Archives pour la catégorie Dans le Monde de l’Eau

Ma réponse 1 du Monde de l’Eau

 

MA REPONSE A LA QUESTION 1 – du MONDE DE L’EAU : quelles sont tes armes ?

 

Je constate régulièrement que chaque semaine, à mon travail, j’ai de plus en plus de contacts avec mes collègues, chacun vient poser ses fesses sur mon fauteuil d’accueil et y déposer une partie de lui(elle)-même…

Certains le faisaient auparavant, mais là, je dois avouer que les sujets de conversation sont de plus en plus profonds et touchent l’humain dans son profond mal-être !

Je pense que les meilleures des armes que je puisse avoir c’est la conscience de soi, ainsi j’arrive à différencier ce qui m’appartient et/ou non, puis la motivation, la capacité d’écoute et l’empathie.

 Et je crois que j’ai encore quelque chose à apprendre, c’est la maîtrise des relations humaines afin de ne pas trop me faire envahir par les émotions.

Ma réponse 1 du Monde de l'Eau dans Dans le Monde de l'Eau meteo-paysages-00029

Ma réponse 2 du Monde de l’Eau

 

MA REPONSE A LA Question 2 du Monde de l’EAU -Quel est ton meilleur souvenir ?

Les meilleurs moments pour moi, ce sont toujours des moments de découverte, l’euphorie de la première fois…  Peu importe d’ailleurs la découverte, mais c’est toujours le tout début de quelque chose qui me met en émoi !

Mais je dois avouer que jusqu’à maintenant le meilleur endroit où je me sois sentie la plus compétente c’est dans la communication. Ça me rappelle de bons souvenirs de soirées entre amis à vouloir refaire le monde, et ça me rappelle aussi une rencontre avec le parrain de ma filleule avec lequel nous avions fini une soirée  plus qu’à 2 au milieu des invités du baptême de ma filleule, à parler de religions… oui, je me sens bien en oratoire…. 

Ma réponse 2 du Monde de l'Eau dans Dans le Monde de l'Eau meteo-paysages-00003

Ma réponse 3 du Monde de l’EAU

MA REPONSE à la Question 3 du Monde de EAUquel était ton jeu favori ?

 

 

Je me souviens que lorsque j’étais au collège, j’adorais faire des parties d’osselets avec mes camarades. J’y étais d’ailleurs assez douée et dans cette logique de jeu, le vainqueur reprenait systématiquement la partie avec un autre joueur jusqu’à temps de perdre et bien souvent la demi-heure de récréation n’était pas assez suffisante pour terminer la partie. Alors nous remettions cela après le repas de midi et ainsi de suite….

 

J’ai appris bien plus tard, en vieillissant, qu’il existait une pièce de Musée en Angleterre : Nymphes d’Artémis ou encore à Berlin avec la Joueuse d’osselets dite aussi la Petite Julie. Plus proche de nous, il est possible encore d’observer la Nymphe à la coquille au Musée du Louvre. Le jeu d’osselets , était parfois utilisé dans l’art de la divination. L’astragalomancie se pratiquait notamment à Samos et à Ephèse. De plus, les oracles étaient souvent des femmes qui vivaient au sein d’un espace sacré dédié à une divinité. Il s’agissait parfois de grottes naturelles qui servaient de sanctuaire à oracle.

Ma réponse 3 du Monde de l'EAU dans Dans le Monde de l'Eau meteo-paysages-00010

Ma réponse 4 du Monde de l’Eau

MA REPONSE à la Question 4 du Monde de l’EAU- Qu’as tu fait et réussi dont tu sois fier ?

 

Rétrospectivement, de quoi es-tu fier ?

Ce n’est pas réellement une fierté aujourd’hui, lorsque je regarde cela avec le recul, car tout cela est bien loin maintenant, mais à l’époque, c’est vrai que j’en ai été fière… peut-être trop d’ailleurs !

 Faut dire que lorsque j’étais gamine j’avais tellement tendance à être toujours fière de moi, pour un ou pour un non et lorsque j’ai pris conscience de La Spiritualité qui m’habitait, j’ai tellement travaillé sur moi pour que cette fierté ne devient plus qu’un simple contentement de soi, une forme de tâche accomplie en quelque sorte ; qu’aujourd’hui il m’est impossible de revenir en arrière sur un sentiment qui a été travaillé et transformé !

 

Je pense que vous me comprenez !

 

Ma réponse 4 du Monde de l'Eau dans Dans le Monde de l'Eau meteo-paysages-00014

Ma réponse 5 du Monde de l’Eau

MA REPONSE 5 du Monde de l’EAU – A la Question : Ecris à la personne qui compte pour toi !

 

Permettez-moi de laisser parler mon cœur : 
Au dire de ces définitions, je me suis rappelé de ce que nous disons entre nous :  » mon frère « ,  » mes frères « , «  ma sœur – petite sœur – soeurette  » élevons nos cœurs en fraternité « ,  » vivre en fraternité  » …des mots …et les actes !

Je me suis rappelé aussi de cette invitation à la tolérance et à l’ouverture  » si tu cherches un frère parfait, tu ne trouveras pas de frère « 
Au moment où notre Maître intérieur parle de travail sur soi, parle de spiritualité, suivons-le en nous comportant réellement et véritablement en frère.

Rappelons-nous qu’un frère c’est celui à qui l’on se confie, à qui l’on fait part de nos joies et de nos peines ; c’est celui avec qui on partage. Le frère, c’est celui qui écoute, qui sait écouter, qui comprend, qui aide, qui partage, qui entraîne, qui invite, qui incite, qui appelle. Je suis là !

Liaison étroite de ceux qui, sans être frère, se traitent comme frères. 
Amour universel qui unit tous les membres de la famille humaine.

Ma réponse 5 du Monde de l'Eau dans Dans le Monde de l'Eau 3913309568_98e176f588_z

Ma réponse 6 du Monde de l’Eau

MA REPONSE 6 du Monde de l’Eau : SUR QUOI PEUX-TU COMPTER POUR REUSSIR TA QUETE ?

 

cette question m’a fort étonnée car si vous vous souvenez bien, j’ai moi-même créer un post à ce sujet : transformer ses défauts en qualité où j’ai choisi l’histoire de la « petite jarre abîmée » illustrée ici : http://devantsoi.forumgratuit.org/t162-transformer-ses-defauts-en-qualites#2969

 Enfin bref, pour en revenir à la question, je dirais que même si parfois j’ai tendance à dire la vérité brutalement aux personnes qui m’entourent, je sais que c’est également pour leur bien, même s’ils n’ont pas forcément envie d’entendre ça. Parfois il nous faut être un peu brutal je pense, si l’on veut réveiller notre potentiel endormi.

Je suis de nature assez patiente, cependant lorsque je juge que la coupe est pleine, il me faut absolument exprimer ma vision des choses sur le mal-être d’une personne qui me demande de l’aider. Peut-être qu’elle n’a pu déceler cette faiblesse elle-même, je ne sais pas… mais je prends toujours mon rôle à cœur et je m’exprime lorsque que je sens que l’heure est venue de le faire.

Je dirais donc, que mon défaut est peut-être bien la brutalité, mais que ma conscience me dicte d’en passer par là afin d’aider « l’autre » au plus juste de ma capacité à le faire…..

Ma réponse 6 du Monde de l'Eau dans Dans le Monde de l'Eau img_ref1501_01

12

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes