Archives pour la catégorie chez la femme

LES FEMMES ET LEUR ENERGIE SEXUELLE

 

isis-and-osiris_1981Pour les anciens Taoïstes, l’homme et la femme étaient égaux en tant que partenaires et en tant qu’adversaires. Leur union sexuelle représentait l’union de Yin et de Yang à un niveau cosmique. De plus, leurs différentes manières de voir la vie et d’approcher les problèmes étaient considérées comme une source supplémentaire d’harmonie.

Pour les Taoïstes, l’homme est le feu, la femme est l’eau. Lorsque vous faites un feu, vous pouvez observer qu’il ne dure pas, qu’il brûle vite. Il faut du temps jusqu’à ce que l’eau boue, comme il faut du temps à une femme pour être sexuellement excitée. Quand une femme a finalement atteint son point d’excitation maximale, elle peut rester dans cet état pendant un temps assez long. D’après les Taoïstes, les femmes sont sexuellement supérieures aux hommes, et c’est pour cela qu’il est étonnant que tellement de femmes soient malheureuses dans leur vie sexuelle.

Les hommes et les femmes n’ont pas le même temps de réaction et souvent les femmes font l’amour sans pouvoir aller jusqu’au bout de leur excitation sexuelle ; A un certain niveau d’excitation, le vagin se contracte et ces contractions sont souvent prises pour l’orgasme. Quoi qu’il en soit, une femme qui n’a atteint que la moitié de son potentiel orgasmique se sent abandonnée, frustrée et isolée. Elle est en colère et ne trouve pas de repos.

Pour pouvoir faire l’expérience d’un orgasme complet, une femme doit se rendre compte qu’il lui faut gravir différents échelons pour vivifier et énergétiser un certain nombre de parties de son corps. Il est souhaitable pour une femme d’avoir un organisme complet, car cela lui apporte non seulement du plaisir corporel, mais aussi de l’énergie. En revanche, la répétition de l’acte sexuel interrompu crée des déséquilibres, car la stimulation se limite à certains organes et glandes et ne touche pas le corps entier. Un homme qui arrive à prolonger son érection peut amener sa partenaire à un niveau énergétique supérieur avec des mouvements tout simples et en faisant l’amour, le couple pourra atteindre la plus grande harmonie possible.

La plupart des études faites sur la sexualité soulignent des similitudes entre orgasmes féminin et masculin, tout spécialement en ce qui concerne les pulsations rythmiques, qu’on a pu mesurer chez les deux sexes. Les chercheurs ont pu également constater que l’ensemble d’lorgne sexuel féminin possède autant de tissus érectibles que le sexe de l’homme. Il n’y a donc aucune raison de penser que l’orgasme féminin est moins fort que l’orgasme masculin.

Les sages Taoïstes ont fait remarquer qu’à travers l’alchimie intérieure, les femmes aussi bien que les hommes peuvent récupérer leur énergie sexuelle et la faire monter dans les centres supérieurs pour qu’elle se transforme en une force qui intègre certaines réserves du corps et qui permet d’atteindre l’ultime développement spirituel.

En principe, le plaisir des femmes est inépuisable, ce qui n’est pas le cas pour l’homme. Même si les femmes ne perdent que peu d’énergie par l’orgasme, cette petite quantité d’énergie sexuelle s’accroit avec la durée de l’orgasme, car plus l’orgasme dure, plus la production énergétique est grande. Lorsqu’on pense cette énergie en unité, une unité d’énergie de 100 peut être multipliée par 10, 100 et 1000 suivant la durée et la qualité de l’orgasme. En revanche, si cette petite unité est perdue, il est impossible de la récupérer et de la transformer en énergie supérieure.

Dans la vie quotidienne, l’’énergie sexuelle en réserve diffuse continuellement son pouvoir soignant et aimant, chaque femme peut en profiter non seulement pour se soigner physiquement psychiquement elle-même, mais pour distribuer de l’amour et des soins à son entourage proche, mais aussi à une échelle plus globale, comme par exemple à travers son engagement pour la société. Ce n’est pas un hasard si beaucoup de femmes travaillent dans des métiers de soin ou d’enseignement, puis ces métiers nécessitent d’énormes quantités énergétiques d’amour et de soin.

A chaque fois que vous amenez l’énergie de l’excitation sexuelle au cerveau, vous améliorez votre mémoire, vous alimentez vos cellules et une sensation de bien être envahit votre corps entier des pieds jusqu’à la tête. 

De l’orgasme extérieur à l’orgasme intérieur

 

programme dEn règle générale, la sensation orgasmique résulte d’une pulsion du vagin, des ovaires et du col de l’utérus.

Dans le monde taoïste, nous disons qu’un orgasme du centre inférieur ou génital n’a lieu qu’au niveau de la région génitale, et par conséquent, il jaillit vers l’extérieur, nous appelons ce type d’orgasme « l’orgasme extérieur ». Il ne dure que peu de temps, mais il faut beaucoup de temps pour amener une femme à avoir ce type d’orgasme.

L’orgasme intérieur ou orgasme des organes et des glandes lui, va plus loin. Le partenaire d’une femme doit la stimuler de telle façon à ce que, étape par étape, organe par organe, l’orgasme se produit intérieurement et monte. La sensation orgasmique peut être considérablement amplifiée de cette façon, mais l’intensité de l’orgasme dépend entièrement de l’assiduité de la pratique. Une femme qui arrive à transférer une pulsation dans les organes vivre un tout nouveau type d’orgasme qu’elle n’a jamais connu auparavant.

Dans les pratiques sexuelles courantes, les muscles sont tendus, la sécrétion des glandes s’écoule à l’extérieur et l’énergie de celle-ci est donc également perdue. Ce genre d’orgasme est passager, il ne dure pas. Chez les Taoïstes, on dit que la journée est finir, lorsque toute l’énergie s’est échappée vers l’extérieur.

Dans le cas de l’orgasme intérieur, l’énergie traverse tous les organes, les glandes et le système nerveux, et dans son passage elle les vivifie et leur rend leur vigueur en leur apportant de l’énergie vitale qui provient de cette énergie sexuelle qui est si féconde et si créative.

Les Ovaires contiennent l’énergie vitale

 

images (2)L’énergie Jing (ou énergie principale) de la femme lui apporte de l’énergie vitale. Cette énergie vitale se trouve en grande partie dans les ovaires de la femme, c’est là où sont produits les hormones qui déterminent les caractéristiques féminines comme les seins, la voix, etc. Les ovaires produisent constamment de l’énergie sexuelle.

La méthode de la Guérison Ovarienne que vous pouvez apprendre dans les livres libère l’énergie des ovaires et rend possible le stockage dans le corps de la femme. De cette énergie qui, par ailleurs, possède des caractéristiques Yang (actives). Entre l’ovulation et les règles, l’énergie Jing est plus douce dans la mesure où ses propriétés se transforment de Yang en Yin (passives). Pendant cette période du cycle, l’énergie a atteint son stade de développement le plus élevé et se laisse très facilement absorber ou transformer. A condition qu’elle soit pratiquée tous les jours, la Respiration Ovarienne peut mettre en marche le processus d’absorption tout en conservant l’énergie vitale, qui autrement serait perdue au cours des règles. Il s’agit ici du processus qui transforme l’énergie sexuelle en énergie CHI.

Pour beaucoup de femmes, il résulte de cette pratique un raccourcissement de la durée des règles et une diminution des contractions ou d’autres problèmes habituellement liés à la menstruation. Lors d’une pratique prolongée, il se peut que les règles s’arrêtent complètement, parce que toute l’énergie sexuelle a subi un processus de transformation en énergie vitale supérieure.

Habituellement, les règles peuvent s’arrêter pour diverses raisons, comme par exemple au cours d’un régime, d’une dépression, d’un stress émotionnel, ainsi qu’après l’accouchement et à l’approche de la ménopause. Etant donné qu’n corps qui fonctionne bien doit puiser son énergie dans toutes les sources dont il dispose, il est contraint de compenser ailleurs, lorsqu’il a besoin de l’’énergie supplémentaire. Une mère qui allaite, par exemple, n’a pas de règles, car le sang de la menstruation est attiré par les seins et transformé en lait. Les règles reprennent seulement lorsque l’allaitement est fini.

De même, lorsque les athlètes  féminines se soumettent à un entraînement intensif, elles n’ont plus de règles, car toute l’énergie est nécessaire pour soutenir l’effort physique. On devrait aussi prendre conscience du fait que beaucoup de femmes continuent à mener une vie sainte et active après la ménopause et réussissent alors souvent dans leur vie professionnelle, car leur corps bénéficie entièrement de l’énergie qui auparavant était investie dans les cycles menstruels.

Il nous est utile de comprendre que le phénomène de la menstruation apporte des bénéfices à la prochaine génération.

L’énergie qui n’est pas investie dans ce but, mais conservée par la Respiration Ovarienne, devient une partie de l’énergie vitale du corps, prolonge ainsi la jeunesse et fournit une quantité non négligeable d’énergie pour la transformation en énergie supérieure ; l’énergie ainsi transformée est une énergie qui peut créer et guérir, elle peut également augmenter le potentiel de force vitale d’une femme et finalement accroître son énergie spirituelle.

La suspension des règles est évidemment réversible à tout moment et le flux normal des menstrues peut être rétabli après quelques mois d’arrêt de cette pratique.

L’énergie ovarienne est précisément l’énergie qu’il faut utiliser pour le développent d’une conscience supérieure. Les pratiques qui transforment l’énergie sexuelle en énergie CHI constituent la base des exercices spirituels qui transforment l’énergie sexuelle et CHI en SHEN, qui est l’énergie spirituelle pure.

Le processus du nettoyage des organes internes qui éliment les sentiments négatifs, et qui est appelé « alchimie intérieure » par les Taoïstes, et c’est cette alchimie intérieure qui rend aux organes leur capacité d’engendrer l’amour, la joie, la gentillesse, la bonté, l’honnêteté, la tolérance et la droiture. Une fois que les organes sont à nouveau sains et purs et si, de plus vous avez acquis la capacité de transférer et de transformer l’énergie spirituelle en énergie vitale, votre développement spirituel peut commencer.

A ce niveau de développent nous entrons dans un processus qui se sert de l’énergie féconde des ovaires et qui vise le but de développement du corps spirituel par lequel nos atteindrons un état d’illumination.

C’est au moment de l’orgasme que nous devons dépasser notre envie de jouir d’un plaisir qui finalement nous fait perdre de l’énergie. En pratiquant le Kung Fu  ovarien, nous pouvons sublimer la qualité de cette énergie en la montant le long de la colonne vertébrale jusqu’au cerveau. Pendant l’excitation sexuelle, l’énergie est caractérisée par sa composante  Yang (active) et c’est pour cette raison que vous pouvez vous en servir pour revitaliser votre système nerveux, renforcer vos capacités cérébrales et votre mémoire ; ainsi vous restez jeune et en bonne santé.

Ces méthodes ont été enseignées par les Sages Taoïstes sous le sceau du secret aux impératrices et aux concubines de la cour de l’empereur. Elles leur permettaient de garder leur beauté et leur bonne santé longtemps et de poursuivre une activité sexuelle jusqu’à un âge avancé. Beaucoup de femmes pensent que ces exercices sont les meilleurs produits de beauté dans une vie de femme.

Peu de choses ont été écrites dans l’histoire chinoise ancienne sur l’expérience sexuelle des femmes, mais il existe les documents de Su Nu      , guide spirituel et médical de l’empereur Jaune.

Su Nu a constitué un catalogue presque interminable dans lequel elle décrit en détail les réactions voluptueuses des femmes face à n amant expérimenté. Nous pouvons également lire que les nonnes dans les couvents bouddhistes avaient la possibilité d’apprendre des exercices qui leur permettaient de se libérer à jamais de leurs cycles menstruels (on appelait ces gros plan tantrismeexercices « l’abat du dragon rouge »).

Ce que nous savons aujourd’hui sur la longévité de la vie sexuelle d’une femme taoïste, a été transmis verbalement par des sages taoïstes et ce savoir diffère considérablement des idées émises par la lignée des maîtres. Il y a des maîtres taoïstes qui conseillent aux femmes d’arrêter de faire l’amour après l’âge de 40 ans, et ceci à cause de l’opinion répandue qu’à cet âge le corps féminin est usé par les accouchements qu’il a subi. La méthode du Kung Fu ovarien, telle qu’elle est enseignée par le Tao de la guérison, permet à une femme de continuer sa vie sexuelle aussi longtemps qu’elle le souhaite, parce qu’elle ne subira plus de perte d’énergie, au contraire, elle en gagne par la transformation de son énergie sexuelle.

 

LE KUNG FU OVARIEN – Tao

 

000105-3

L’orgasme ordinaire qui jaillit vers l’extérieur est une forme d’orgasme qui nous fait perdre de l’énergie tout en ressentant du plaisir. Cependant, dans la conception taoïste de l’excitation sexuelle, c’est la fusion de toutes les énergies des organes et des glandes avec une énergie sexuelle extrêmement raffinée qui crée l’énergie orgasmique. Plutôt que de laisser s’échapper l’orgasme vers l’extérieur, comme c’est le cas lors de l’acte sexuel habituel, nous apprendront à diriger cette énergie vers l’intérieur, à la recycler, à ‘augmenter à la raffiner à l’extrême.

A travers la pratique de la méditation concernant la force vitale, qui est également connue sous le nom de méditation de l’Orbite Microcosmique, nous commencerons à nous instruire sur les façons de recycler l’énergie des ovaires. Au début ce n’est pas un exercice facile et nous devons nous entraîner de manière à pouvoir la retenir à l’intérieur de nous-mêmes, mais une fois que nous aurons le sentiment de commencer à maîtriser notre propre énergie, nous ressentirons des plaisirs entièrement nouveaux que l’on ne saurait décrire. Cette sensation s ‘appelle « l’Au-delà de l’Orgasme » ou « l’orgasme profond ». Il est difficile d’expliquer ce que l’on entend par un orgasme qui se situerait au-delà de l’orgasme, car dans nos langues il n’y a point de mot ou même de concept culturel pour exprimer cette idée.

C’est une idée qui est pour nous entièrement nouvelle. Et pourtant, souvenez-vous ua moment où l’on a inventé l’automobile, il n’y avait que très peu de gens qui auraient cru qu’un jour elle remplacerait le cheval. Plus tard, les gens ont réalisé quel était l’intérêt d’une voiture sans chevaux. On peut comparer la pratique de l’orgasme profond à l’ascension d’une montagne de 3000 mètres. Lors d’un orgasme habituel nous montons à 300 mètres pour en redescendre aussi vite et le lendemain nous essayons de monter un peu plus haut. La plupart des gens montent sur une montagne de cette façon et lors d’une bonne journée ils peuvent atteindre les 600 mètres.

A l’origine, les exercices d’ordre sexuel des Taoïstes s’appelaient déjà Kung Fu Ovarien. Par contre, un certain nombre d’étudiants de cette pratique trouvent que ce mot à une consonance trop violente ou qu’il rappelle les arts martiaux. Cependant, le mot Kung Fun veut dire que discipline ou travail intense pour celui qui y consacre son temps.

Le Kung Fu ovarien sous-entend l’expression d’une certaine puissance et maîtrise, ainsi qu’une faculté de se rendre maître de son propre corps et de sa vie sexuelle. Au cours de l’entraînement au Kung Fu ovarien, qui fait d’ailleurs partie intégrante de la méthode taoïste de guérison, nous devrons nous exercer à gagner, à augmenter et à transformer l’énergie sexuelle qui provient des ovaires. Il semble important de rappeler qu’il est dangereux d’accumuler de l’énergie à l’intérieur de nos corps sans savoir ce qu’il faut en faire.

Certaines écoles recommandent de libérer de temps en temps cette énergie d’une façon oud ‘une autre, comme si on ouvrait une soupape. Ces écoles nous conseillent à ce sujet d’avoir de temps en temps des orgasmes qui font perdre de l’énergie. La méthode taoïste de guérison, par contre, met l’accent sur l’apprentissage de l’orbite microcosmique, qui est le seul moyen par lequel l’énergie peut être diffusée dans le corps et finalement stockée dans un endroit sûr (ce qui permettra de la rentabiliser ultérieurement, ainsi que de la convertir en une forme d’énergie supérieure).

Prenons par exemple ma métaphore de l’ordinateur, on peut savoir appuyer sur une touche sans pour autant connaître le fonctionnement de l’ordinateur. Bien que nous obtenions un résultat en appuyant sur une touche, il nous sera impossible de maîtriser ce résultat avant de connaître et de comprendre le système entier.

Pour nous garantir un entraînement correct dans l’art de guéri par le Tao, nous avons à notre disposition un livre expliquant en détail les concepts ainsi que les étapes à suivre qui se trouve ici : http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/09/le-tao-de-lamour-retrouve/

La perte d’énergie liée aux sentiments négatifs

 

Lorsque nous sommes jeunes et en bonne santé nous dépensons librement ce que nous appelons l’énergie principale ou l’énergie JING. Celle-ci nous rend bien service jusqu’à ce que nous atteignions l’âge d’environ 24 ans.

images (2)

Dans notre monde taoïste, nous croyons que toute personne est née avec de bonnes vertus, telles que la gentillesse, la bonté, le respect, la sincérité, l’honnêteté et la droiture, mais toutes sortes d’influences culturelles et sociales transforment petit à petit toutes ces bonnes vertus au cours du processus de maturation de l’homme et de la femme. L’individu commence à être exposé  à un stress permanent, car il se sent oppressé par la hâte, la colère, la peur, les soucis set autres sentiments négatifs, qui lui enlèvent peu à peu l’essentiel de sa force vitale et qui par la suite diminuent le potentiel de son énergie sexuelle créative.

Vers l’âge de 14 ans, trop de stress s’est accumulé, accompagné de troubles émotionnels et dune trop grande activité sexuelle ; L’énergie principale, qui a pu être dépensée si librement quand nous étions jeunes, commence maintenant à être transformée en énergie négative qui à son tour stimule et exige de plus en plus d’énergie émotionnelle et augmente l’activité sexuelle.

Dans la mesure où les émotions négatives nous retirent la force vitale et nous dérobent notre énergie sexuelle, elles peuvent être responsables d’une perte de notre énergie vitale, atteignant parfois de 10 à 60 %. Si nous développons trop d’énergie composée de sentiments négatifs, il nous restera moins d’énergie vitale disponible et ainsi nous aurons moins d’énergie pour constituer des hormones et remplacer l’énergie sexuelle perdue.

Les gens considèrent leurs sentiments négatifs comme une sorte d’énergie indésirable dont il faut se débarrasser d’une façon ou d’une autre. Etant donné que l’énergie engendrée par des sentiments négatifs et l’énergie sexuelle constituent notre énergie vitale, il est évident que si nous déchargeons ou évacuons cette énergie indésirable nous nous débarrassons par la même occasion de notre force vitale. Alors pour pouvoir satisfaire les besoins de notre corps, nous continuons à entamer notre énergie principale et lorsque nous arrivons à l’âge de65 ans, nous vivons pour la plupart avec une quantité négligeable de cette énergie vitale, jusqu’à son épuisement complet.

La loi de l’énergie veut qu’elle ne se laisse pas détruire, elle se transforme. Si vous vous débarrassez de cette énergie négative en l’évacuant, quelqu’un d’autre est bien obligé de la recevoir. Lorsque vous vous débarrassez de votre colère à travers une autre personne, celle-ci est également obligée de l’évacuer et si elle ne peut pas vous retourner cette colère, elle sera déposée chez quelqu’un d‘autre. Il est possible que cette colère revienne vers vous d’une manière plus violente et qu’elle traîne dans son sillage des craintes, de la tristesse, la hâte et toutes sortes de stress. Ceci est évidemment insupportable et par conséquent vous allez de nouveau trouver une façon de vous en débarrasser.

Ce cercle vicieux ne prendra alors jamais fin et vos sentiments négatifs continueront à se multiplier ; C’est ce phénomène qui va réduire votre énergie sexuelle, créative et féconde.

Vous avez besoin de savoir comment vous pouvez transformer votre énergie négative à la fois en énergie positive et ne bons sentiments en ouvrant un certain canal qi traverse votre corps. Après avoir ouvert ce canal par des techniques comme la Respiration Ovarienne, vous pouvez y faire circuler à la fois l’énergie négative et l’énergie sexuelle. Lorsqu’on arrive à unir ces deux formes d’énergie et à les faire circuler, un processus naturel de combustion transforme l’énergie négative en énergie positive. Ce processus crée un cycle d’énergie positive qui vous fournit plus d’énergie vitale pour pouvoir faire face à vos énergies négatives.

Il existe un autre moyen de s’attaquer aux énergies créées par des sentiments négatifs, c’est à dire de les retransformer directement en CHI positive. Ainsi, lors d’exercices taoïstes de guérison, lorsque nous apprendrons la fusion des cinq éléments, qui constitue une étape de la méditation taoïste, nous apprendrons également à mettre en harmonie les différents types d’énergie émotionnelle et les organes auxquels ces énergies sont liées par la force des choses.

Nous comprendrons en détail les liens associatifs entre chaud, cœur, impatient, pressé – froid, reins, craintif – tiède, foie, coléreux, doux – tiède, rate, inquiet et froid, sec, poumons tristesse, chagrin et nous prendrons aussi bien conscience de l’existence et de l’apparence des énergies négatives, ainsi que de leur localisation dans nos organes, où elles restent bloquées et où elles peuvent éventuellement plus tard provoquer une maladie.

Le seul moyen de gagner de l’’énergie CHI supplémentaire est de servir de l’énergie sexuelle qui serait normalement libérée dans l’acte lui-même en la retransformant en CHI. De cette façon nous pouvons gagner de 30 à 40 % de force vitale supplémentaire. Pour arriver à ce but, il faut apprendre les méthodes taoïstes qui font de l’amour un instrument de guérison, à savoir la méthode de la « Respiration Ovarienne » et la « Poussée Orgasmique« .

A lire :

http://bibliothequecder.unblog.fr/2014/12/09/le-tao-de-lamour-retrouve/

L’UTILISATION DE NOTRE ENERGIE

 

ENERGIE JING CHI SHEN

Les sages Taoïstes ont toujours considéré leur propre énergie comme un tout. Il faut savoir par exemple qu’au cours d’une journée, une personne jeune et en bonne santé reçoit 100 % de l’énergie dont elle a besoin par la nourriture, le repos et l’exercice. D’autre part, elle dépense 60 à 70 % de cette énergie pour travailler, manger, digérer, respirer, c’est à dire pour se maintenir en vie.

On peut comparer ces 100 % d’énergie à un crédit de 100 unités d’énergie, comme s’ils ‘agissait d’un crédit bancaire. Or, en vieillissant, son gain énergétique s’amoindrit, alors que son corps continue à dépenser le même taux d’énergie, mais il finit par le retirer des organes vitaux comme le foie, les reins, la rate, les poumons, le cœur, le pancréas, les glandes et en dernier ressort le cerveau.

La Taoïsme explique que chez l’homme la principale perte d’énergie a lieu lors de l’éjaculation, tandis que la femme perd principalement son énergie lors des règles.

Pour une femme jeune en bonne santé, ceci veut dire une perte supplémentaire d’énergie au cours de sa vie quotidienne. Etant donné que ses règles commencent à l’âge de douze ans et qu’elles ne s’arrêtent qu’après la ménopause, lorsque la femme aura atteint la cinquantaine, elle  peut avoir eu de 300 à 500 périodes de menstruations dans sa vie.

Tous les mois les ovaires produisent un ovule contenant une énergie hautement perfectionnée et créative. Une grande partie de cette énergie est utilisée pour la constitution d’hormones nécessaires, ainsi que pour l’épaississement des tissus intra-utérins, permettant l’installe d’un ovule fécondé.

Au vu de la surpopulation actuelle, nous ne pouvons avoir beaucoup d’enfants, seulement un ou deux. Ceci veut dire que nous n’utilisons qu’n ou deux ovules, le restant des ovules hautement chargés en énergie sont éliminés. Si une femme permet à cette énergie de constamment jaillir hors d’elle, elle perd 30 à 40 % de sa force vitale. Il existe pourtant une méthode susceptible de transformer cette même énergie en énergie vitale alimentant les organes, les glandes, le cerveau et la moelle osseuse, ainsi qu’en énergie spirituelle.

Nous sommes tous nés avec une quantité d’énergie abondante, que les Taoïstes appellent énergie principale ou « Jing ». Chez la femme c’est King, énergie génératrice et créative, qui est indispensable à la création de l’ovule, à l’épaississement des tissus intra-utérins et à la constitution des hormones. C’est cette même énergie qui sert à maintenir la femme sexuellement active. Lorsque l’énergie Jing est complétée par l’énergie de l’air que nous respirons et par la nourriture que nous mangeons, elle donne au corps féminin la possibilité d’enrichir ses ovules d’une énergie vitale, qui sera transmise à la prochaine génération.

L’énergie Jing se transforme également en énergie vitale pour les organes, qu’on appelle énergie CHI.

Après avoir identifié ce type d’énergie, les Taoïstes se sont rendu compte que l’homme pourrait vivre en meilleur santé et rallonger sa vie, s’il arrivait à conserver ou à renouveler l’énergie Jing.

L’énergie sexuelle (ou énergie créative) est la seule énergie qui peut être doublée, triplée ou augmentée encore davantage. Ord, si nous voulons conserver ou renouveler l’énergie principale perdue, l’énergie sexuelle peut nous donner les moyens de créer cette puissance supplémentaire, à condition de savoir la conserver, la recycler et la transformer en énergie principale.

Nous aurons alors plus d’énergie disponible pour pouvoir la transformer en énergie CI, qui a son tour pourra être transformée en énergie spirituelle SHEN.

1234

Des petits sous, toujours d... |
Collectif ICI Ensemble |
Vivrecolo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Demediatisation
| Quality blog
| Conseilfemmes