des émotions et préfère les juguler plutôt que de les laisser s’exprimer. Cette attitude le rend singulièrement distant vis-à-vis de ses semblables. Il ne se comporte pas ainsi pour les éviter, pour se démarquer, ou par esprit de séparativité, mais simplement par pudeur. Avec cet 2lément il ne faut jamais se fier à sa première impression. En effet, le consultant marqué par la Terre éprouve de l’intérêt pour autrui, il se préoccupe des autres et n’a de cesse de les aider. Il est toujours disponible pour donner un conseil ou  un avis. C’est une personne pondérée, réfléchie, calme et digne de confiance. C’est l’ami le plus sûr, car il est fidèle. C’est le compagnon généreux, bienveillant et attentionné plaçant le bonheur des ses semblables avant le sien. C’est un être positif, il aime la vie et la respecte. Il se sent aussi très proche d e la nature qui l’entoure. Nul esprit de sacrifice l’habite, comme pour la personne marquée par l’Eau, il adopte cette attitude parce qu’il se sent responsable du monde environnant. Il est habituellement assez attaché au passé, est en principe respectueux des traditions qu’il ne remet pas facilement en question. CE trait de caractère ne l’incite pas à lâcher prise facilement quand cela s’avère nécessaire dans son existence ; mais il sait mettre en évidence le meilleur du passé, ce qu’il a de plus fécond, afin d’en faire profiter ceux qui font difficilement face aux nécessités du monde contemporain. Il avance d’une manière régulière et déterminée dans l’existence,  mais il ne se presse pas, car il sait que le temps est relatif, qu’il est dû à une simple perception de nos sens.

Sur le plan de la santé, la Terre concerne tout ce qui se rapporte au corps. Elle exerce un grand pouvoir attractif sur tout ce qu’elle touche. Elle agit principalement, tout comme l’Elément Eau, par les processus magnétiques. Les cures de santé à base d’alimentation saine, sont parfaitement adaptées à la nature de la personne marquée par cet Elément. Les soins à base de téléchargementplantes, les diverses formes de massage, l’ostéopathie et toutes sortes de thérapie manuelles, lui conviennent parfaitement, que ce soit en tant que soignant ou patient. Par analogie, l’ossature du corps est marquée par l’Elément Terre.

Propos de Alain BRETHES dans son livre L’Interprétation des Arcanes Mineurs aux Editions Oriane.

Élément TERRE

 – Extrait de Les Anges et L’arbre de Vie de Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

téléchargement (5)Les métaux précieux, les pierres précieuses appartiennent à l’élément terre, ils sont de la terre, mais transformée, sublimée, une quintessence de tout ce qu’elle possède de plus pur. Et parce qu’elles représentent le travail de la terre, les pierres précieuses ont été choisies comme des symboles des vertus que l’homme parvient à acquérir en travaillant sur sa propre matière. La coutume de placer des pierres précieuses sur les vêtements des prêtres et la couronne des rois vient de la connaissance de ce symbolisme : elles représentent les qualités et les vertus que ces êtres doivent posséder pour exercer dignement leur charge. Et à chaque vertu correspond une pierre : à la sagesse, la topaze ; à la paix, à l’harmonie, le saphir; à l’amour, le rubis, etc …N’allons pas trop chercher si les prêtres et les rois méritent toujours de porter toutes ces pierres précieuses. C’est le symbolisme qui compte. Oui, si les rois de la terre, si les papes et les cardinaux portent sur la tête des ornements de pierres précieuses, c’est qu’il y a des pierres précieuses sur la couronne du Maître suprême de la création, et ces pierres sont les anges, les archanges, les divinités… (27 AOÛT 2000) 

La graine qui a été plantée en terre est exactement comparable à une créature qu’on a mise au tombeau. Quand l’Ange de la chaleur vient, il la réveille, la caresse et lui dit: «Alors, lève-toi maintenant, sors du tombeau! » Et voilà que cette vie qui était ensevelie commence à s’animer: une petite tige divise la graine en deux et sort de terre, donnant naissance à une pousse qui deviendra un jour un arbre formidable. C’est cela la résurrection. Mais pour ressusciter, il faut ouvrir le tombeau, et seule la chaleur ouvre les tombeaux. La chaleur, cela veut dire l’amour. 

Celui qui a beaucoup d’amour dans son coeur, un amour désintéressé, spirituel, ouvre le tombeau de ses cellules. Il y a en l’homme tellement de cellules qui sont en train de fermenter, de se désagréger ! Oui, ce sont des milliers de petits tombeaux qu’il faut ouvrir. Tant que ses cellules ne sont pas animées, vivifiées, elles restent inactives et l’homme ne peut pas connaître toutes les richesses intérieures qu’il possède. Mais après cette résurrection, après le réveil de ses cellules, sa conscience s’élargit et il n’est plus le même : à travers tout ce qu’il sent, tout ce qu’il vit, il se meut dans une autre dimension, la dimension de l’esprit. 

C’est l’Archange Mikhaël qui jouera le rôle principal dans la purification de la terre. Au cours des siècles une multitude d’êtres malfaisants ont déversé d’immenses forces destructrices. Ces forces se sont accumulées dans un réservoir et ont pris la forme d’un monstre que l’on a appelé le Dragon ou le Serpent. Dans le passé, des êtres audacieux, remplis d’abnégation, ont entrepris une lutte sans merci contre le Dragon, mais jusqu’à présent nul n’a réussi à le vaincre. 

Seul l’Archange Mikhaël est capable de vaincre cet égrégore : à l’aide de son armée, il va réaliser ce que depuis des siècles les multitudes réclament au Créateur. Son action a été prédite dans l’Apocalypse et les Livres sacrés. C’est pourquoi nous devons nous lier à l’Archange Mikhaël, lui demander sa protection et la possibilité d’oeuvrer avec lui afin de renforcer sa victoire. Les enfants de Dieu qui seront inscrits dans le nombre de ceux qui auront participé au combat de l’Archange Mikhaël, le Génie du Soleil, cette puissance de Dieu parmi les plus lumineuses, recevront le baiser de l’Ange du feu, et non seulement ce baiser ne les brûlera pas, mais il les illuminera. (29 SEPTEMBRE 1987)

 

Vous pouvez vous procurer les livres d’Omraam aux Editions PROSVETA lien http://www.prosveta.com/

123456

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes